Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 20:23


Le Conseil d'Eglises chrétiennes en France (CECEF) partage la douleur de la communauté juive après la fusillade meurtrière devant un collège juif, à Toulouse, ce 19 mars 2012.
Le CECEF exprime toute sa solidarité aux familles des victimes, aux élèves et aux enseignants de l'établissement scolaire.
L'horreur de cet acte, comme l'abjection des assassinats des parachutistes à Montauban et à Toulouse ces derniers jours, incite les chrétiens à s'unir aux familles et aux différentes communautés touchées par ces événements, dans la prière.
Que la concorde ne soit pas ébranlée par ces actes d'une extrême violence. Gardons-la fermement enracinée dans les valeurs de respect et de fraternité, fondements de la société française.
 
 Le pasteur Claude Baty Président Fédération protestante de France
 Le métropolite Emmanuel Président de l’Assemblée des Evêques orthodoxes de France
 Le cardinal André Vingt-Trois Président de la Conférence des Evêques de France 
 
Laissez-vous saisir par le Christ (suite)
 
Il y a à Istanbul une ancienne église byzantine Karye Djami où sont peintes des fresques magnifiques. Et on peut contempler, en particulier, une représentation du Ressuscité, avec son vêtement d'une blancheur éblouissante, qui descend aux enfers, ce séjour des morts, prend par la main Adam et Eve et les mène avec lui au Paradis. Il les libère de leur prison. D'ailleurs, le Christ foule aux pieds les chaînes et les portes qui empêchaient toute évasion. Nous pouvons avoir, nous aussi, nos enfers. Nous avons nos prisons. C'est tout ce qui nous replie sur nous-mêmes, nous enferme dans le seul souci de notre moi, nous ramène toujours à nous et nous fait rater notre rencontre avec les autres, avec Dieu et finalement, paradoxalement, avec nous-mêmes. Cela peut être :
- Une soif de réussite qui n'est pas très regardante sur les moyens.
- Une inattention pratique aux autres : on ne les voit pas, on ne les entend pas. Nous avons nos baladeurs psychologiques ou spirituels. Ou bien, on utilise les autres en fonction de nos intérêts ou de nos désirs.
- Un besoin d'avoir, de consommer toujours plus, d'avoir le nouveau produit dont on croit, bien à tort, qu'il comblera notre désir. Une sensualité narcissique, une addiction à l'alcool, à la drogue, à l'internet.
- Une jalousie qui nous referme sur nous-mêmes : pourquoi cette tendance spontanée à se comparer, soit pour se croire supérieur, soit pour se dévaloriser ?
- Une tiédeur spirituelle qui nous replie sur nous (on n'a pas le temps, on n'a pas envie...) et qui nous rend complices de notre propre prison intérieure.
Alors, pendant ce Carême, ouvrez vos portes au Christ. Laissez-le venir en vous et vous libérer. Vous connaissez cette parole du Christ dans l'Apocalypse de Saint Jean : « Voici que je suis à la porte et je frappe. Chez celui qui entend ma voix et qui m'ouvre, j'entrerai et nous mangerons en tête à tête, lui avec moi et moi avec lui » (Ap. 3, 20). Oui, pendant ce Carême, prêtez attention à cette voix du Christ, mettez-vous à son écoute et ouvrez-lui la porte de vos vies. Il y a un chant que nous entendrons pendant le Carême qui nous le rappellera et qui dit : « Aujourd'hui ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la voix du Seigneur ».   
                                                                   
          Mgr. Ricard Archevêque de Bordeaux 
  
 
 
Le grain tombé en terre
Cinquième dimanche de Carême
1ère lecture (Jr 31,31-34) Psaume (Ps 50,3-4,12-15) 2ème lecture (He 5,7-9) Evangile (Jn12,20-33) 
 
 
Nous sommes tous et chacun, d'une manière ou d'une autre, en « quête de sens » pour la réalisation de notre existence et de notre personnalité. Mais nous ne pouvons pas la mettre en œuvre seul. Ce ne serait bientôt qu'un repli sur soi-même et donc une solitude. 
 
Il nous faut accepter et assumer le fait que nous vivons dans un monde auquel nous sommes intimement liés, qu'il s'agisse de la nature, de notre corps, des hommes nos frères.
 
Le grain tombé en terre a besoin, pour germer, d'une terre et non d'une pierre, il a besoin de la lumière du soleil et de l'eau pour sa sève enrichie la fertilité du sol. Il n'y a de vie et de vitalité qu'en harmonie avec eux tous. 
 
Seul un échange permanent, lucide et généreux est créateur de vie et cet échange nécessite bien des sacrifices pour unir nos points de vue et nos orientations, pour communier en une même réalisation. « Qui garde sa vie pour lui, la perdra. » 
 
En s'incarnant, le Verbe de Dieu, a assumé notre nature, avec toutes ses composantes, y compris sa déchéance et ses limites, hormis le péché et tout ce qui y incline. Nous l'avons vu lors des tentations au désert.
 
Il assume cette condition d'homme, y compris la souffrance et la mort, pour lui communiquer la Vie éternelle dans la participation active par la grâce de sa divinité. La divinité du Christ devient nôtre avec son humanité parce que cette humanité, parfaitement libre est intimement liée à l'agir divin incréé. 
 
 

 
1ère lecture : La nouvelle Alliance (Jr 31, 31-34)
Lecture du livre de Jérémie
Voici venir des jours, déclare le Seigneur, où je conclurai avec la maison d'Israël et avec la maison de Juda une Alliance nouvelle. Ce ne sera pas comme l'Alliance que j'ai conclue avec leurs pères, le jour où je les ai pris par la main pour les faire sortir d'Égypte : mon Alliance, c'est eux qui l'ont rompue, alors que moi, j'avais des droits sur eux. Mais voici quelle sera l'Alliance que je conclurai avec la maison d'Israël quand ces jours-là seront passés, déclare le Seigneur. Je mettrai ma Loi au plus profond d'eux-mêmes ; je l'inscrirai dans leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Ils n'auront plus besoin d'instruire chacun son compagnon, ni chacun son frère en disant : « Apprends à connaître le Seigneur ! » Car tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands, déclare le Seigneur. Je pardonnerai leurs fautes, je ne me rappellerai plus leurs péchés. 
 
Psaume : Ps 50, 3-4, 12-13, 14-15 - R/ Donne-nous, Seigneur, un cœur nouveau !
Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché. Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense. Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit. Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint. Rends-moi la joie d'être sauvé ; que l'esprit généreux me soutienne. Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ; vers toi, reviendront les égarés. 
 
2ème lecture : La soumission du Christ, cause du salut éternel (He 5, 7-9)
Lecture de la lettre aux Hébreux
Le Christ, pendant les jours de sa vie mortelle, a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication à Dieu qui pouvait le sauver de la mort ; et, parce qu'il s'est soumis en tout, il a été exaucé. Bien qu'il soit le Fils, il a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de sa Passion ; et, ainsi conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel.
 
Evangile : Jésus voit arriver son heure (Jn 12, 20-33)
Acclamation : Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi. Fils de l'homme, élevé sur la croix, par toi tous les hommes reçoivent la vie. Gloire à toi, Seigneur, gloire à toi. (cf. Jn 3,14-15)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
Parmi les Grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque, quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. » Philippe va le dire à André ; et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare : « L'heure est venue pour le Fils de l'homme d'être glorifié. Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera. Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire ? Dirai-je : Père, délivre-moi de cette heure ? — Mais non ! C'est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore. »En l'entendant, la foule qui se tenait là disait que c'était un coup de tonnerre ; d'autres disaient : « C'est un ange qui lui a parlé. » Mais Jésus leur répondit : « Ce n'est pas pour moi que cette voix s'est fait entendre, c'est pour vous. Voici maintenant que ce monde est jugé ; voici maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j'aurai été élevé de terre, j'attirerai à moi tous les hommes. » Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir. 
 
 
CALENDRIER 


 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
Samedi 24 et dimanche 25 collecte de Carême au profit du CCFD
En vue de la préparation des Rameaux, nous invitons les personnes à déposer le buis de leur jardin, dans la cour du presbytère le vendredi 30 et samedi 31 mars
 
 Lundi  26 mars 2012  : Annonciation du Seigneur, solennité 
A 9 h à messe à la crypte 
A 19 h 30 messe à la crypte
 Mardi 27 mars   : De la férie 
 Mercredi 28 mars  : De la férie 
 Jeudi 29 mars   : De la férie 
 Vendredi 30 mars  : De la férie 
A 17 h chemin de croix dans l’église
 
A 20 h 30 Veillée d’adoration et de réconciliation du temps de Carême à l’église Notre-Dame
 
 Samedi 31 mars  : De la férie 
A 17 h 30 Assemblée des familles suivie de la messe des familles à 18 h 30  

 
DIMANCHE 01er Avril 2012 – Sixième dimanche de Carême
Dimanche des Rameaux et de la Passion
1ère lecture (Is 50,4-7) Psaume (Ps 21,8-9.17-20.22-24) 2ème lecture (Ph 2,6-11) 
Evangile (Mc 14,1-15,47)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame
Messe à 9h à  Saint-Louis - Messe à 10 h 30 à Notre-Dame
              
Dimanche 1er avril : rencontre des jeunes qui préparent le FRAT 
De 12 h à 16 h à la salle Pierre Lefeuvre

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens