Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 20:33

Extrait de la catéchèse du pape Benoit XVI lors de l’audience du 27 Juin 2012, place saint Pierre
 
L’hymne de la Lettre aux Philippiens (chapitre 2) nous offre ici deux indications importantes pour notre prière. La première est l’invocation : « Seigneur » adressée à Jésus-Christ, assis à la droite du Père : c’est lui l’unique Seigneur de notre vie, parmi tant de « dominateurs » qui voudraient la diriger et la guider. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir une échelle de valeurs où le primat revient à Dieu, pour affirmer avec saint Paul : « Je considère tout comme désavantageux à cause de la supériorité de la connaissance du Christ Jésus mon Seigneur » (Ph 3, 8). La rencontre avec le Ressuscité lui a fait comprendre que c’est lui l’unique trésor pour lequel il vaut la peine de dépenser son existence. La seconde indication est la prosternation, le fait de « plier le genou » sur la terre et dans les cieux, qui rappelle une expression du prophète Isaïe, où est indiquée l’adoration que toutes les créatures doivent à Dieu (cf. 45, 23). La génuflexion devant le Saint Sacrement ou la prière à genoux expriment justement l’attitude d’adoration devant Dieu, avec son corps. D’où l’importance d’accomplir ce geste non par habitude et rapidement, mais avec une conscience profonde. Quand nous nous mettons à genoux devant le Seigneur, nous confessons notre foi en lui, nous reconnaissons que c’est lui l’unique Seigneur de notre vie.
Chers frères et sœurs, dans notre prière, fixons notre regard sur le Crucifix, restons plus souvent en adoration devant l’Eucharistie, pour faire entrer notre vie dans l’amour de Dieu qui s’est abaissé humblement pour nous élever jusqu’à lui. Au début de cette catéchèse, nous nous sommes demandé comment saint Paul pouvait être joyeux face au risque imminent du martyre et de l’effusion de son sang. C’est possible seulement parce que l’apôtre n’a jamais détaché son regard du Christ, au point de lui être conforme jusque dans la mort, « afin de parvenir si possible à ressusciter d'entre les morts » (Ph 3, 11). Comme saint François devant le Crucifix, disons, nous aussi : « Dieu très haut et glorieux, viens éclairer les ténèbres de mon coeur ; donne-moi une foi droite, une espérance solide et une parfaite charité ; donne-moi de sentir et de connaître, afin que je puisse l’accomplir, ta volonté sainte qui ne saurait m’égarer. Amen” 
  
 
QUE LE SEIGNEUR PRENNE TOUTE SA PLACE
1ère lecture (Sg 1,13-15 ;2,23-24) Psaume (Ps 29,3-6.12-13) 2ème lecture (2 Co 8,7-9.13-15) Evangile (Mc 5,21-43)  
 
Voici le temps de l’été, le temps des vacances pour nos enfants et nos jeunes, un temps pour partir, voyager, se reposer, se retrouver en famille, entre amis, changer de rythme, j’oserais même dire retrouver « un rythme plus normal » de vie. L’Eté est donc aussi une occasion de reprendre souffle aussi dans le Seigneur, en priant, méditant la Parole de Dieu et pourquoi pas en goûtant au silence d’un monastère…
Ce temps de l’été ne doit pas nous faire oublier toutes celles et tous ceux qui ne partent pas. Ma plus grande crainte dans ces périodes est que certaines et certains souffrent de trop d’isolement et de solitude. Soyons attentifs dans notre ville, dans notre paroisse notamment aux personnes âgées qui cet été ne partiront pas. 
Durant ces deux mois d’été, nous accueillons le père Alfred Smith, du diocèse de Cotonou (Bénin). C’est lui qui exercera une grande partie du ministère en Juillet et en Août. N’hésitons pas à le contacter et à l’appeler pour une visite.
Vous avez sur cette feuille quelques renseignements pratiques sur la vie de la paroisse. Nous pouvons déjà noter quelques rendez-vous de la rentrée. Cette prochaine année scolaire va être « une année de la foi » voulue par notre pape Benoit XVI. Une année pour reprendre souffle et confiance dans la profession de notre foi, pour entendre comme un appel du Christ, l’œuvre de la charité, par des gestes tout simples qui commencent dans notre voisinage proche et immédiat.
Je souhaite à tous un très bon été, que le Seigneur prenne toute la place qui lui revient.
Soyez assurés de ma prière et de ma fidélité. 
 
       Père Frédéric Benoist 
 
 Evangile de Jésus Christ selon saint Jean 15,1-27 
 
 Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l'enlève ; tout sarment qui donne du fruit, il le nettoie, pour qu'il en donne davantage.
Mais vous, déjà vous voici nets et purifiés grâce à la parole que je vous ai dite : Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s'il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
 Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là donne beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est comme un sarment qu'on a jeté dehors, et qui se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l'obtiendrez.
 Ce qui fait la gloire de mon Père, c'est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples. Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous êtes fidèles à mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j'ai gardé fidèlement les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.
 Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que vous soyez comblés de joie. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.  Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j'ai appris de mon Père, je vous l'ai fait connaître.
 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous donniez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. Ce que je vous commande, c'est de vous aimer les uns les autres.
 Si le monde a de la haine contre vous, sachez qu'il en a eu d'abord contre moi.
 Si vous apparteniez au monde, le monde vous aimerait, car vous seriez à lui. Mais vous n'appartenez pas au monde, puisque je vous ai choisis en vous prenant dans le monde ; voilà pourquoi le monde a de la haine contre vous.
 Rappelez-vous la parole que je vous ai dite : Le serviteur n'est pas plus grand que son maître. Si l'on m'a persécuté, on vous persécutera, vous aussi. Si l'on a observé ma parole, on observera aussi la vôtre. Les gens vous traiteront ainsi à cause de moi, parce qu'ils ne connaissent pas celui qui m'a envoyé.
 Si je n'étais pas venu, si je ne leur avais pas parlé, ils n'auraient pas eu de péché, mais à présent leur péché est sans excuse.
Celui qui a de la haine contre moi a de la haine aussi contre mon Père. Si je n'avais pas fait parmi eux ces oeuvres que personne d'autre n'a faites, ils n'auraient pas eu de péché. Mais à présent ils ont vu, et cependant ils sont pleins de haine contre moi et contre mon Père. Ainsi s'est accomplie cette parole écrite dans leur Loi : Ils m'ont haï sans raison. Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d'auprès du Père, lui, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur.
Et vous aussi, vous rendrez témoignage, vous qui êtes avec moi depuis le commencement. 
 
 
 
CALENDRIER ETE 2012  
 
 
 Heures des Messes : 
 En semaine : Tous les jours à 9 h à la crypte de l’église Notre-Dame
 Le week-end :
- Samedi à 18 h 30 à la crypte de l’église Notre-Dame, messe 
anticipée du dimanche
- Dimanche à 10 h 30 à l’église Notre-Dame
- La messe de 9 h à l’église Saint-Louis reprendra le dimanche 16 septembre
- La messe pour la communauté portugaise reprendra le 26 Août
 à l’église Saint-Louis 
 
 
 ACCUEIL au presbytère, le lundi, mercredi et vendredi après-midi 
de 14 h 30 à 17 h,  40 allée du jardin anglais – tél. 01 43 81 14 98 
 
Le père Alfred Smith, prêtre du diocèse de COTONOU (BENIN), assure une présence de notre paroisse en juillet et août. 
Pour le contacter 06 86 13 09 58.
 
Pour faire une démarche du sacrement de la réconciliation un prêtre est présent le samedi matin dans l’église de 11 h à 12 h.
 
 Samedi 14 juillet : Messe à 18 h 30 – pas de messe à 9 h
 
 Mercredi 15 Août : Messe à 10 h 30 à l’église Notre-Dame 
 
A noter dans nos agendas :

 


- Dimanche 9 septembre : Pèlerinage diocésain à Notre-Dame des Anges, rendez-vous à 9 h dans l’église.

 


- Inscriptions et réinscriptions au catéchisme :
. Samedi 15 septembre à la salle Pierre Lefeuvre de 9 h 30 à 12 h et   de 15 h à 17 h 30
. Mercredi 19 septembre de 17 h à 19 h, à la salle Pierre Lefeuvre


. Dimanche 16 septembre à 10 h 30 messe de rentrée de la paroisse suivie d’un verre de l’amitié.

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens