Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 20:59

« Ouvrir le mariage, c'est changer l'ordre sémantique » 

 


 Soeur Geneviève Médevielle est religieuse auxiliatrice, professeur de théologie morale. « Qu'on le veuille ou non, dans notre langue « le mariage » comme signifiant renvoie toujours à l'union d'un homme et d'une femme comme signifié » explique-t-elle.
 
« L'enjeu du débat sur l'ouverture du mariage aux homosexuels porte sur l'exercice du jugement moral. Or pour juger d'une question, il faut tout d'abord pouvoir la désigner dans le langage commun sous peine de cacophonie. N'oublions pas que le langage, malgré l'arbitraire de ses mots, est une convention nécessaire pour qu'un groupe communique et se rencontre. Or, la valeur morale de nos pratiques du langage est un impensé du débat actuel. C'est sur ce point que je voudrais insister. Sur quoi réfléchit-on ? La discrimination que l'institution mariage ferait aux homosexuels ? Mais que disons-nous alors lorsque nous utilisons le mot « mariage » ? Qu'on le veuille ou non, dans notre langue « le mariage » comme signifiant renvoie toujours à l'union d'un homme et d'une femme comme signifié. Contes, comptines, chansons, proverbes ne véhiculent pas d'autre univers de signification. Vouloir ouvrir le mariage aux homosexuels, c'est changer l'ordre sémantique. Cela peut se faire... Mais, comme le philosophe John Locke l'écrivait à la fin du XVIIe siècle, c'est faire un « abus des mots » puisqu'on fait correspondre au signifiant « mariage » le signifié « union entre deux êtres de même sexe ». 
 
A faire attention à la signification linguistique du mot « mariage », droit ouvert à tout homme ou à toute femme d'épouser une personne de sexe opposé, il n'est pas possible de dire que les personnes homosexuelles « n'ont pas droit au mariage » et que celui-ci leur est interdit. En rigueur de terme, le 
«mariage» est ouvert à toute personne, quelle que soit son orientation sexuelle. Mais il est vrai que, puisque le mariage signifie linguistiquement l'union entre un homme et une femme, l'union de deux personnes homosexuelles est impossible dans l'institution désignée par le mot « mariage ». Parler de « mariage » dans le cas d'un couple homosexuel, c'est tout simplement faire une opération de re-signification qui est loin d'être anodine car elle vient briser un consensus culturel et jeter la confusion dans le jugement éthique.
 
Dimanche 13 Janvier manifestation nationale à Paris proposée par l’organisation
« la manif pour tous »
www.lamanifpourtous.fr 
 
 
 
Il vous baptisera dans l'Esprit Saint 
 
1ère lecture (So 3,14-18a) Psaume (Is 12,2.4-6) 2ème lecture (Ph 4,4-7) Evangile (Lc 3,10-18)
 
"Il vous baptisera..." En quelques mots, saint Luc définit la mission de Jésus comparativement à celle de Jean. Cette présentation est d'autant plus remarquable que les évangiles synoptiques (Matthieu, Marc, Luc) ne nous montrent jamais Jésus baptisant. Le quatrième évangile nous dit même positivement que Jésus ne baptisait pas lui-même (Jean 4. 2). Par cette affirmation " dans l'Esprit-Saint ", les évangélistes, et particulièrement saint Luc, auteur des "Actes des Apôtres", manifestent leur foi en l'action effective de Jésus ressuscité dans les sacrements de l'Eglise. La parole du Baptiste n'introduit pas seulement au ministère terrestre de Jésus ; elle annonce les temps nouveaux qui ne se refermeront plus. C'est cela la Bonne Nouvelle :" Il vous baptisera dans l'Esprit-Saint et dans le feu ... un feu qui ne s'éteint pas." (Luc 3.18). 
D'ailleurs, à plusieurs reprises dans les Actes des Apôtres, saint Luc dira que le baptême nouveau est bien distinct du baptême de Jean; il est donné au nom du Seigneur Jésus ou au nom de Jésus-Christ. Seul "le Seigneur" (terme divin) ou "le Christ" (celui qui a déjà en lui-même la plénitude de l'Esprit-Saint) peut donner le baptême dans l'Esprit. S'il ne l'a pas conféré durant sa vie terrestre, pas même au cercle étroit de ses apôtres, il le confère lui-même, après son départ de la terre et, cela, nous le célébrons au jour de la Pentecôte. Au moment de les quitter lors de l'Ascension, il prescrivit à ses disciples :" de ne pas s'éloigner de Jérusalem mais d'y attendre la Promesse du Père, le don que je vous ai annoncé. Car Jean a baptisé avec de l'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés, saints, dans l'Esprit." (Actes 1. 4 et 5). Cette parole de Jésus avait tellement impressionné saint Pierre qu'il s'en souvint quand il dut constater que l'Esprit-Saint venait aussi sur ce païen de Corneille (Actes 10. 47) ! Le baptême dans l'Esprit est donc la porte d'entrée du Royaume. C'est pourquoi Jésus a pu dire que le plus petit dans le Royaume est plus grand que Jean le Baptiste. Nous pouvons être surpris au premier abord par le lien établi entre baptême et Esprit-Saint. Il nous faut entendre par ce terme de "baptême" la plénitude de ce sacrement. "Nul s'il ne renaît de l'eau et de l'Esprit". (Jean 3. 5) La tradition chrétienne les a liés au moment des sacrements de l'initiation. La liturgie orientale l'a maintenue. La liturgie latine du baptême des enfants les a dissociés dans le temps en ce que nous appelons " baptême " et " confirmation ". 
 
 
 
 
1ère lecture : « Fille de Sion, réjouis-toi, car le Seigneur est en toi » (So 3,14-18)


Lecture du livre de Sophonie
Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, tressaille d'allégresse, fille de Jérusalem ! Le Seigneur a écarté tes accusateurs, il a fait rebrousser chemin à ton ennemi. Le roi d'Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n'as plus à craindre le malheur. Ce jour-là, on dira à Jérusalem : « Ne crains pas, Sion ! Ne laisse pas tes mains défaillir ! Le Seigneur ton Dieu est en toi, c'est lui, le héros qui apporte le salut. Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour ; il dansera pour toi avec des cris de joie, comme aux jours de fête. » 
 
Psaume : Is 12, 2, 4bcde, 5-6
R/ Laissons éclater notre joie : Dieu est au milieu de nous.
 
Voici le Dieu qui me sauve : j'ai confiance, je n'ai plus de crainte. Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; il est pour moi le salut. Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Redites-le : « Sublime est son nom ! » Jouez pour le Seigneur, car il a fait des prodiges que toute la terre connaît. Jubilez, criez de joie, habitants de Sion, car il est grand au milieu de toi, le Saint d'Israël ! 
 
2ème lecture : Soyez dans la joie : le Seigneur est proche (Ph 4, 4-7)
 
Lecture de la lettre de saint Paul aux Philippiens
Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire : soyez dans la joie. Que votre sérénité soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. Ne soyez inquiets de rien, mais, en toutes circonstances, dans l'action de grâce priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce qu'on peut imaginer, gardera votre cœur et votre intelligence dans le Christ Jésus. 
 
Evangile : Jean Baptiste prépare les foules à la venue du Messie (Lc 3, 10-18)
 
Acclamation : Alléluia, alléluia. Prophète du Très-Haut, Jean est venu préparez la route devant le Seigneur et porter témoignage à la Lumière. Alléluia.
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient : « Que devons-nous faire ? » Jean leur répondait : « Celui qui a deux vêtements, qu'il partage avec celui qui n'en a pas ; et celui qui a de quoi manger, qu'il fasse de même ! » Des publicains (collecteurs d'impôts) vinrent aussi se faire baptiser et lui dirent : « Maître, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « N'exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » À leur tour, des soldats lui demandaient : « Et nous, que devons-nous faire ? » Il leur répondit : « Ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde. » Or, le peuple était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. Jean s'adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l'eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l'Esprit Saint et dans le feu. Il tient à la main la pelle à vanner pour nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera le grain dans son grenier ; quant à la paille, il la brûlera dans un feu qui ne s'éteint pas. » Par ces exhortations et bien d'autres encore, il annonçait au peuple la Bonne Nouvelle. 
 
 
 CALENDRIER 
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  16 DECEMBRE 2012 – Troisième dimanche de l’Avent
1ère lecture (So 3,14-18a) Psaume (Is 12,2.4-6) 2ème lecture (Ph 4,4-7) 
Evangile (Lc 3,10-18)
 
 Lundi  17 décembre : de la férie
 Mardi 18 décembre : de la férie 
 Mercredi 19 décembre : de la férie 
 Jeudi 20 décembre : de la férie 
 Vendredi 21 décembre : de la férie 
 Samedi 22 Décembre : de la férie 
 
DIMANCHE  23 DECEMBRE 2012 – Quatrième dimanche de l’Avent
1ère lecture (Mi 5,1-4a) Psaume (Ps 79, 2-3. 15-16.18-19) 2ème lecture (He 10,5-10) 
Evangile (Lc 1,39-45)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame 
Messe à 9 h à Saint-Louis - à 10 h 30 à Notre-Dame  
 
''''''''''''''''''''''''' Offices de Noël :  ''''''''''''''''''''
Lundi 24 Décembre à l’église Notre-Dame :
- 18 h : veillée et messe de la nuit  
- Minuit : messe solennelle de la nuit
Mardi 25 Décembre à 9 h à l’église Saint-Louis 
          à 10 h 30 à l’église Notre-Dame : messe du jour
'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens