Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 12:17

Appel à la libération immédiate de Mgr Yazigi et de Mgr Ibrahim
 
Communiqué du Conseil d'Eglises chrétiennes en France (CECEF) suite à l'enlèvement, lundi 22 avril 2013, près d'Alep (Syrie), du métropolite Paul Yazigi, métropolite d'Alep pour les grecs orthodoxes d'Antioche et de Mgr Youhanna Ibrahim, évêque d'Alep pour les syriaques orthodoxes.
 
Les nouvelles venant de Syrie sont inquiétantes, voire alarmantes. Deux prélats de la ville d'Alep, le métropolite Paul YAZIGI, métropolite d'Alep pour les grecs orthodoxes d'Antioche et frère de Sa Béatitude le Patriarche Jean X, primat de l'Église orthodoxe d'Antioche, et Mgr Youhanna IBRAHIM, évêque d'Alep pour les syriaques orthodoxes, ont été enlevés lundi soir près d'Alep, par un groupe armé non identifié, alors qu'ils s'apprêtaient avec courage et non sans danger, à négocier la libération d'un nombre de prêtres de la région d'Alep enlevés depuis un certain temps.
 
Des rapports prématurés de la libération des deux évêques ont circulé mardi en fin de journée. Malheureusement ces rapports s'avèrent faux, les deux évêques restent privés de leur liberté.
 
Nous, coprésidents du Conseil d'Églises chrétiennes en France, condamnons cet acte sans nom qui s'attaque à deux prélats connus pour leur ouverture et leur courage à rester proches de leurs fidèles dans les circonstances dramatiques et difficiles que traverse la Syrie. Nous souhaitons aussi exprimer notre solidarité et notre soutien à l'égard des chrétiens de Syrie, ainsi que de tous les Syriens actuellement dans la tourmente.
 
Aussi, nous appelons le gouvernement français, ainsi que les instances européennes et internationales, à intervenir le plus rapidement possible pour obtenir leur libération immédiate. 
 
Pasteur Claude BATY, 
Métropolite EMMANUEL, 
Cardinal André VINGT-TROIS, Coprésidents 
                                                                      
  
 
L'espérance, une vision de foi
1ère lecture (Ac 14.21b-27) Psaume (Ps 144,8-13) 2ème lecture (Ap 21,1-5a) Evangile (Jn 13,31-33a.34-35)
 
 
Quand Dieu aura ainsi rebâti Jérusalem dans la sainteté, le signe de l'Arche de l'Alliance ne sera même plus nécessaire. La ville elle-même, en son entier, pourra être appelée "le trône du Seigneur" (Jérémie 3. 16 à 18) Ce sera un temps de convergence et de rassemblement pour les deux royaumes, celui du sud et celui du nord, Israël et Juda.
 
Ce sera aussi un temps de rassemblement pour toutes les nations :"Des nations nombreuses s'attacheront au Seigneur, elles seront pour lui un peuple." -Zacharie 2. 14 à 16) Jérusalem devient ainsi la mère universelle de tous les croyants. L'auteur du psaume 87 sait que les hommes appartiennent à des nations différentes, éventuellement hostiles : ils viennent de Philistie, de Tyr ou d'Ethiope. "Mais de Sion l'on dira, tout homme y est né."
 
Pour que Jérusalem soit reconstruite comme Dieu la souhaite, il faut que lui-même la fasse descendre du ciel. L'auteur de l'Apocalypse est chrétien, il sait que Dieu siège sur son trône divin, il connaît la "pierre d'angle", c'est le Christ. Il sait que "Dieu est parmi les hommes, l'Emmanuel". Avec saint Paul, saint Jean, l'auteur de l'Apocalypse sait que l'Eglise, dans sa réalité fondamentale, est bien cela. Qu'il nous suffise de relire les lettres aux Eglises, au début de l'Apocalypse, pour nous en convaincre.
 
La Cité Sainte n'est plus seulement celle qui est bâtie sur le mont Sion, elle est celle qui est la demeure de Dieu, parée comme une fiancée pour son époux.
 
Nous avons besoin de cette vision dans la foi quand nous regardons l'Eglise dans laquelle nous vivons et quand nous en parlons. Elle est faible par les hommes qui la composent, elle est sainte dans le Christ dont elle est le Corps Mystique. Ce fut l'un des messages que Benoît XVI ne cessa de nous redire. 
 
 
 
1ère lecture : Voyages missionnaires (Ac 14, 21b-27)
 
Lecture du livre des Actes des Apôtres
 
Paul et Barnabé, revenus à Iconium et à Antioche de Pisidie, affermissaient le courage des disciples ; ils les exhortaient à persévérer dans la foi, en disant : « Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu. » Ils désignèrent des Anciens pour chacune de leurs Églises et, après avoir prié et jeûné, ils confièrent au Seigneur ces hommes qui avaient mis leur foi en lui. Ils traversèrent la Pisidie et se rendirent en Pamphylie. Après avoir annoncé la Parole aux gens de Pergé, ils descendirent vers Attalia, et prirent le bateau jusqu'à Antioche de Syrie, d'où ils étaient partis ; c'est là qu'ils avaient été remis à la grâce de Dieu pour l'œuvre qu'ils venaient maintenant d'accomplir. À leur arrivée, ayant réuni les membres de l'Église, ils leur racontaient tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations païennes la porte de la foi. 
 
Psaume : Ps 144, 8-9, 10-11, 12-13ab
 
R/ Béni sois-tu à jamais, Seigneur, Dieu de l'univers !
 
Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ; la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Ils annonceront aux hommes tes exploits, la gloire et l'éclat de ton règne : ton règne, un règne éternel, ton empire, pour les âges des âges. 
 
2ème lecture : La nouvelle création (Ap 21, 1-5a) 
 
Lecture de l'Apocalypse de saint Jean
 
Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et il n'y avait plus de mer. Et j'ai vu descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la cité sainte, la Jérusalem nouvelle, toute prête, comme une fiancée parée pour son époux. Et j'ai entendu la voix puissante qui venait du Trône divin ; elle disait : « Voici la demeure de Dieu avec les hommes ; il demeurera avec eux, et ils seront son peuple, Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort n'existera plus ; et il n'y aura plus de pleurs, de cris, ni de tristesse ; car la première création aura disparu. » Alors celui qui siégeait sur le Trône déclara : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. » 
 
Evangile : Le commandement nouveau (Jn 13, 31-33a.34-35)
 
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Dieu est amour. Aimons-nous les uns les autres, comme Dieu nous aime. Alléluia. (cf. 1 Jn 4, 8.11)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
 
Au cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Juda fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l'homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu en retour lui donnera sa propre gloire ; et il la lui donnera bientôt. Mes petits enfants, je suis encore avec vous, mais pour peu de temps. Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres. » 
 
 
 
     
CALENDRIER
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
 
DIMANCHE  28 avril 2013 – 5ème dimanche de Pâques
1ère lecture (Ac 14.21b-27) Psaume (Ps 144,8-13) 2ème lecture (Ap 21,1-5a) 
Evangile (Jn 13,31-33a.34-35)
QUETE POUR LES PRETRES AGES
Pas de messe à Saint-Louis à 9 h
 
 
 Lundi 29 avril  : Sainte Catherine de Sienne
 Mardi 30 avril  : de la férie
 Mercredi 1er mai  : de la férie 
A 10 h 30 : Messe dans la crypte
 Jeudi 2 mai   : Saint Athanase
 Vendredi 3 mai   : Saint Philippe et saint Jacques
 Samedi 4 mai   : de la férie
A 18 h : célébration du sacrement de la confirmation des jeunes de la communauté portugaise par le Père Eugène DOUSSAL, Vicaire général du diocèse 
Pas de messe à 18 h 30 à la crypte
 
 
DIMANCHE  5 mai 2013 – 6ème dimanche de Pâques
1ère lecture (15,1-2.22-29) Psaume (Ps 66,2-3.5.7.8) 2ème lecture (Ap 21,10-14.22-23) 
Evangile (Jn 14,23-29)
Pas de messe anticipée à 18 h 30 à la crypte le samedi 4 mai 
Messe à 10 h 30 à Notre-Dame - pas de messe à Saint-Louis à 9 h 
              
 
 
**** Pas de messe à Saint-Louis à 9 h le 12 mai. 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens