Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 11:35

Migrations : Pèlerinage de Foi et d’Espérance »
En choisissant ce thème pour la 99ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, le pape Benoît XVI nous invite d’emblée à changer notre regard sur les personnes qui quittent leur pays et qui se mettent en chemin dans l’espoir de trouver un lieu de paix et de sécurité, un lieu pour travailler et pour fonder une famille, un lieu pour vivre tout simplement. Les migrants et les réfugiés sont si souvent perçus à partir des problèmes que peuvent poser leur accueil ou leur insertion dans notre société ! 
Utiliser l’expression « pèlerinage » est osé car les pèlerinages qui, depuis des millénaires, attirent des foules, quelle que soit leur croyance, ne désignent pas habituellement le phénomène des migrations. Le pèlerinage ne s’impose pas pour des questions économiques ou pour se protéger des guerres et des persécutions. Il peut être lié à une volonté de grandir dans la foi, mais aussi à un désir de prendre du recul, de trouver un sens à sa vie. Il n’est pas périlleux comme il a pu l’être au Moyen Âge, il se vit en toute sécurité et pour une durée limitée avec la certitude de revenir chez soi en bonne santé. 
Cela ne correspond pas vraiment à ce que nous connaissons des motifs et des conditions parfois dramatiques du chemin de la migration ! 
Comment le phénomène de la migration peut-il être considéré comme un « pèlerinage de foi et d’Espérance » ? 
Oser parler pour eux de « pèlerinage», c’est déjà reconnaître que leur décision de quitter leur pays est d’abord un désir de vivre, parfois même de survivre pour les réfugiés. Ils se mettent en route dans l’espoir de trouver une vie meilleure. 
Ce n’est sans doute pas d’abord la foi qui les décide à partir, et pourtant, le profond bouleversement qu’ils vivent dans ce départ, le nouveau pays, la nouvelle culture qu’ils découvrent, les personnes qu’ils rencontrent, peuvent devenir pour eux aussi un chemin de foi. Ce qui fait la force de tous les pèlerinages, c’est la rencontre de l’autre et la rencontre du tout Autre qui peut bouleverser des vies. Nous connaissons tous des personnes migrantes qui ont rencontré le Seigneur en voyant l’accueil que des communautés chrétiennes leur réservaient. En France, beaucoup de nos catéchumènes adultes sont d’origine étrangère, c’est un signe et un appel. Le défi qui nous est lancé est donc de transformer leur pèlerinage de survie et d’espoir en pèlerinage de Foi et d’Espérance. 
Nous sommes entrés dans l’Année de la Foi à laquelle le pape Benoit XVI nous a invités. Dans sa lettre Apostolique il écrivait : « L’Église dans son ensemble, et les pasteurs en son sein, doivent, comme le Christ, se mettre en route, pour conduire les hommes hors du désert, vers le lieu de la vie, vers l’amitié avec le Fils de Dieu, vers celui qui nous donne la vie, la vie en plénitude (1) ». 
En cette Journée Mondiale, prenons conscience de l’importance d’accueillir les personnes migrantes et les réfugiés, en leur apportant non seulement le soutien matériel dont ils ont besoin, mais aussi la grâce de pouvoir rencontrer le Seigneur et de cheminer dans la foi avec nous. Ainsi nous pourrons prier avec eux avec les mots de la Prière Eucharistique : « Et lorsque prendra fin notre pèlerinage sur la terre, accueille-nous dans la demeure où nous vivrons près de Toi pour toujours (2) » C’est l’Espérance que nous voulons partager avec eux. 
 
Laurent DOGNIN, Evêque auxiliaire de Bordeaux, Promoteur de la Pastorale des Migrants
1/ Benoît XVI : Lettre Apostolique Porta Fidei n°2.
2/ Prière Eucharistique pour des circonstances particulières. 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Déclarations & documents

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens