Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 09:28

Qu'est-ce que la Toussaint ? 
 Comme son nom l'indique, la Toussaint est la fête de tous les saints. Chaque 1er novembre, l'Eglise honore ainsi la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.
Si un certain nombre d'entre eux ont été officiellement reconnus, à l'issue d'une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l'Eglise sait bien que beaucoup d'autres ont également vécu dans la fidélité à l'Evangile et au service de tous. C'est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus. Cette fête est donc aussi l'occasion de rappeler que tous les hommes sont appelés à la sainteté, par des chemins différents, parfois surprenants ou inattendus, mais tous accessibles. La sainteté n'est pas une voie réservée à une élite : elle concerne tous ceux et celles qui choisissent de mettre leurs pas dans ceux du Christ. Le pape Jean-Paul II nous l'a fait comprendre en béatifiant et canonisant un grand nombre de personnes, parmi lesquelles des figures aussi différentes que le Père Maximilien Kolbe, Edith Stein, Padre Pio ou Mère Térésa... La vie de ces saints constitue une véritable catéchèse, vivante et proche de nous. Elle nous montre l'actualité de la Bonne Nouvelle et la présence agissante de l'Esprit Saint parmi les hommes. Témoins de l'amour de Dieu, ces hommes et ces femmes nous sont proches aussi par leur cheminement - ils ne sont pas devenus saints du jour au lendemain, par leurs doutes, leurs questionnements... en un mot : leur humanité. La Toussaint a été longtemps célébrée à proximité des fêtes de Pâques et de la Pentecôte. Ce lien avec ces deux grandes fêtes donne le sens originel de la fête de la Toussaint : goûter déjà à la joie de ceux qui ont mis le Christ au centre de leur vie et vivre dans l'espérance de la Résurrection.
Qu'est-ce que la sainteté ? Le texte des Béatitudes, qui est l'Evangile lu au cours de la messe de la Toussaint, nous dit à sa manière, que la sainteté est accueil de la Parole de Dieu, fidélité et confiance en Lui, bonté, justice, amour, pardon et paix.
« Quand Jésus vit toute la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent. Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :"Heureux les pauvres de coeur : le Royaume des cieux est à eux ! Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise ! Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés ! Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice: ils seront rassasiés ! Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde ! Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu ! Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu ! Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume des cieux est à eux ! Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux !" » (Matthieu 5, 1-12a) 
 
  
 
    Les dangers du pouvoir
    31ème dimanche du temps ordinaire
1ère lecture (M1,14b-2,2b.8-10) Psaume (130,1-3) 2ème lecture (1Th 2,7b-9.13) Evangile (Mt 23,1-12) 
 
 
Encore les scribes et les pharisiens ! Pourquoi une telle insistance de la part de Jésus ? Parce qu’ils occupent "la chaire de Moïse", le libérateur d’Israël, et qu’ils en profitent pour asservir le peuple. Au lieu d’ouvrir le passage de la servitude à la liberté, ils font passer le peuple de la liberté à un nouvel esclavage. La Loi est utilisée pour charger les épaules des gens d’un fardeau encore plus pesant que celui dont ils ont été accablés en Égypte. Un Exode à l’envers ! L’Évangile est Bonne Nouvelle de libération, non cahier de charges supplémentaires. À partir de ces charges, les scribes et les pharisiens établissent leur pouvoir et édifient leur prestige. Bien sûr, cette volonté de dominer, d’être "considéré", de surpasser n’est pas le propre des pharisiens et des scribes. Elle sévit en toute société et même parfois au sein des familles. Nous pouvons la découvrir en nous-mêmes. Sans angoisse d’ailleurs, car en prendre conscience est déjà la surmonter. Ainsi, à propos des chefs d’Israël, Jésus dénonce un mal universel. Ce mal est l’expression, le visage du contraire de l’Évangile : se faire aimer plutôt qu’aimer, se faire servir au lieu de servir. Dans la foi, le plus grand est celui qui sert, le dernier devient le premier. Tout cela, Jésus ne se contente pas de le "prêcher» : il le vit, et ce choix de la place du serviteur commande tout ce qu’il fait et tout ce qui lui arrive (relire Philippiens 2,5-11). Être Fils de Dieu, c’est cela. Bien entendu, cet itinéraire qui le conduit à donner sa vie peut s’appeler "amour". Ainsi, il est la parfaite manifestation de ce que nous appelons "Dieu". Nous le rejoignons dans cette condition filiale quand nous recopions, d’une façon ou d’une autre, son itinéraire. Son Esprit nous est donné pour que nous puissions être animés du même amour. Il ne s’agit donc pas de faire des efforts, mais d’accueillir le don de Dieu. 
     
 
1ère lecture : Dieu reproche aux prêtres de son Temple leur infidélité (Ml 1, 14b; 2, 2b.8-10) 
 
Lecture du livre de Malachie
Je suis le Grand Roi, dit le Seigneur de l'univers, et mon Nom inspire la crainte parmi les nations. Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement : Si vous n'écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon Nom - déclare le Seigneur de l'univers - j'enverrai sur vous la malédiction, je maudirai les bénédictions que vous prononcerez. Vous vous êtes écartés de la route, vous avez fait de la Loi une occasion de chute pour la multitude, vous avez perverti mon Alliance avec vous, déclare le Seigneur de l'univers.
A mon tour je vous ai déconsidérés, abaissés devant tout le peuple, puisque vous n'avez pas suivi mes chemins, mais agi avec partialité en accommodant la Loi. 
Et nous, le peuple de Dieu, n'avons-nous pas tous un seul Père ? N'est-ce pas un seul Dieu qui nous a créés ? Pourquoi nous trahir les uns les autres, profanant ainsi l'Alliance de nos pères ? 
 
Psaume : 130, 1, 2, 3 
 
R/ Garde mon âme dans la paix près de toi, Seigneur.
Seigneur, je n'ai pas le coeur fier  ni le regard ambitieux ;  je ne poursuis ni grands desseins,  ni merveilles qui me dépassent.   Non, mais je tiens mon âme  égale et silencieuse ;  mon âme est en moi comme un enfant,  comme un petit enfant contre sa mère.   Attends le Seigneur, Israël,  maintenant et à jamais. 
 
Evangile : Reproches de Jésus aux scribes et aux pharisiens (Mt 23, 1-12) 
 
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Vous n'avez qu'un seul Père, votre Père au ciel ; vous n'avez qu'un seul maître, c'est le Christ. Alléluia. (cf. Mt 23, 9-10)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
Jésus déclara à la foule et à ses disciples :
«Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Pratiquez donc et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Mais n'agissez pas d'après leurs actes, car ils disent et ne font pas.
Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt.
Ils agissent toujours pour être remarqués des hommes : ils portent sur eux des phylactères très larges et des franges très longues; ils aiment les places d'honneur dans les repas, les premiers rangs dans les synagogues, les salutations sur les places publiques, ils aiment recevoir des gens le titre de Rabbi.
Pour vous, ne vous faites pas donner le titre de Rabbi, car vous n'avez qu'un seul enseignant, et vous êtes tous frères.
Ne donnez à personne sur terre le nom de père, car vous n'avez qu'un seul Père, celui qui est aux cieux.
Ne vous faites pas non plus appeler maîtres, car vous n'avez qu'un seul maître, le Christ.
Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.
Qui s'élèvera sera abaissé, qui s'abaissera sera élevé. » 
 
  
 
CALENDRIER 
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8h45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12h15 un prêtre se tient dans l’église pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 
 
 Lundi  31 octobre  : de la férie
 
 Mardi 1er novembre  : Fête de la Toussaint
 
 A 10h30 : messe à Notre-Dame
 De 14h30 à 17h30 : Bénédiction des tombes aux cimetières ancien et nouveau du Raincy
 
 Mercredi 2 novembre  : Commémoration de tous les fidèles défunts
 
 A 9h messe à l’église Saint-Louis
 A 19h30 messe à la crypte de l’église Notre-Dame
 
 Jeudi 3 novembre  : de la férie
 
 Vendredi 4 novembre  : Saint-Charles Borromée
 
 Samedi 5 novembre  : de la férie
   A 11h : Confessions dans l’église
 
Samedi 5 & 6 novembre : week-end des confirmands
 à BLARU
 
Dimanche 6 novembre – 32ème dimanche du temps ordinaire  
(1ère lecture (Sg 6,12-16) Psaume (Ps 62,2-8) 2ème lecture (1Th 4,13-18) Evangile (Mt 25,1-13)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame
Messe à 9h à Saint-Louis – Messe à 10h30 à Notre-Dame
A 11h40 : Célébration d’éveil à la foi à Notre-Dame
 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens