Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 22:34

" Société sans pères, société sans repères "  


par Père Jean-Marie Petitclerc


Educateur spécialisé, fondateur et directeur de l'association Le Valdocco, Jean-Marie Petitclerc, prêtre salésien, a participé au « Forum Grands témoins » sur le Gender, organisé à Boulogne-Billancourt le 2 décembre 2012. Dans son intervention, il plaide pour le repère que constitue la différence homme/femme. Extraits.
 
Lorsque j'observe le parcours de tous les adolescents parmi les plus problématiques, je constate que la caractéristique commune est l'absence de père. Beaucoup sont élevés par des mères seules. Pour quelques autres, le père est physiquement présent mais l'adolescent n'a jamais pu s'appuyer sur lui. Ces jeunes sont allés au collège avec une majorité d'enseignantes. Ils ont été parfois convoqués par Madame le Principal. Ils passent devant Madame le Juge pour enfants - un exemple : le tribunal pour enfants de Lyon compte onze juges femmes et un juge homme - et la plupart du temps le juge confie des mesures d'AEMO (action éducative en milieu ouvert) à Madame l'Educatrice spécialisée.
 
Les seuls hommes qu'ils rencontrent, ce sont les CRS ! N'allez pas voir d'emblée une volonté d'émeute ou de révolution, ils ont besoin de cette confrontation. Cette absence des hommes dans l'éducation pose problème. [...] On dit souvent qu'une société sans père est une société sans repères. Les adolescents qui posent le plus de problèmes sont ces jeunes marqués par l'absence de père. 90% de la délinquance des jeunes est le fait des garçons contre 10% pour les filles.
 
Gardons ce bon sens de l'importance de la différence. [...] 
 
L'égalité des droits entre hommes et femmes évoque des combats menés dans les années 70-80. Aujourd'hui, nous sommes dans l'indifférenciation : tout se vaut. C'est vrai en terme de droits mais que cette légitimité à l'égalité n'aille pas masquer, escamoter cette source d'enrichissement qu'est la différence. Il faut éduquer à la différence, source de vie. Biologiquement, c'est inscrit. Nous avons encore à faire un gros effort en termes d'égalité des droits mais méfions-nous d'une société qui va ternir l'image du père. [...) Il y a peu de séries télévisées où les pères allient amour et loi, fermeté et attention à leurs enfants. Ils sont soit absents soit papa-poules, le sommet étant le film Mme Doubtfire où le papa qui a perdu la garde de ses enfants est obligé de se déguiser en gouvernante pour les revoir. Il faut savoir que seuls 15% des enfants sont sous la garde du père. En ce sens, les droits du père sont parfois aussi un peu en danger. 
 
Je ne suis pas là pour discréditer les mères. [...] Retravaillons l'articulation des fonctions dans la complémentarité. [...] Aujourd'hui, ce qui me paraît le plus dramatique dans la position de mes concitoyens, c'est que le « droit à l'enfant » passe avant le droit de l'enfant. Or l'Evangile nous invite à l'inverse. Est-ce qu'un enfant n'a pas droit et à son père et à sa mère ? L'enfant me semble un peu oublié dans les débats actuels.
 
Le plus grand reproche que l'on fait aux jeunes est d'être sans repères. Alors n'effaçons pas ce dernier repère qui est celui de la différence homme/femme ! 
 
  
Au-delà
1ère lecture (Mi 5,1-4a) Psaume (Ps 79, 2-3. 15-16.18-19) 2ème lecture (He 10,5-10) Evangile (Lc 1,39-45)
 
 
Comme dans Isaïe, la prophétie de Michée vise des circonstances historiques précises, aux environs de l'an 700 avant le Christ.
 
Pourtant elle déborde ces circonstances et a pu servir de support à l'espérance messianique à travers les siècles. C'est le propre et la particularité du Peuple de Dieu de n'en rester ni à la seule méditation reconnaissante du passé ni au sens de sa situation dans le moment présent, mais d'être en même temps le signe d'un "à venir".
 
Le portrait de celui que doit enfanter "celle qui doit enfanter" convient au Verbe éternel puisque "ses origines remontent à l'aube des siècles." (Michée 5. 2) "Au commencement était le Verbe." (Jean 1. 1) rappelant ainsi le début du livre de la Genèse. (Ch. 1. 1) Michée ajoute :" Sa puissance s'étendra jusqu'aux extrémités de la terre." Faut-il s'étonner que des hommes viennent des confins de l'Orient pour lui rendre hommage. Ce que nous fêtons au jour de l'Epiphanie. Quant à la paix (Michée 5. 4) les anges l'annoncent de la part de Dieu dans la nuit de Noël.
 
Mais ce n'est qu'au-delà de la Croix que le Christ ressuscité pourra donner aux disciples une paix que rien ne pourra désormais leur enlever. "Nous sommes sanctifiés, grâce à l'offrande que Jésus-Christ a fait de son corps, une fois pour toutes." (Hébreux 10. 10)
 
Le mystère de l'Incarnation rédemptrice ne fait qu'un. Puisqu'il est le mystère même du Fils de Dieu qui est fils de l'homme, fils de David et fils de la Vierge Marie, mort et ressuscité : "Toi qui conduis ton troupeau, resplendis !" (Psaume 79)
 
Quoi que nous fassions, quels que soient nos reculs, nos délaissements et nos chûtes, Dieu ne se dédit jamais. Grande est sa patience à notre égard. Grande sa miséricorde, parce que grande est sa tendresse et immense son amour pour nous ! « Ce qu'il a fait, il l'a fait pour nous une fois pour toutes ! » 
  
 
1ère lecture : Le Messie viendra de Bethléem (Mi 5, 1-4)
 
Lecture du livre de Michée
Parole du Seigneur : Toi, Bethléem Ephrata, le plus petit des clans de Juda, c'est de toi que je ferai sortir celui qui doit gouverner Israël. Ses origines remontent aux temps anciens, à l'aube des siècles. Après un temps de délaissement, viendra un jour où enfantera celle qui doit enfanter, et ceux de ses frères qui resteront rejoindront les enfants d'Israël. Il se dressera et il sera leur berger par la puissance du Seigneur, par la majesté du nom de son Dieu. Ils vivront en sécurité, car désormais sa puissance s'étendra jusqu'aux extrémités de la terre, et lui-même, il sera la paix ! 
 
Psaume : Ps 79, 2.3bc, 15-16a, 18-19
 
R/ Dieu, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés !
 
Berger d'Israël, écoute, toi qui conduis ton troupeau, resplendis ! Réveille ta vaillance et viens nous sauver. Dieu de l'univers, reviens ! Dieu haut des cieux, regarde et vois : visite cette vigne, protège-la, celle qu'a plantée ta main puissante. Que ta main soutienne ton protégé, le fils de l'homme qui te doit sa force. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !
 
2ème lecture : « Je suis venu pour faire ta volonté » (He 10, 5-10)
 
Lecture de la lettre aux Hébreux
Frères, en entrant dans le monde, le Christ dit, d'après le Psaume : Tu n'as pas voulu de sacrifices ni d'offrandes, mais tu m'as fait un corps. Tu n'as pas accepté les holocaustes ni les expiations pour le péché ; alors, je t'ai dit : Me voici, mon Dieu, je suis venu pour faire ta volonté, car c'est bien de moi que parle l'Écriture. Le Christ commence donc par dire : Tu n'as pas voulu ni accepté les sacrifices et les offrandes, les holocaustes et les expiations pour le péché que la Loi prescrit d'offrir. Puis il déclare : Me voici, je suis venu pour faire ta volonté. Ainsi, il supprime l'ancien culte pour établir le nouveau. Et c'est par cette volonté de Dieu que nous sommes sanctifiés, grâce à l'offrande que Jésus Christ a faite de son corps, une fois pour toutes. 
 
Evangile : La Visitation (Lc 1, 39-45) 
 
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Chante et réjouis-toi, Vierge Marie : celui que l'univers ne peut contenir demeure en toi. Alléluia. (cf. So 3, 14.17)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint, et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. » 
 
 
 
 
 CALENDRIER 
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  23 DECEMBRE 2012 – Quatrième dimanche de l’Avent
1ère lecture (Mi 5,1-4a) Psaume (Ps 79, 2-3. 15-16.18-19) 2ème lecture (He 10,5-10) 
Evangile (Lc 1,39-45) 
 
 
 
''''''''''''''''''''''' Offices de Noël :   ''''''''''''''''
 
Lundi 24 Décembre à l’église Notre-Dame :
Pour les confessions des prêtres sont à votre disposition à l’église de 10 h à 12 h  et de 15 h à 17 h 
- 18 h : veillée et messe de la nuit  
- Minuit : messe solennelle de la nuit
 
Mardi 25 Décembre à 9 h à l’église Saint-Louis 
          à 10 h 30 à l’église Notre-Dame : messe du jour
 
'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''
 
 
 Mercredi 26 décembre : Saint Etienne
 Jeudi 27 décembre : Saint Jean
 Vendredi 28 décembre : Saints Innocents
 Samedi 29 Décembre : 5ème jour dans l’octave de Noël
 
 
DIMANCHE  30 DECEMBRE 2012 
Sainte Famille de Jésus, Marie, Joseph
1ère lecture (1 S 1,20-22.24-28 Psaume (Ps 83,3-6.9-10) 2ème lecture (1 Jn 3,1-2.21-24) 
Evangile (Lc 2,41-52)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame 
Messe à 9 h à Saint-Louis - à 10 h 30 à Notre-Dame  
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens