Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 18:56

La Semaine Missionnaire Mondiale de 2012 mérite toute notre attention
 
La Semaine Missionnaire Mondiale de 2012 mérite toute notre attention pour nous mobiliser. Les autres Eglises comptent sur nous !
 
Allez, de toutes les nations faites des disciples ! (Mt 28, 19).
Rien de bien nouveau dans cet envoi en mission, et pourtant ! 
Au moment où nous célébrons le début du cinquantenaire du concile Vatican II, mais aussi le jubilé de Pauline Jaricot, fondatrice de la Propagation de la Foi !
Impossible pour nous de rester à regarder le ciel. 
Par ailleurs, le synode pour la Nouvelle Évangélisation ouvert il y a quelques jours interroge notre dynamique missionnaire et notre attention aux autres Eglises : qu'avons-nous à partager ? Que nous apportent-elles ? Qu'attendent-elles de nous ?
Occasion de nous laisser interroger sur la conviction qui habite notre communauté paroissiale : sommes-nous les témoins actifs d'une vie missionnaire qui prend la dimension de l'universel ?
 
Ici et là-bas, aimer !
Evangéliser est inhérent au baptême et à la vie chrétienne et touche toutes les générations, ici et dans tous les pays du monde. Ni reconquête ni prosélytisme, c'est avant tout un témoignage d'amour pour notre temps, un appel à vivre autrement, à oser l'annonce et la rencontre de Jésus-Christ dans le respect des cultures, des croyances et des civilisations ! Cette notion, mise en lumière par Vatican II, marque la Mission moderne, et ses défis nouveaux, parmi lesquels la Nouvelle Évangélisation.
Participer à l'œuvre missionnaire se fait dans trois dimensions : s'informer sur la vie des autres Eglises, prier pour les vocations missionnaires et pour les jeunes Eglises, mais aussi pour que nous soyons nous-mêmes des communautés missionnaires et répondre généreusement aux appels à l'offrande participe à l'exercice de la mission confiée par le Christ à ses disciples et son Eglise.
Partageons avec fierté notre foi - trois hommes sur cinq ne connaissant pas le nom de Jésus. Soutenons ceux qui répondent à l'envoi en mission ! 
Qui d'autres que des baptisés peuvent soutenir le développement de l'Eglise et sa mission d'amour, de pardon et de paix ? 
En cette Semaine Missionnaire Mondiale, nous pouvons renforcer notre conviction afin de mobiliser notre communauté de baptisés, car l'objectif engage toute l'Eglise à travers l'action des Œuvres Pontificales Missionnaires, présentes dans 140 pays, seules destinatrices, au nom du Saint-Père, de la quête pour les Missions et, en même temps.
« Allez, de toutes les nations faites des disciples ! » (Mt 28, 19) sera aussi le thème des JMJ de Rio 2013. Tout cela n'est pas neutre et se résume en un mot : Evangéliser !
 
P. Pierre-Yves Pecqueux, 
Directeur du Service de la Mission Universelle
Et des Œuvres Pontificales Missionnaires 


La fécondité du sacrifice

 
1ère lecture (Is 53,10-11) Psaume (Ps 32,4-5.18-20.22) 2ème lecture (He 4,14-16) Evangile (Mc 10,35-45)
 
Les versets du poème du Serviteur (Isaïe 42 à 53) dont nous lisons un  petit extrait ce dimanche, ne se contentent pas de montrer dans ce Serviteur, le juste persécuté et tenant bon avec fidélité et persévérance . Ils le montrent « offrant sa vie en sacrifice expiatoire. » Ce à quoi fait d'ailleurs référence la lettre aux Hébreux de ce dimanche. Ces sacrifices juifs avaient pour fonction de remettre en communion le pécheur et le « Saint », Dieu lui-même.
 
Les poèmes du Serviteur sont ainsi prophétiques de la mission et de la mort de Jésus dont le nom veut dire « sauveur ». Ils sont également prophétiques de sa résurrection et de la fécondité de son sacrifice. En se chargeant des péchés de la multitude, le Serviteur sera capable de restaurer tous les hommes dans la justice, c'est-à-dire la justesse de vie avec Dieu, la sainteté. Lui-même « verra sa descendance, prolongera ses jours, verra la lumière, sera comblé. » (Isaïe 53. 10 et 11)
 
Dans l'après-Pâques, ces paroles aideront les disciples à croire au Ressuscité comme elles les aideront à mieux saisir la richesse féconde de sa vie et de son sacrifice. Il n'est pas simplement le faiseur de miracles et de guérisons que Dieu « réanime ». Sa mort n'est pas un fait ordinaire. Elle est l'expression et la réalisation de la volonté du Seigneur. « Mon corps livré pour vous ... mon sang versé pour vous et pour la multitude, en rémission des péchés », comme le rappelle la  prière consécratoire de chaque Eucharistie. 
 
 

 
 
1ère lecture : « Mon serviteur justifiera les multitudes » (Is 53, 10-11)

 


Lecture du livre d'Isaïe
Broyé par la souffrance, le Serviteur a plu au Seigneur. Mais, s'il fait de sa vie un sacrifice d'expiation, il verra sa descendance, il prolongera ses jours : par lui s'accomplira la volonté du Seigneur. À cause de ses souffrances, il verra la lumière, il sera comblé. Parce qu'il a connu la souffrance, le juste, mon serviteur, justifiera les multitudes, il se chargera de leurs péchés. 
 
Psaume : 32, 4-5, 18-19, 20.22
 
R/ Seigneur, ton amour soit sur nous, comme notre espoir est en toi !
Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ; il est fidèle en tout ce qu'il fait. Il aime le bon droit et la justice ; la terre est remplie de son amour. Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine. Nous attendons notre vie du Seigneur : il est pour nous un appui, un bouclier. Que ton amour, Seigneur, soit sur nous comme notre espoir est en toi ! 
 
2ème lecture : Le grand prêtre compatissant (He 4, 14-16)
 
Lecture de la lettre aux Hébreux
 
Frères, en Jésus, le Fils de Dieu, nous avons le grand prêtre par excellence, celui qui a pénétré au-delà des cieux ; tenons donc ferme l'affirmation de notre foi. En effet, le grand prêtre que nous avons n'est pas incapable, lui, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, il a connu l'épreuve comme nous, et il n'a pas péché. Avançons-nous donc avec pleine assurance vers le Dieu tout-puissant qui fait grâce, pour obtenir miséricorde et recevoir, en temps voulu, la grâce de son secours.
 
Evangile : Le Fils de l'homme est venu pour servir (brève : 42-45) (Mc 10, 35-45)
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Le Fils de l'homme est venu pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude. Alléluia. (Mc 10, 45) 
 
Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc
 
Jacques et Jean, les fils de Zébédée, s'approchent de Jésus et lui disent : « Maître, nous voudrions que tu exauces notre demande. » Il leur dit : « Que voudriez-vous que je fasse pour vous ? » Ils lui répondirent : « Accorde-nous de siéger, l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, dans ta gloire. » Jésus leur dit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire à la coupe que je vais boire, recevoir le baptême dans lequel je vais être plongé ? » Ils lui disaient : « Nous le pouvons. » Il répond : « La coupe que je vais boire, vous y boirez ; et le baptême dans lequel je vais être plongé, vous le recevrez. Quant à siéger à ma droite ou à ma gauche, il ne m'appartient pas de l'accorder, il y a ceux pour qui ces places sont préparées. » Les dix autres avaient entendu, et ils s'indignaient contre Jacques et Jean. Jésus les appelle et leur dit : « Vous le savez : ceux que l'on regarde comme chefs des nations païennes commandent en maîtres ; les grands leur font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi. Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur. Celui qui veut être le premier sera l'esclave de tous : car le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude.» 
 
 
 
 CALENDRIER 


 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  21 OCTOBRE 2012 – 29ème dimanche du temps ordinaire
FIN DE LA SEMAINE MONDIALE POUR LES MISSIONS
APPEL EN CHAIR PAR LES MEMBRES DU CONSEIL ECONOMIQUE DE LA PAROISSE POUR LE DENIER DU CULTE
1ère lecture (Is 53,10-11) Psaume (Ps 32,4-5.18-20.22) 2ème lecture (He 4,14-16)
Evangile (Mc 10,35-45)
 
                    A 16 h dans l’église Notre Dame Conférence sur la constitution
                           « Dei Verbum » du Concile Vatican II
                       Concert d’orgue à 17h30 et des Vêpres du dimanche soir
 
 
 Lundi 22 Octobre  : de la férie
 Mardi 23 Octobre  : de la férie 
A 20h 30 salle Pierre Lefeuvre : 2ème catéchèse (ouverte à tous) sur le « Credo », dans le  cadre des réunions du groupe Tibériade   
 Mercredi 24 Octobre : de la férie
 Jeudi 25 Octobre  : de la férie
 Vendredi 26 Octobre : de la férie
 Samedi 27  Octobre  : de la férie


ON RETARDE LES HORLOGES D’UNE HEURE (A  3H IL SERA 2 HEURES)
 
DIMANCHE  28 OCTOBRE 2012 – 30ème dimanche du temps ordinaire
1ère lecture (Jr 31,7-9) Psaume (Ps 125,1-6) 2ème lecture (He 5,1-6) Evangile (Mc 10,46b-52)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame 
Messe à 9h à  Saint-Louis - à 10 h 30 à Notre-Dame  
      
 
FETES DE LA TOUSSAINT :
Jeudi 1er Novembre :  Messe à 10h30 à Notre-Dame
De 14h30 à 17h30 : Bénédiction des tombes au Cimetière
Vendredi 2 Novembre :  Messe à 9 h à Saint-Louis
     Messe à 19 h 30 à Notre-Dame

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens