Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 10:59

MESSAGE DES JEUNES DU FRAT 
 
 
Chers paroissiens,
 
Il y a une semaine, jour pour jour, vous participiez à notre envoi au Frat de Lourdes. Aujourd’hui, laissez-nous vous faire part de ce que nous avons vécu pendant ce pèlerinage au côté de 10 000 autres jeunes.
Avec eux, le quotidien n’était pas de tout repos ! Les rassemblements, dans la basilique Saint-Pie X pour louer Dieu, se prolongeaient parfois dans les rues jusqu’à des heures inavouables. On a prié, on a chanté, on a lavé des pieds (et pas les nôtres). La fraternité était le maître mot, et de grands moments d’émotion ont ponctué notre séjour. Tous unis contre la pluie pendant 5 jours, sans parapluie (désolé(e) maman !) voire sans K-way, nous restions positifs et motivés, fidèles à l’esprit caractéristique des « frateux »; dans la joie l’amitié, l’amour de Dieu et des autres. C’est cette ambiance qui donne tant envie de participer à ce rassemblement. 
Mais s’il fallait résumer ce qu’était vraiment le Frat, nous vous dirions que c’est d’abord des rencontres, parfois par hasard. Ces rencontres forgent un réel moment de partage, parce que dans nos vies d’adolescents, il est parfois difficile de trouver l’interlocuteur en face, le miroir qui vous aide à avancer. Cela, on le découvre au Frat, et c’est ce qui nous donne envie de remercier le Seigneur. Au retour du Frat, nous disons merci à la vie, nous dansons la vie, nous chantons la vie ! Nous ne sommes qu’amour ! Et finalement quand beaucoup de gens nous demandent aujourd’hui : mais qu’est-ce-que ça vous a apporté ? Nous leur répondons très simplement, que c’est le goût de l’amitié, de l’amour de Dieu, ce goût donc qui nous a poussé à vivre ce Frat ensemble, mais demain qui sait peut-être ; à nous mettre au service de l’Eglise, à faire le don, le don de notre vie pour les autres.
 
                                         Laurianne,  Adélaïde, Benjamin (et un peu Claire !…) 
     

 
Indispensable relecture
1ère lecture (Ac 3,13-15.17-19) Psaume (Ps 4,2.7.9) 2ème lecture (1 Jn 2,1-5a) Evangile (Lc 24,35-48)
 
 
Saint-Pierre, dans le livre des Actes des Apôtres, dit à ses auditeurs : »Vous avez agi dans l’ignorance » Le terme grec utilisé par Saint-Luc peut bien sûr se traduire par ignorance, mais aussi et de préférence, par mé-connaissance ou non-connaissance.   Ce que dit Saint-Pierre prend alors un sens différence, plus nuancé et donc plus riche, selon que l’on préfère l’une ou l’autre signification que porte en lui le terme grec. De même Saint-Luc, dans son évangile » nous souligne la manière d’agir de Jésus lors des deux rencontres du Ressuscité avec ses disciples et ses apôtres, au soir de Pâques. Il leur rend possible la compréhension du passé afin de leur permettre de s’approcher du mystère dont ils sont les témoins immédiats, la Passion et la Résurrection. Ils doivent en être ses témoins devant les hommes. Il faut qu’ils les « connaissent » : » La vie éternelle c’est qu’ils Te connaissent, Toi et celui que tu as envoyé. »
 
Sur le chemin d’Emmaüs que nous rappellent les premières lignes de la lecture de ce troisième dimanche (Luc 24. 25 à 27), le Christ leur donne l’intelligence, ou mieux, la connaissance, la façon de penser, en grec « noos », c’est-à-dire une connaissance profonde, intime, qui leur permet de lire à l’intérieur d’une réalité, ici la réalité du Christ en tant que personne et sa vie en tant que déroulement d’événements voulus par Dieu. Quand il leur dit « sans intelligence, lents à croire », ce n’est pas un reproche qui leur adresse. C’est une constatation. Il leur explique les Ecritures depuis Moïse jusqu’aux prophètes, comme les trois apôtres l’avaient entrevu à la Transfiguration. Il les invité à aller au-delà de leurs vues immédiates. Il les ouvre à ce qui est « hermétique » soit par mé-connaissance, soit par « lenteur de cœur » (Luc 24. 25). A leur retour, quelques heures plus tard, c’est aux apôtres réunis que le Christ apporte cette même connaissance de l’Ecriture en « leur ouvrant l’intelligence pour la comprendre. » Pour cela, il leur demande de se remémorer, de repasser dans leur mémoire, ce qu’ils ont vécu ensemble, c’est-à-dire la réalité de son incarnation, les faits et gestes qu’il a partagés avec eux. Pour cela, il mange devant eux, devant et non pas avec eux. 
   
 
1ère lecture : Dieu a donné sa gloire à son serviteur Jésus (Ac 3, 13-15.17-19)
Lecture du livre des Actes des Apôtres
Devant tout le peuple, Pierre prit la parole : « Hommes d'Israël, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos pères, a donné sa gloire à son serviteur Jésus, alors que vous, vous l'aviez livré ; devant Pilate, qui était d'avis de le relâcher, vous l'aviez rejeté. Lui, le saint et le juste, vous l'avez rejeté, et vous avez demandé qu'on vous accorde la grâce d'un meurtrier. Lui, le Chef des vivants, vous l'avez tué ; mais Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, nous en sommes témoins. D'ailleurs, frères, je sais bien que vous avez agi dans l'ignorance, vous et vos chefs. Mais Dieu qui, par la bouche de tous les prophètes, avait annoncé que son Messie souffrirait, accomplissait ainsi sa parole. Convertissez-vous donc et revenez à Dieu pour que vos péchés soient effacés. » 
 
Psaume : Ps 4, 2, 7, 9
R/ Révèle-nous, Seigneur, ton visage de lumière
Quand je crie, réponds-moi, Dieu, ma justice !  Toi qui me libères dans la détresse, pitié pour moi, écoute ma prière ! Beaucoup demandent :  « Qui nous fera voir le bonheur ? » Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage ! Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors,  car tu me donnes d'habiter, Seigneur,  seul, dans la confiance. 
 
2ème lecture : Le Christ victime offerte pour nos péchés (1Jn 2, 1-5a)
Lecture de la première lettre de saint Jean
Mes petits enfants, je vous écris pour que vous évitiez le péché. Mais, si l'un de nous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père : Jésus Christ, le Juste. Il est la victime offerte pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais encore pour ceux du monde entier. Et voici comment nous pouvons savoir que nous le connaissons : c'est en gardant ses commandements. Celui qui dit : « Je le connais », et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur : la vérité n'est pas en lui. Mais en celui qui garde fidèlement sa parole, l'amour de Dieu atteint vraiment la perfection. 
 
Evangile : Le Christ ressuscité envoie les Apôtres en mission (Lc 24, 35-48) 
 Acclamation : Alléluia. Alléluia. Le Seigneur ressuscité est apparu à ses Apôtres, il leur a donné sa paix. Alléluia.
Évangile de Jésus Christ selon saint-Luc
Les disciples qui rentraient d'Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s"était passé sur la route, et comment ils avaient reconnu le Seigneur quand il avait rompu le pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même était là au milieu d'eux, et il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c'est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n'a pas de chair ni d'os, et vous constatez que j'en ai. » Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n'osaient pas encore y croire, et restaient saisis d'étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea devant eux. Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j'étais encore avec vous : Il fallait que s'accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. » Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. Il conclut : « C'est bien ce qui était annoncé par l'Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C'est vous qui en êtes les témoins. » 
 
 
CALENDRIER
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  22 Avril 2012 – Troisième Dimanche de Pâques
1ère lecture (Ac 3,13-15.17-19) Psaume (Ps 4,2.7.9) 2ème lecture (1 Jn 2,1-5a) 
Evangile (Lc 24,35-48)
 
 Lundi  23 avril 2012  : De la férie
 
 Mardi 24 avril  : De la férie
 
 Mercredi 25 avril : Saint-Marc
 
 Jeudi 26 avril   : De la férie
 
 Vendredi 27 avril : De la férie
 
 Samedi 28 avril    : De la férie  
      Il est encore possible de s'inscrire au prochain pèlerinage diocésain à
               Lourdes qui a pour thème : "Avec Bernadette, prier le chapelet".
               Les dates sont les suivantes :
             - Hospitalité avec malades :
    Ÿ départ en autocar le mardi 15 mai 2012 vers 17 h
    Ÿ retour en autocar le lundi 21 mai 2012 vers 7 h 
             - autres pèlerins :
    Ÿ départ en autocar le mercredi 16 mai 2012 vers 18 h 
    Ÿ retour en autocar le lundi 21 mai 2012 vers 7 h 
             Vous trouverez au fond de l’église les bulletins d’inscription.
 
DIMANCHE 29 Avril 2012 – Quatrième dimanche de Pâques
Journée mondiale de prière pour les Vocations 
Quêtes à la sortie des messes
1ère lecture (Ac 44,8-12) Psaume (Ps 117,1.4.8-9.22-23.28-29) 2ème lecture (1 Jn 3,1-2) 
Evangile (Jn 10,11-18)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame 
Messe à 9h à  Saint-Louis - à 10 h 30 à Notre-Dame 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens