Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 22:26

La liberté religieuse toujours menacée

 


Directeur de l'Aide à l'Eglise en Détresse, Marc Fromager a présenté le rapport 2012 sur la liberté religieuse dans le monde. A la lecture de ce document qui passe à la loupe 195 pays, il apparaît clairement que les chrétiens sont les plus discriminés.
 
Pour la 9ème édition du rapport sur la liberté religieuse dans le monde par l'Aide à l'Eglise en Détresse, son Directeur, Marc Fromager, a tenu à souligner l'objectif de la démarche : « Faire progresser la liberté religieuse pour tous ». C'est pourquoi ce travail de collecte d'informations est publié dans 17 pays où il ne manque pas de susciter des réactions. 
Il observe d'ailleurs que la prise de conscience progresse. Ainsi en janvier 2011, le Parlement européen adoptait une résolution « sur la situation des chrétiens dans le contexte de la liberté de religion ». En septembre 2012, la Cour de justice de l'Union européenne rendait un arrêt important consolidant la liberté religieuse. Début octobre, la Commission des Episcopats de la Communauté Européenne (COMECE) participait à un séminaire sur la discrimination envers les chrétiens en Europe au Parlement européen. 
Parmi les avancées, le directeur de l'AED cite l'établissement de relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la Malaisie, en juillet 2011 et des développements positifs pour celles avec le Vietnam, depuis le début de l'année 2012. Des biens confisqués par le Parti Communiste ont été rendus à l'Eglise catholique en Tchéquie, Slovénie et Slovaquie. En Indonésie, les violences contre les chrétiens ont été condamnées publiquement par des acteurs de la société civile. 
Il salue aussi des modifications constitutionnelles, comme en Norvège où le luthéranisme n'est plus religion d'État depuis mai dernier. Ce cas est d'ailleurs une situation particulièrement problématique car si la loi garantit souvent la liberté religieuse, il n'est pas rare que le terrain ne suive pas. 
« La liberté religieuse, chemin vers la paix ! »
Si au Soudan, à Cuba et en Birmanie, la situation politique s'est améliorée au bénéfice des toutes les confessions religieuses, Marc Fromager dénonce une situation bloquée en Arabie Saoudite, en Corée du Nord et au Pakistan. 
Depuis le dernier rapport, il y deux ans, elle s'est dégradée au Nigéria (attaques récurrentes contre les chrétiens), en Chine (Mgr Ma Daquin, S.J. , évêque auxiliaire de Shanghai est confiné au Séminaire de Sheshan depuis son ordination épiscopale) et au Moyen Orient (conséquences du Printemps arabe).
Dans son message pour la Journée mondiale pour la paix en 2011, le pape Benoît XVI qualifiait la liberté religieuse de "chemin vers la paix". « Le combat continue » conclut le Directeur de l'Aide à l'Eglise en Détresse.  
 
Comment aider les sanctuaires de Lourdes après les inondations ?

 


Un numéro de téléphone : 05 62 42 82 22
Envoyer un don : par chèque à l’ordre de l’Association Diocésaine de Tarbes et Lourdes : Adresse : Sanctuaire Notre Dame de Lourdes
Solidarité inondation 2012
1 avenue Monseigneur Théas - 65108 Lourdes
Faire un don en ligne : http://fr.lourdes-France.org:don-en-ligne 
   
 
 
Melkisédek et Jésus


1ère lecture (Jr 31,7-9) Psaume (Ps 125,1-6) 2ème lecture (He 5,1-6) Evangile (Mc 10,46b-52)
 
Melkisédek est une figure fugitive de l'Ancien Testament. Une seule scène nous le montre (Génèse 14. 17 à 20). Le roi de Salem, identifiée par la tradition avec Jérusalem, est prêtre du Dieu Très-Haut, bien que n'appartenant pas au clan d'Abraham. Et il vient à la rencontre d'Abraham. En lui apportant du pain et du vin, il prononce une bénédiction et reçoit d'Abraham la dîme de tout son avoir.
Roi et prêtre.
Il s'agit donc d'un personnage à la fois royal et sacerdotal. Cela est dit explicitement. C'est comme prêtre qu'il prononce la bénédiction et reçoit la dîme. Dans cette ligne, la tradition chrétienne ne manquera pas de voir, dans le pain et le vin apportés, une figure du sacrifice eucharistique. A ce titre, Melkisédek est mentionné dans le canon romain de la messe (Prière eucharistique I). Mais, dès avant l'ère chrétienne, la figure de Melkisédek avait été reprise par l'attente messianique. C'est le psaume 109/110, cité dans la lettre aux Hébreux : « Tu es prêtre pour toujours selon le sacerdoce de Melkisédek. ». Le psaume montre le Seigneur Dieu intronisant un « Seigneur » à sa droite. Dieu lui a donné et lui donnera de vaincre ses adversaires. Mais à ces traits royaux, le psaume ajoute le serment irrévocable de Dieu, désignant le même personnage comme prêtre « à la manière de Melkisédek. ». Selon certaines lignes de la pensée juive, le Messie sera à la fois roi et prêtre. Or, comme roi, le Messie est descendant de David, de la tribu de Juda. Il ne peut donc recevoir le sacerdoce d'Aaron, membre de la tribu de Lévi. C'est donc à un autre type de sacerdoce qu'il faut se référer : Melkisédek en fournissait le prototype.
Assimilé au Fils de Dieu.
Les chrétiens seront particulièrement sensibles au fait, inhabituel dans l'Ecriture biblique, que Melkisédek est présenté sans mention d'origine terrestre. Il l'est par son nom personnel qui veut dire « roi de Justice ». Il est en même temps désigné par le nom de la ville où il règne, Jérusalem, « roi de Paix ». Le voici donc, nous dit la lettre aux Hébreux (7. 3) « sans père, ni mère, ni généalogie, ni commencement pour ses jours, ni fin pour sa vie. » Ne serait-il pas alors « assimilé au Fils de Dieu » (Héb. 7. 3) ? Ce rapprochement qu'opère la lettre aux Hébreux se fait en reprenant un autre psaume qu'elle cite juste avant le psaume 109 : « Tu es mon Fils. Moi aujourd'hui je t'ai engendré. » (Psaume 2. 7). Tout le chapitre 7 de la lettre aux Hébreux ne sera pas lu dans les liturgies du dimanche. Il faut cependant le reprendre dans son entier, car il approfondit le parallèle entre le sacerdoce de Melkisédek et celui du Christ que le roi de Salem annonçait de façon à la fois mystérieuse, mais plus vraie qu'Aaron et ses descendants. Le Christ comme prêtre n'a pas de successeur. Il n'a que des frères dont certains sont, parce qu'il les a choisis, ses ministres et ses intendants.
 
 

 
1ère lecture : Retour joyeux des rescapés d'Israël (Jr 31, 7-9)
 
Lecture du livre de Jérémie
Ainsi parle le Seigneur : Poussez des cris de joie pour Jacob, acclamez la première des nations ! Faites résonner vos louanges et criez tous : « Seigneur, sauve ton peuple, le reste d'Israël ! » Voici que je les fais revenir du pays du Nord, et que je les rassemble des extrémités du monde. Il y a même parmi eux l'aveugle et le boiteux, la femme enceinte et la jeune accouchée ; c'est une grande assemblée qui revient. Ils étaient partis dans les larmes, dans les consolations je les ramène ; je vais les conduire aux eaux courantes par un bon chemin où ils ne trébucheront pas. Car je suis un père pour Israël, Éphraïm est mon fils aîné. Parole du Seigneur. 
 
Psaume : 125, 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6
 
R/ Le Seigneur a fait merveille : nous voici dans la joie.
Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion, nous étions comme en rêve ! Alors notre bouche était pleine de rires, nous poussions des cris de joie ; Alors on disait parmi les nations : « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous : nous étions en grande fête ! Ramène, Seigneur, nos captifs, comme les torrents au désert. Qui sème dans les larmes moissonne dans la joie. Il s'en va, il s'en va en pleurant, il jette la semence ; il s'en vient, il s'en vient dans la joie, il rapporte les gerbes. 
 
2ème lecture : Jésus, grand prêtre à la manière de Melkisédek (He 5, 1-6)
 
Lecture de la lettre aux Hébreux
Le grand prêtre est toujours pris parmi les hommes, et chargé d'intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec Dieu ; il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. Il est en mesure de comprendre ceux qui pèchent par ignorance ou par égarement, car il est, lui aussi, rempli de faiblesse ; et, à cause de cette faiblesse, il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme pour ceux du peuple. On ne s'attribue pas cet honneur à soi-même, on le reçoit par appel de Dieu, comme Aaron. Il en est bien ainsi pour le Christ : quand il est devenu grand prêtre, ce n'est pas lui-même qui s'est donné cette gloire ; il l'a reçue de Dieu, qui lui a dit : Tu es mon Fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré, et qui déclare dans un autre psaume : Tu es prêtre pour toujours selon le sacerdoce de Melkisédek.
 
Evangile : Guérison d'un aveugle à Jéricho (Mc 10, 46-52)
 
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Béni soit le Seigneur notre Dieu : sur ceux qui habitent les ténèbres, il a fait resplendir sa lumière. Alléluia.(cf. Lc 1, 68.79)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
Tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, un mendiant aveugle, Bartimée, le fils de Timée, était assis au bord de la route. Apprenant que c'était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! » Beaucoup de gens l'interpellaient vivement pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, aie pitié de moi ! » Jésus s'arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l'aveugle, et on lui dit : « Confiance, lève-toi ; il t'appelle. » L'aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? — Rabbouni, que je voie. » Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t'a sauvé. » Aussitôt l'homme se mit à voir, et il suivait Jésus sur la route.
 
 CALENDRIER
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
ON RETARDE LES HORLOGES D’UNE HEURE (A  3H IL SERA 2 HEURES)
 
DIMANCHE  28 OCTOBRE 2012 – 30ème dimanche du temps ordinaire
1ère lecture (Jr 31,7-9) Psaume (Ps 125,1-6) 2ème lecture (He 5,1-6) Evangile (Mc 10,46b-52)
A 10 h 30 à Notre-Dame : Messe d’action de grâce pour les 
50 ans de mariage d’Agnès et Jean-Marie MOMBERT
 
 
 Lundi 29 Octobre  : de la férie
 Mardi 30 Octobre  : de la férie
 Mercredi 31 Octobre : de la férie
 
 
  Jeudi 1er novembre :  solennité de la Toussaint
 
A  10h30 messe à Notre-Dame
 
De 14h30 à 17h30 : Bénédiction des tombes au Cimetière
 
 
 Vendredi 2 novembre : Commémoration de tous les fidèles défunts
 
 A  9 h messe à Saint-Louis
 
 A  19 h 30 messe à Notre-Dame
 
 Samedi 3 novembre : de la férie
 
 
DIMANCHE  4 NOVEMBRE 2012 – 31ème dimanche du temps ordinaire
1ère lecture (Dt 6,2-6) Psaume (Ps 118,97.99.101-106) 2ème lecture (He 7,23-28) Evangile (Mc 12,28b-34)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame 
Messe à 9h à  Saint-Louis - à 10 h 30 à Notre-Dame  
 
 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens