Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 09:44


 Qu'est-ce que la Toussaint ?  


 Comme son nom l'indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Chaque 1er novembre, l'Eglise honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.
Si un certain nombre d'entre eux ont été officiellement reconnus, à l'issue d'une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l'Eglise sait bien que beaucoup d'autres ont également vécu dans la fidélité à l'Evangile et au service de tous. C'est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus. Cette fête est donc aussi l'occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles. La sainteté n'est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ. Le pape Jean-Paul II nous l'a fait comprendre en béatifiant et canonisant un grand nombre de personnes, parmi lesquelles des figures aussi différentes que le Père Maximilien Kolbe, Edith Stein, Padre Pio ou Mère Térésa... La vie de ces saints constitue une véritable catéchèse, vivante et proche de nous. Elle nous montre l'actualité de la Bonne Nouvelle et la présence agissante de l'Esprit Saint parmi les hommes. Témoins de l'amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement - ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain, par leurs doutes, leurs questionnements... en un mot : leur humanité. La Toussaint a été longtemps célébrée à proximité des fêtes de Pâques et de la Pentecôte. Ce lien avec ces deux grandes fêtes donne le sens originel de la fête de la Toussaint : goûter déjà à la joie de ceux qui ont mis le Christ au centre de leur vie et vivre dans l'espérance de la Résurrection.
Qu'est-ce que la sainteté ? Le texte des Béatitudes, qui est l'Evangile lu au cours de la messe de la Toussaint, nous dit à sa manière, que la sainteté est accueil de la Parole de Dieu, fidélité et confiance en Lui, bonté, justice, amour, pardon et paix.
« Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent. Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :"Heureux les pauvres de coeur : le Royaume des cieux est à eux ! Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise ! Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés ! Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice: ils seront rassasiés ! Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde ! Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu ! Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu ! Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux ! Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux !" » (Matthieu 5, 1-12a) 
 

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 22:41

L'Ascension 

 40 jours après Pâques, Jour de la résurrection de Jésus Christ, l’ Eglise fête son élévation au ciel

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 22:40

La Pentecôte

 

50 jours après Pâques,

10 jours après l'Ascension,

Dieu fait don de l'Esprit Saint

aux Apôtres

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 22:38

Au cœur de l’été, le 15 août est la fête de l’Assomption de Marie,

la montée de son corps dans la gloire de Dieu

 

 

L’Assomption est une fête chrétienne.

Elle met en valeur une dimension essentielle de la Foi chrétienne : à l’école de Marie, mère de Jésus Christ, accueillir le don de Dieu dans sa vie.

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 08:14

LE CAREME
Le terme « carême » vient du mot latin “quadragesima”, qui signifie quarante, chiffre biblique symbolique qui exprime une totalité temporelle, un temps achevé :
- les quarante jours du déluge (Genèse 7, 4.12.17),
- les quarante jours de Moïse sur l’Horeb (Exode 24, 18),
- les quarante années du peuple élu dans le désert (Nombres 32, 13),
- la marche de quarante jours d’Élie vers l’Horeb (1 Rois 19, 8),
- les quarante jours du Christ au désert (Matthieu 4, 2 ; Marc 1, 13 ; Luc 4,2). Cette période liturgique prépare à la fête de Pâques par la prière, le partage (aumône) et le jeûne

LE MERCREDI DES CENDRES
Célébration marquant le début du carême. Par une parole et par un signe, l’assemblée des fidèles est invitée à la conversion : la parole « convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » accompagne l’imposition des cendres. Cette parole et ce geste sont accomplis au nom du Christ Sauveur. Les cendres proviennent des rameaux de buis ou d’olivier bénis l’année précédente lors de la fête des Rameaux, qui auront été brûlés et réduits en cendres. Elles nous rappellent notre condition humaine : sur cette terre nous ne sommes que de passage et, pécheurs, nous sommes appelés à nous convertir.

LE JEUNE
L’Eglise catholique propose à ses fidèles de jeûner (se passer d’un repas) le mercredi des Cendres et le Vendredi Saint, et de s’abstenir de viande les vendredis du carême. En nous privant du nécessaire, nous nous rappelons que Dieu nous est encore plus nécessaire. Le Jeûne aide à acquérir la liberté du cœur. Cela signifie que nous souhaitons ne pas être centrés sur nous-mêmes, sur nos désirs, sur nos besoins. Le jeûne nous aide ainsi à nous ouvrir à Dieu et aux autres, et par conséquent nous stimule dans la prière.

LES CATECHUMENES
Nom donné aux adultes qui se préparent au baptême. Près de 250 catéchumènes seront baptisés à Paris la nuit de Pâques. Depuis plusieurs mois ou années, ils ont suivi une formation catéchétique. Le Carême est l’ultime étape. Le Cardinal André Vingt-Trois les rassemblera le 28 février à Notre-Dame pour les appeler et leur remettre une écharpe violette signe du chemin de conversion dans lequel ils sont engagés. A Pâques, lors de leur baptême, ils recevront le vêtement blanc, signe de la résurrection du Christ à laquelle ils sont unis.

L'AUMONE
Acte de donner à plus nécessiteux que soi. Dans l’Ancien Testament, l’aumône est régie par des lois. Le Nouveau Testament lui donne une dimension nouvelle : c’est l’amour des autres et non pas l’obéissance à la Loi qui doit la motiver.

LES RAMEAUX
Le rameau vert (buis ou olivier), qui est le signe de l’hommage rendu au Christ entrant triomphalement à Jérusalem, est aussi le signe d’une espérance : le bois de la Croix devient l’arbre de la vie, le bois mort refleurit et la vie triomphe de la mort. Ce rameau, béni le dernier dimanche du Carême, dimanche des Rameaux, est emporté dans chaque maison comme un témoignage de la foi dans le Christ et dans sa victoire le jour de Pâques.

LA CONVERSION
(du latin, convertere : tourner, changer). C’est ouvrir son cœur et son intelligence à Dieu et avec sa grâce (son aide), réaliser de véritables changements dans son existence en se détournant du péché en étant de plus en plus fidèle à l’Evangile. La conversion est le signe de l’accueil de la foi. Elle rapproche du Christ, source de la vie éternelle.

LE CHEMIN DE CROIX
Parcours retraçant, habituellement en quatorze étapes (stations), ce qu’a enduré le Christ depuis sa condamnation par Pilate jusqu’à sa mise au tombeau. Il nous unit par la prière aux souffrances du Christ, et nous invite à contempler l’Amour de Dieu pour nous. Célébrés à l’intérieur des églises ou dans la rue, ils ont lieu le vendredi en début d’après-midi, à l’heure de la mort du Christ.

RESURRECTION, RESSUSCITE
La résurrection est le centre de la foi et de l’espérance chrétiennes depuis que le Christ est lui-même ressuscité. Ce n’est pas un « retour à la vie d’avant », mais une véritable victoire sur la mort par une transformation de la Vie. C’est une action divine puisque Dieu seul est maître de la vie.

SALUT, SAUVEUR
Le salut est la libération définitive du mal, du péché et de la mort pour une communion complète avec Dieu. Les chrétiens orientaux parlent plus volontiers de « divinisation » de l’Homme par Dieu. Il s’agit au fond de la même réalité : en Jésus, Dieu nous sauve de tout ce qui nos coupe de Lui (péché). L’acte de salut par excellence est la mort et la résurrection du Christ, le Sauveur. Il s’accomplit sur la croix par le don total que Jésus fait de lui-même, à son Père et à toute l’humanité.


Source : site internet de l' Eglise catholique, diocèse de Paris "cheminer vers Pâques"
http://www.catholique-paris.cef.fr

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:14

Pâques, Fête de la Résurrection du Christ est le coeur de la Foi chrétienne.

La Résurrection du Christ n'est pas le souvenir d'un fait historique, mais une réalité présente, source permanente de vie, de paix et d'amour pour tous les chrétiens.
La Résurrection du Christ, dont les Apôtres ont été témoins, est accomplissement des promesses de l'Ancien Testament et de Jésus lui-même durant sa vie.
Depuis l'évènement de Pâques, les Chrétiens vivent dans l'espérance d'entrer un jour, à la suite du Christ, dans le royaume glorieux du Père.
Croire en la Résurrection du Christ est un acte de foi, de confiance absolue en sa Parole et en ceux qui l'ont transmise.
C'est croire que la mort et la vie sont toujours plus forts que la mort. C'est enfin croire que, comme Jésus, nous ressusciterons après notre mort et nous entrerons avec lui dans une autre vie.

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 15:37

Le CAREME est pour nous, chrétiens, un temps fort de conversion à la joie :

Joie de croire, joie d’espérer, joie d’aimer

Il s’appuie sur 3 piliers : PRIER, JEÛNER, PARTAGER

La prière est une démarche de conversion. En plus de la rencontre avec Dieu, la prière permet aux chrétiens de communier également aux joies et aux peines de leurs frères et sœurs et révèle les situations d'injustice.

Jeûner permet de se mettre à l'écoute. Toute personne qui jeûne, se débarrasse du superflu du quotidien qui l'encombre. Elle se retrouve ainsi plus ouverte sur l'extérieur, et manifeste la volonté de quitter l'accessoire pour se rendre plus disponible à Dieu et à son prochain.

Le partage est un échange réciproque. Une action généreuse est faite pour  quelqu'un, une action de solidarité est faite avec quelqu'un.

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 15:35

Le Carême, route qui conduit à la joie de Pâques.

Quarante  jours d'attente spirituelle  qui se réfèrent tout d'abord aux quarante jours passés par le Christ dans le désert.

Le Carême se termine par la préparation de la Semaine sainte et de la fête de Pâques, c'est un temps de pénitence et de conversion qui commence le Mercredi des Cendres et s'achève le  jour de Pâques, jour de la résurrection du Christ, la plus grande fête des chrétiens.

Le Carême est pour les chrétiens un temps de prière, de jeûne et  de partage mais aussi un temps joyeux, propice à la conversion et à l'ouverture du cœur vers Dieu et les autres.


Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 07:40






La fête de Noël qui célèbre la naissance de Jésus fils de

Dieu, nous fait sentir Dieu tout proche de nous :

il s'est fait l'un de nous.

Elle nous révèle le visage de Dieu :

le créateur tout puissant, se fait enfant. La naissance de Jésus dans une crèche manifeste l'humilité de Dieu : il prend place parmi les petits de notre monde.

 

L'évangéliste St Luc nous rapporte la naissance de Jésus à Bethléem dans une étable, l'annonce par les anges aux bergers et la venue des bergers à Bethléem pour voir l'enfant.             Dans sa manière de faire le récit il fait passer un message :   c'est la Bonne nouvelle du salut (la naissance d'un sauveur) qui est annoncée par les anges, les messagers de Dieu. Cette bonne nouvelle est annoncée en premier aux plus pauvres les bergers nomades marginalisés.

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 22:39

Dimanche 29 novembre 2009, nous entrons dans l'Avent. Période d'attente joyeuse, de préparation en famille et en communauté de la célébration de la naissance de Jésus. Pour nous, Dieu s'est fait homme et, depuis ce temps, nous sommes chargés, jour après jour, de l'annoncer et de l'accueillir.

Le mot Avent vient du latin « adventus », qui signifie avènement.  On emploie ce mot pour désigner la venue du Christ parmi les hommes à la fois pour l'avènement de sa naissance et son avènement glorieux à la fin des temps. Puis ce mot a été utilisé pour désigner le temps liturgique qui précède la fête de Noël.

Le temps de l'Avent fait donc revivre l'attente du peuple juif de la venue du Messie, et l'attente de la naissance de Jésus ; l'attente de l'avènement du Christ à la fin des temps ; mais aussi la venue actuelle du Christ dans son Église.

Les grands témoins de l'attente de la venue du Christ, pendant l'Avent, sont le prophète Isaïe, Jean Baptiste et Marie.

Isaïe exprime l'espérance messianique et incarne à la fois la préparation de Dieu et les désirs de l'humanité.

Jean Baptiste annonce la venue proche du messie et invite à un baptême de conversion pour s'y préparer. Il est le « Précurseur ».

 Marie, qui a accepté d'être la mère du Messie, est le symbole de l'habitation de Dieu en nous.

La couronne de l'Avent

Très souvent, pour le temps de l'Avent on place dans les églises, dans les maisons une couronne de sapin ou d'un autre feuillage qui, comme lui, reste vert en hiver et nous fait penser à la vie éternelle.

Au fil des quatre dimanches qui précèdent Noël, on allume progressivement quatre bougies : elles nous rappellent que, comme chrétiens, nous marchons vers le Christ lumière du monde

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Temps liturgiques

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens