Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 18:59

Lettre du père Frédéric Benoist, curé du Raincy, à Madame le pasteur du temple protestant, Marie-Laure GUTTINGER 
 
Chère Marie-Laure,
 
 Je n’ai pas pu m’associer personnellement avec toi pour ta célébration d’au revoir du Raincy,  au temple, dimanche dernier ; j’étais occupé à la célébration des premières communions des enfants de la catéchèse, mais le père Claude Boucher et des membres de la communauté paroissiale sont venus pour manifester notre amitié et notre profond respect.
 
Bien que nouvellement arrivé sur le Raincy, et donc te connaissant depuis peu, je voulais te remercier sincèrement pour tout ce que tu as fait et signifié sur notre ville et auprès de nos communautés respectives, notamment dans le domaine de l’œcuménisme. Merci d’avoir participé et d’avoir animé cette année le groupe biblique œcuménique mensuel. J’espère que celui-ci va pouvoir continuer. 
 
Merci aussi pour ce travail accompli dans le domaine de « l’inter-religieux ». Avec Monsieur le rabbin du Raincy, des membres de la communauté musulmane de Clichy-sous-Bois, il a été commencé un patient travail de rencontre et de prise de connaissance des uns et des autres.  Tu as motivé ces rencontres, là encore, je l’espère elles continueront.
 
 Je n’ai plus qu’à te souhaiter bonne route sur les terres champenoises pour ta nouvelle mission. Quel territoire que ta future paroisse ! Je veux t’assurer de ma prière et de mon profond respect. Continue à garder cette ferveur et cette passion de l’Evangile auprès de toutes celles et tous ceux que tu rencontreras.
Bien sincèrement. 
        
Le 18 Juin 2012
Père Frédéric Benoist
      Curé du Raincy 
 
 
 
La présence divine sur nos chemins
1ère lecture (Is 49,1-6) Psaume (Ps 138,1-3.13-15) 2ème lecture (Ac 13,22-26) Evangile (Lc 1,57-66.80)
 
 
Jean le Baptiste se réfère au prophète Isaïe et assume cette référence dans l'humilité et la fidélité :"Avant de te former dans le sein maternel je te connais, et, avant que tu voies la lumière du monde, je t'ai sanctifié et je t'ai établi prophète sur les peuples ».
 
« Voici que je t'établis aujourd'hui sur les peuples et sur les royaumes pour arracher et pour abattre, pour perdre et pour détruire l'inutile et l'inadmissible, pour bâtir et pour planter ».
 
Jean-Baptiste avait conscience de sa mission. Zacharie, son père avait dû lui en parler et l'Esprit-Saint qu'il a reçu dès sa conception l'inspire. En témoigne sa réponse aux juifs qui le questionnent :" C'est de lui dont j'ai parlé", '(Jean 1. 29) comme à ses propres disciples :" Voici l'agneau de Dieu".
 
A chacun de nous également il est demandé de vivre et de réaliser dans notre vécu, cette présence pour que nous soyons à même de dire, à notre tour, à nos frères que le Christ est aussi sur leur chemin et le nôtre, qu'il leur est proche. 
 
 
1ère lecture : Le prophète bien-aimé du Seigneur (Is 49, 1-6)
 
Lecture du livre d'Isaïe
Écoutez-moi, îles lointaines ! Peuples éloignés, soyez attentifs ! J'étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m'a appelé ; j'étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom. Il a fait de ma bouche une épée tranchante, il m'a protégé par l'ombre de sa main ; il a fait de moi sa flèche préférée, il m'a serré dans son carquois. Il m'a dit : « Tu es mon serviteur, Israël, en toi je me glorifierai. » Et moi, je disais : « Je me suis fatigué pour rien, c'est pour le néant, c'est en pure perte que j'ai usé mes forces. » Et pourtant, mon droit subsistait aux yeux du Seigneur, ma récompense auprès de mon Dieu. Maintenant le Seigneur parle, lui qui m'a formé dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob et que je lui rassemble Israël. Oui, j'ai du prix aux yeux du Seigneur, c'est mon Dieu qui est ma force.  Il parle ainsi : « C'est trop peu que tu sois mon serviteur pour relever les tribus de Jacob et ramener les rescapés d'Israël : je vais faire de toi la lumière des nations, pour que mon salut parvienne jusqu'aux extrémités de la terre. » 
 
Psaume : 138, 1-2.3b, 13-14b, 14c-15b
 
R/ Je te rends grâce, ô mon Dieu, pour tant de merveilles
 
Tu me scrutes, Seigneur, et tu sais ! Tu sais quand je m'assois, quand je me lève ; de très loin, tu pénètres mes pensées. Tous mes chemins te sont familiers. C'est toi qui as créé mes reins, qui m'as  tissé dans le sein de ma mère. Je reconnais devant toi le prodige, l'être étonnant que je suis. Étonnantes sont tes œuvres toute mon âme le sait. Mes os n'étaient pas cachés pour toi quand j'étais façonné dans le secret. 
 
2ème lecture : Jean Baptiste a préparé la venue de Jésus (Ac 13, 22-26)
 
Lecture du livre des Actes des Apôtres
Dans la synagogue d’Antioche de Pisidie, Paul disait aux Juifs : « Dieu a suscité David pour le faire roi, et il lui a rendu ce témoignage ; J’ai trouvé David, fils de Jessé, c’est un homme selon mon cœur ; il accomplira toutes mes volontés. Et, comme il l'avait promis, Dieu a fait sortir de sa descendance un sauveur pour Israël : c'est Jésus, dont Jean Baptiste a préparé la venue en proclamant avant lui un baptême de conversion pour tout le peuple d'Israël. Au moment d'achever sa route, Jean disait : 'Celui auquel vous pensez, ce n'est pas moi. Mais le voici qui vient après moi, et je ne suis pas digne de lui défaire ses sandales.' Fils de la race d'Abraham, et vous qui adorez notre Dieu, frères, c'est à nous tous que ce message de salut a été envoyé. » 
 
Evangile : La naissance de Jean Baptiste (Lc 1, 57-66.80)
 
Acclamation : Alléluia. Alléluia. 
Réjouissons-nous de la naissance de Jean : il sera le prophète du Très-Haut, il marchera devant le Seigneur pour lui préparer le chemin. Alléluia. (cf. Lc 1, 76)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
Quand arriva le moment où Élisabeth devait enfanter, elle mit au monde un fils. Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait prodigué sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l'enfant. Ils voulaient le nommer Zacharie comme son père. Mais sa mère déclara : « Non, il s'appellera Jean. » On lui répondit : « Personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! » On demandait par signes au père comment il voulait l'appeler. Il se fit donner une tablette sur laquelle il écrivit : « Son nom est Jean. » Et tout le monde en fut étonné. À l'instant même, sa bouche s'ouvrit, sa langue se délia : il parlait et il bénissait Dieu. La crainte saisit alors les gens du voisinage, et dans toute la montagne de Judée on racontait tous ces événements. Tous ceux qui les apprenaient en étaient frappés et disaient : « Que sera donc cet enfant ? » En effet, la main du Seigneur était avec lui. L'enfant grandit et son esprit se fortifiait. Il alla vivre au désert jusqu'au jour où il devait être manifesté à Israël. 
 
 
CALENDRIER
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  24 JUIN 2012 – NATIVITE DE ST-JEAN BAPTISTE, SOLENNITE
1ère lecture (Is 49,1-6) Psaume (Ps 138,1-3.13-15) 2ème lecture (Ac 13,22-26) 
Evangile (Lc 1,57-66.80) 
A 10 h 30 à l’église Notre-Dame messe d’action de grâce pour les 20 ans de sacerdoce du père Frédéric Benoîst et les 20 ans de présence du père Claude Boucher au Raincy, suivi d’un apéritif et d’un repas partagé
 
 
 Lundi  25 juin 2012  : De la férie 
 
 Mardi  26 juin  : De la férie 
A 20 h 30 assemblée générale de l’amicale des aumôneries au presbytère
 
 Mercredi 27 juin  : Saint Cyrille
A 20 h 30 réunion du Conseil Pastoral paroissial / salle Pierre Lefeuvre
 
 Jeudi 28 juin  : Saint Iréné 
A 20 h 30 assemblée générale de l’association « La Raincéenne » 
 
Vendredi 29 juin  : Saint-Pierre et saint-Paul Apôtres, solennité 
 
 Samedi 30 juin    : De la férie – pas de temps d’adoration du Saint-Sacrement à la crypte ni de confession dans l’église ce jour 
A 10 h 30  à Notre-Dame : messe d’action de grâce en présence de Madame CORDONNIER, directrice du groupe scolaire Saint-Louis Sainte-Clotilde.
 
DIMANCHE 1er JUILLET 2012 –  13ème dimanche du temps ordinaire
1ère lecture (Sg 1,13-15 ;2,23-24) Psaume (Ps 29,3-6.12-13) 2ème lecture (2 Co 8,7-9.13-15) 
Evangile (Mc 5,21-43) 
Pas de messe à 9h à  Saint-Louis – Messe à 10 h 30 à l’église Notre-Dame  
 
 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens