Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 09:30

Déclaration à l'occasion des Présidentielles 2012
 
"Elections : un vote pour quelle société "
 
Le Cardinal André VINGT-TROIS, archevêque de Paris et Président de la Conférence des évêques de France, a présenté ce lundi 3 octobre un message du Conseil Permanent de la CEF en vue des élections présidentielles et législatives à venir.
Titré « Elections : un vote pour quelle société ? », ce texte situe l'échéance électorale dans le contexte d' «une crise globale (qui) touche les pays occidentaux depuis plusieurs dizaines d'années ». Sont abordées les transformations qui affectent différents domaines dont « le développement des techniques scientifiques », « la fin d'une certaine homogénéité culturelle de nos sociétés », et la montée d'un individualisme qui « finit par dissoudre la vie sociale dès lors que chacun juge toute chose en fonction de son propre intérêt».
 
Dans un appel à la confiance, et rappelant «la haute importance que l'Eglise, depuis ses origines reconnait à la fonction politique», les évêques invitent les catholiques à prendre part au vote «de la manière la plus sérieuse possible». Ils proposent des éléments de discernement pour examiner les projets des partis et des candidats sur différents points qui leur « semblent importants à prendre en compte en vue de ces élections » : la vie naissante, la famille, l'éducation, la jeunesse, les banlieues et les cités, l'environnement, l'économie et la justice, la coopération internationale et l'immigration, le handicap, la fin de vie, le patrimoine et la culture, l'Europe, la laïcité et la vie en société.
Pour aller plus loin, le Conseil Permanent de l'Episcopat propose quelques citations récentes du Pape et des évêques de France.
 
Ces six pages denses et profondes permettront de se situer dans le débat électoral, car « les catholiques n'entendent pas être des citoyens interdits de parole dans la société démocratique ». On aurait tort de considérer ce texte à la simple intention des catholiques. Il redit à toute une opinion publique et aux candidats que voter engage des véritables choix de société. 
 
 
Mgr Bernard Podvin
Porte-parole des évêques de France
Texte de la déclaration sur Cef.fr 
 
 
 L’invitation universelle aux noces
28ème dimanche du temps ordinaire
            1ère lecture (Is 25,6-9) Psaume (22,1-6) 2ème lecture (Ph 4,12-14.19-20) Evangile (Mt 22,1-14) 
 
C’est encore une parabole sur le Royaume qui nous est proposée aujourd’hui. On y retrouve les mêmes thèmes fondamentaux que dans les précédentes lues tous ces derniers dimanches. 
 Ces premiers invités avaient toutes les raisons d’être conviés à la noce, mais ils refusent de répondre à l’invitation du roi. Ils invoquent des raisons ou des prétextes, peu importe. A leurs yeux, ils avaient tous d’autres occupations plus intéressantes. 
Le festin est celui des “noces de l’Agneau” pour reprendre l’expression de l’Apocalypse (19. 7 et 9) qui d’ailleurs utilise le même terme grec :”Gamos”, qui va plus loin que la signification de simple fête. Puisqu’ils refusent de s’y rendre, d’autres sont invités à partager la joie des deux familles pour l’union de ces jeunes.
A l’inverse des premiers, ces invités de dernière heure n’ont aucun mérite pour être conviés ainsi. Ils n’ont que la chance de s’être trouvés là, désoeuvrés, sur le chemin des serviteurs. Ce sont des gens de toutes sortes auxquels personne ne prête attention d’habitude. Qu’espéraient-ils vraiment dans leur désoeuvrement ? Pouvaient-ils un instant s’attendre à cela ?
Isaïe nous donne une première réponse. En tout homme vit une espérance car en tout homme il y a l’attente d’un infini. “Voici notre Dieu ! En lui, nous espérions, il nous a sauvés.” (Isaïe 25) ... “Par toute la terre, il effacera l’humiliation de son peuple. C’est lui qui l’a promis.” 
Mais ce peuple n’est plus le peuple de la première Alliance qui n’a pas répondu. C’est le peuple innombrable de la Nouvelle Alliance. Pour Dieu, cette invitation universelle ne suppose aucune condition préalable, pas même celle d’être de ceux qui sont en relation avec le roi qui invite ses amis, ses égaux, ses ministres. “Tu prépares la table pour moi...”, pour d’autres, pour tous. (psaume 22)
La situation est inimaginable si l’on se réfère à nos manières d’agir habituelles. Nous avons du mal à croire que Dieu puisse donner le salut à tous et gratuitement. Nous qui sommes souvent dans la crainte pour tout faire afin d’obtenir “notre” salut, qui vivons dans l’inquiétude de ne pas le mériter. C’est pourtant la bonne nouvelle de l’Evangile : Dieu appelle par amour et donne gratuitement. Père Fournier (cef.) 
 
 
1ère lecture : Le festin messianique (Is 25, 6-9)
 
Lecture du livre d'Isaïe
Ce jour-là, le Seigneur, Dieu de l'univers, préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés. Il enlèvera le voile de deuil qui enveloppait tous les peuples et le linceul qui couvrait toutes les nations. Il détruira la mort pour toujours. Le Seigneur essuiera les larmes sur tous les visages, et par toute la terre il effacera l'humiliation de son peuple ; c'est lui qui l'a promis.  Et ce jour-là, on dira :« Voici notre Dieu, en lui nous espérions, et il nous a sauvés ; c'est lui le Seigneur, en lui nous espérions ; exultons, réjouissons-nous : il nous a sauvés ! »
 
Psaume : 22, 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6
 
R/ Près de toi, Seigneur, sans fin nous vivrons.
Le Seigneur est mon berger :  je ne manque de rien.  Sur des prés d'herbe fraîche,  il me fait reposer.   Il me mène vers les eaux tranquilles  et me fait revivre ;  il me conduit par le juste chemin  pour l'honneur de son nom.   Si je traverse les ravins de la mort,  je ne crains aucun mal,  car tu es avec moi :  ton bâton me guide et me rassure.   Tu prépares la table pour moi  devant mes ennemis ;  tu répands le parfum sur ma tête,  ma coupe est débordante.   Grâce et bonheur m'accompagnent  tous les jours de ma vie ;  j'habiterai la maison du Seigneur  pour la durée de mes jours. 
 
Evangile : Parabole des invités au festin (brève : 1-10) (Mt 22, 1-14)
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Voici la Pâque du Seigneur au milieu de son peuple. Heureux les invités au festin du Royaume ! Alléluia. 
 
Evangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
Jésus disait en paraboles : « Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d'autres serviteurs dire aux invités : 'Voilà : mon repas est prêt, mes boeufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez au repas de noce.' Mais ils n'en tinrent aucun compte et s'en allèrent, l'un à son champ, l'autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et brûla leur ville. Alors il dit à ses serviteurs : 'Le repas de noce est prêt, mais les invités n'en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce.' Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils rencontrèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives. Le roi entra pour voir les convives. Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce, et lui dit : 'Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?' L'autre garda le silence. Alors le roi dit aux serviteurs : 'Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents.' Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux. » 
 
CALENDRIER
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8h45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12h15 un prêtre se tient dans l’église pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation


Dimanche 9 Octobre : Fête de la Saint-Denis 
A 15 h : Exposition de réalisation de la catéchèse salle Saint-Denis en face de la cathédrale
A 17 h : Messe présidée par notre évêque à la cathédrale
- Lundi  10 octobre  : de la férie
- Mardi 11 octobre  : de la férie
- Mercredi 12 octobre : de la férie
- Jeudi 13 octobre : de la férie
Ø A 14h Rassemblement du MCR à la cathédrale de Saint-Denis et messe avec l’évêque à 14H30
Ø A 18h : Messe de l’enseignement catholique à la cathédrale de Saint-Denis 
- Samedi 15 octobre  : Sainte-Thérèse d’Avila
Ø De 11 h à 12h15 un prêtre se tient dans l’église pour accueillir une démarche de la réconciliation ou pour discuter
Ø A 17 h : Assemblée des familles de la catéchèse suivie de la messe des familles à 18h30
Ø A 20h : Rencontre des collégiens et lycéens 


Dimanche 16 octobre – 29ème dimanche du temps ordinaire
1ère lecture (Is 45,1.4-6a) Psaume (95,1.3-5.7-10) 2ème lecture (1Th 1,1-5b) Evangile (Mt 22,15-21)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame
Messe à 9h à Saint-Louis
Messe à 10h30 à Notre-Dame
A 16h30 : Concert à l’Eglise Notre-Dame à l’occasion des 25 ans de l’Association RESTAURER

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens