Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 14:39

Les familles, l'Eglise et la société : La nouvelle donne.

Président du Conseil Famille et Société de la Conférence des évêques de France, Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, présente "Les familles, l'Eglise et la société : La nouvelle donne" (Bayard Ed.).

La famille est une Bonne Nouvelle qu'il appartient aux chrétiens d'annoncer davantage par leur témoignage de vie que par la parole. Dans une société qui, majoritairement, ne puise plus dans la tradition chrétienne ses repères pour déterminer son agir et ses comportements, les chrétiens sont requis à proposer ce que leur tradition croyante dit du mariage et de la famille. Au fil de ces derniers mois, j'ai acquis la conviction que nous étions dans un temps favorable au service que l'Eglise est appelée à rendre pour la famille.

Des temps favorables pour l'Eglise et les chrétiens

Chrétiens, nous vivons un temps favorable pour le service des familles. Cela peut paraître paradoxal de formuler une telle affirmation en cette période de turbulences sociales autour du mariage et de la famille. Pourtant, comment ne pas discerner un appel de l'Esprit Saint dans ces débats et controverses ? Je fais l'expérience, dans l'exercice de ma responsabilité épiscopale, que l'Eglise se trouve invitée à revisiter ce qu'elle dit du mariage à l'aune de la tradition évangélique, à évaluer ce qu'elle propose dans la préparation à cet engagement auprès de jeunes fiancés qui baignent dans une culture nouvelle, à devenir ingénieuse et inventive pour initier des propositions pertinentes dans une pastorale des familles. Je constate aussi que le souci des familles s'est élargi à des chrétiens qui, jusqu'ici, n'étaient pas engagés dans cette pastorale. Alors que le mariage et la famille restaient largement impensés, beaucoup ont découvert à quel point des mesures législatives pouvaient fragiliser et même les menacer. Ce fut à l'origine d'une mobilisation plus large que la seule communauté catholique. Oui, le temps est favorable car l'Eglise mesure de façon plus nette sa responsabilité pour servir l'avenir de la famille qui représente un enjeu à la fois social et ecclésial.

« Augmente en nous la foi »

1 ère lecture (Ha 1,2-3 et 2,2-4) Psaume (Ps 94,1-2.6-9) 2 ème lecture (2 Tm 1,6-8.13-14) Evangile (Lc 17,5-10 )

La force de la foi est une constante du Nouveau Testament, mais dans son ordre propre qui est le salut de l'homme. Saint Paul insiste en ce sens. Nous la trouvons liée aux miracles de Jésus qu'elle s'exprime chez ceux qui demandent l'intervention du Christ ou chez ceux qui en sont les bénéficiaires. Elle donne même le pouvoir de faire ce que fait le Christ :"Celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais.

Il en fera même de plus grandes, parce que je vais au Père." (Jean 14. 12) La foi est donc ce qui est le plus nécessaire aux apôtres. Ils ne sont pas des serviteurs quelconques, ni des serviteurs inutiles. Le terme grec est précis. Ils sont utiles, mais non indispensables. Dieu pourrait agir autrement et avec d'autres.

Mais puisqu'il nous est demandé d'agir, nous avons à répondre à ce qui nous est demandé, pleinement conscients de notre devoir et de nos limites. Nous vivons dans la foi à accomplir. Autant Jésus s'extasie souvent sur la foi qu'il découvre chez les malades et même chez les pécheurs, y compris hors d'Israël comme ce fut le cas pour le centurion, autant il est sévère pour le peu de foi des disciples.

Eux pourtant l'ont suivi. Mais quand la barque est agitée, leur foi semble avoir disparue. (Luc 8) La foi n'est pas dans l'élan enthousiaste et passager. Du moins n'est-elle pas seulement dans l'élan du départ. Elle est dans le combat quotidien, et sans cesse recommencé, contre les puissances de mort, mené avec la force même du Ressuscité. "La victoire qui a vaincu le monde, c'est notre foi."

C'est à nouveau saint Jean qui trouve les mots les plus denses, à condition de se rappeler que, dans son vocabulaire, le "monde" ne représente pas la création telle qu'elle sort, toute belle, des mains de Dieu qui la remet à l'homme, mais ce que concrètement l'homme pécheur a fait de cette création.

1ère lecture : « Le juste vivra par sa fidélité » (Ha 1, 2-3; 2, 2-4)

Lecture du livre d'Habacuc

« Combien de temps, Seigneur, vais-je t'appeler au secours, et tu n'entends pas, crier contre la violence, et tu ne délivres pas ! Pourquoi m'obliges-tu à voir l'abomination et restes-tu à regarder notre misère ? Devant moi, pillage et violence ; dispute et discorde se déchaînent. Je guetterai ce que dira le Seigneur. » Alors le Seigneur me répondit : « Tu vas mettre par écrit la vision, bien clairement sur des tablettes, pour qu'on puisse la lire couramment. Cette vision se réalisera, mais seulement au temps fixé ; elle tend vers son accomplissement, elle ne décevra pas. Si elle paraît tarder, attends-la : elle viendra certainement, à son heure. Celui qui est insolent n'a pas l'âme droite, mais le juste vivra par sa fidélité. »

Psaume : Ps 94, 1-2, 6-7ab, 7d-8a.9

R/ Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur !

Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre salut ! Allons jusqu'à lui en rendant grâce, par nos hymnes de fête acclamons-le ! Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits. Oui, il est notre Dieu ; nous sommes le peuple qu'il conduit. Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? « Ne fermez pas votre cœur comme au désert, où vos pères m'ont tenté et provoqué, et pourtant ils avaient vu mon exploit. »

2ème lecture : Le chef de communauté doit rester fidèle dans le service de l'Évangile (2Tm 1, 6-8.13-14)

Lecture de la seconde lettre de saint Paul Apôtre à Timothée

Fils bien-aimé, je te rappelle que tu dois réveiller en toi le don de Dieu que tu as reçu quand je t'ai imposé les mains. Car ce n'est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de raison. N'aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur, et n'aie pas honte de moi, qui suis en prison à cause de lui ; mais, avec la force de Dieu, prends ta part de souffrance pour l'annonce de l'Évangile. Règle ta doctrine sur l'enseignement solide que tu as reçu de moi, dans la foi et dans l'amour que nous avons en Jésus-Christ. Tu es le dépositaire de l'Évangile ; garde-le dans toute sa pureté, grâce à l'Esprit Saint qui habite en nous.

Evangile : La puissance de la foi — L'humilité dans le service (Lc 17, 5-10)

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Dieu nous a fait renaître d'une semence impérissable : sa parole vivante qui demeure pour toujours. Alléluia. (cf. 1 P 1, 23)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

Les Apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Le Seigneur répondit : « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici : « Déracine-toi et va te planter dans la mer », et il vous obéirait. Lequel d'entre vous, quand son serviteur vient de labourer ou de garder les bêtes, lui dira à son retour des champs : «Viens vite à table » ? Ne lui dira-t-il pas plutôt : « Prépare-moi à dîner, mets-toi en tenue pour me servir, le temps que je mange et que je boive. Ensuite tu pourras manger et boire à ton tour. » Sera-t-il reconnaissant envers ce serviteur d'avoir exécuté ses ordres ? De même vous aussi, quand vous aurez fait tout ce que Dieu vous a commandé, dites-vous : « Nous sommes des serviteurs quelconques : nous n'avons fait que notre devoir.»

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
  • Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte

DIMANCHE 6 Octobre 2013 – 27 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Ha 1,2-3 et 2,2-4) Psaume (Ps 94,1-2.6-9) 2 ème lecture (2 Tm 1,6-8.13-14)

Evangile (Lc 17,5-10 )

  • Lundi 7 octobre : Notre-Dame du Rosaire, mémoire

Pas de messe à 9 h mais liturgie de la parole

  • Mardi 8 octobre : De la férie
  • § A 20 h 30 dans l’église Notre-Dame : réunion de la chorale paroissiale
  • Mercredi 9 octobre : Saint Denis
  • Jeudi 10 octobre : De la férie

Ce jour à la Cathédrale de Saint-Denis :

  • - A 14 h 30 : messe pour les équipes MCR
  • - A 18 h 30 : messe de l’enseignement catholique présidée par l’évêque
  • Vendredi 11 octobre : Saint François d’Assise
  • Samedi 12 octobre : De la férie

DIMANCHE 13 Octobre 2013 – 28 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (2 R 5,14-17) Psaume (Ps 97,1-4a.6b) 2 ème lecture (2 Tm 2,8-13)

Evangile (Lc 17,11-19)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 Messe à l’église Notre-Dame :

- Messe d’envoi des catéchistes et remise de la Bible

aux enfants de la catéchèse

  • - Dimanche 13 Octobre : Fête de la Saint-Denis : à 16 h 30 : messe à la cathédrale présidée par notre évêque, Monseigneur Pascal Delannoy

Du 13 au 20 Octobre : Semaine missionnaire mondiale :

« l’Evangile pour tous, j’y crois ! »

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens