Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 13:09

La Semaine de prière pour l'unité chrétienne (18 au 25 Janvier 2013
 
"Que nous demande le Seigneur ? Dans la justice et la bonté, marcher avec Lui" (Michée, chapitre 6, v. 6-8).
 
Le thème de la semaine de prière pour l'unité chrétienne 2013 a été préparé en Inde par un mouvement d'étudiants chrétiens en collaboration avec d'autres organisations chrétiennes. Dans la situation indienne de grande injustice faite aux Dalits - auparavant appelés "intouchables" - dans le pays et même dans l'Église, la recherche de l'unité visible ne peut être dissociée de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion.
 
C'est dans ce contexte indien que la Semaine de prière pour l'unité chrétienne 2013 nous invite à méditer ce texte bien connu du prophète Michée (Mi 6, 6-8), nous interrogeant sur "Que nous demande le Seigneur ?" La suite du texte répond en substance : dans la justice et la bonté, marcher avec Lui. L'expérience des Dalits a servi de creuset pour faire émerger les questions posées à nos Églises aujourd'hui face aux exclusions de nos sociétés occidentales et face au scandale de la désunion des chrétiens. La célébration de cette année reflète la jeunesse du Mouvement étudiant chrétien d'Inde. Elle prend en compte la réalité des Dalits et offre l'occasion de partager leur spiritualité. Comme les chrétiens en Inde sont appelés à rejeter les séparations des castes, les chrétiens du monde entier ne doivent pas accepter les divisions parmi eux : « Le Christ est-il divisé ? » (1 Co 1, 13).
 
L'image de la marche a été choisie comme fil conducteur des huit jours de prière, traduisant le dynamisme de la démarche chrétienne, en résonance avec le thème de la 10ème assemblée du COE qui doit se tenir à Busan en Corée en 2013 : "Dieu de vie, conduis-nous vers la Justice et la Paix". Pour les Dalits, la marche vers la libération est inséparable de la marche vers l'unité. Ainsi, cette semaine, notre marche avec les Dalits et tous ceux qui aspirent à la justice est partie intégrante de la prière pour l'unité chrétienne. 
 
Vendredi 25 Janvier à 20h30 au Temple protestant
17 allée de l’Ermitage, Le Raincy
Veillée de prière oecuménique 
 
Etre pèlerin dans le cadre de l’année de la foi
 
Retraite à l’abbaye de la Pierre qui Vire : week-end du 6 et 7 avril  2013 :
Inscriptions avec les tracts orange dans l’église (participation de 50 euros pour le week-end, voyage en covoiturage)
Pèlerinage diocésain à Lourdes : 7 au 13 Mai 2013  :
Clôture des inscriptions le 13 mars (malades et hospitaliers) et 30 avril (pour les valides). Inscriptions sur les tracts verts dans l’église
Pèlerinage en Terre Sainte du 27 Octobre au 5 Novembre 2013 : 
Coût actuel 2 160 euros par personne, S’inscrire auprès du père Frédéric Benoist, possibilité d’étaler les paiements même au delà de la date du pèlerinage. 
 
 
 
Miracle, signe et symbole
1ère lecture (Is 62,1-5) Psaume (Ps 95,1-3.7-10) 2ème lecture (1Co 12,4-11 ) Evangile(Jn 2,1 11)
 
Les circonstances qui entourent les noces de Cana tout autant que le miracle sont typiques du symbolisme habituel de saint Jean. Pour lui, toute réalité humaine peut être évocatrice du Royaume, ou plus exactement de la vie éternelle. Car saint Jean n'emploie jamais le terme de Royaume, il préfère parler de "vie" ou de "vie éternelle".
 
Cet événement n'est pas isolé. Saint Jean le place dans un ensemble qui le suive. Par-delà Nicodème (Jean 3.3), c'est à la Samaritaine du puis de Jacob qu'est annoncée l'eau qui jaillit en source de vie éternelle (Jean 4. 14). Ce sera, dans le prolongement du miracle du pain multiplié, l'annonce du pain de vie « pour la vie du monde. » (Jean 6)
 
Cana n'est donc pas seulement une anecdote illustrant la délicatesse d'un Jésus doté de pouvoirs bien utiles pour des amis imprévoyants. C'est un repas de noces évocateur de ces noces éternelles entre Dieu et son Peuple, entre Dieu et l'humanité "Comme la jeune mariée est la joie de son mari, ainsi tu sera la joie de ton Dieu." (Isaïe 62. 5)
 
Au travers des événements que nous vivons ou qui se déroulent autour de nous, par-delà les situations devant lesquelles la vie nous place, nous avons à déchiffrer, quand cela nous est possible, les signes de Dieu. Souvent difficiles à décrypter dans l'immédiat. Mais nous avons à les replacer dans la perspective globale, à venir et définitive de la vie, de notre vie.  
 
 
 
 
 
1ère lecture : Les noces de Dieu et de son peuple (Is 62, 1-5)
Lecture du livre d'Isaïe
 
Pour la cause de Jérusalem je ne me tairai pas, pour Sion je ne prendrai pas de repos, avant que sa justice ne se lève comme l'aurore et que son salut ne flamboie comme une torche. Les nations verront ta justice, tous les rois verront ta gloire. On t'appellera d'un nom nouveau, donné par le Seigneur lui-même. Tu seras une couronne resplendissante entre les doigts du Seigneur, un diadème royal dans la main de ton Dieu. On ne t'appellera plus : « La délaissée », on n'appellera plus ta contrée : « Terre déserte », mais on te nommera : « Ma préférée », on nommera ta contrée : « Mon épouse », car le Seigneur met en toi sa préférence et ta contrée aura un époux. Comme un jeune homme épouse une jeune fille, celui qui t'a construite t'épousera. Comme la jeune mariée est la joie de son mari, ainsi tu seras la joie de ton Dieu. 
 
Psaume : Ps 95, 1-2a, 2b-3, 7-8a, 9a.10ac
 
R/ Allez dire au monde entierles merveilles de Dieu !
Chantez au Seigneur un chant nouveau, chantez au Seigneur, terre entière, chantez au Seigneur et bénissez son nom ! De jour en jour, proclamez son salut, racontez à tous les peuples sa gloire, à toutes les nations ses merveilles ! Rendez au Seigneur, familles des peuples, rendez au Seigneur la gloire et la puissance, rendez au Seigneur la gloire de son nom. Adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté. Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! » Il gouverne les peuples avec droiture. 
 
2ème lecture : Diversité des charismes dans l'unité (1Co 12, 4-11)
Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens
 
Frères, Les dons de la grâce sont variés, mais c'est toujours le même Esprit. Les fonctions dans l'Église sont variées, mais c'est toujours le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c'est toujours le même Dieu qui agit en tous. Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous. À celui-ci est donné, grâce à l'Esprit, le langage de la sagesse de Dieu ; à un autre, toujours par l'Esprit, le langage de la connaissance de Dieu ; un autre reçoit, dans l'Esprit, le don de la foi ; un autre encore, des pouvoirs de guérison dans l'unique Esprit ; un autre peut faire des miracles, un autre est un prophète, un autre sait reconnaître ce qui vient vraiment de l'Esprit ; l'un reçoit le don de dire toutes sortes de paroles mystérieuses, l'autre le don de les interpréter. Mais celui qui agit en tout cela, c'est le même et unique Esprit : il distribue ses dons à chacun, selon sa volonté. 
 
Evangile : Les noces de Cana (Jn 2, 1-11)
 
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Soyons dans la joie pour l'Alliance nouvelle : heureux les invités aux noces de l'Agneau ! 
Alléluia. (Cf. Ap 19, 7.9) Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
 
Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au repas de noces avec ses disciples. Or, on manqua de vin ; la mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n'est pas encore venue. » Sa mère dit aux serviteurs : «Faites tout ce qu'il vous dira. » Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres. Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d'eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu'au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Le maître du repas goûta l'eau changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l'eau. Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : «Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant. » Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C'était à Cana en Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.
 
 
 
 CALENDRIER
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  20 JANVIER 2013 - 2ème dimanche du temps ordinaire 
1ère lecture (Is 62,1-5) Psaume (Ps 95,1-3.7-10) 2ème lecture (1Co 12,4-11 )
Evangile(Jn 2,1 11)
 
 Lundi 21 janvier  : Sainte Agnès 
 Mardi 22 janvier  : de la férie 
A  20 h 45 salle Pierre Lefeuvre : réunion du groupe Tibériade, Catéchèse sur le Credo ouverte à tous
 Mercredi 23 janvier : de la férie 
 Jeudi 24 janvier  : Saint François de Sales, évêque de Genève
 Vendredi 25 janvier : Conversion de saint Paul,  Apôtre, fête 
A 20 h 30 au Temple Protestant : célébration oecuménique 

 Samedi 26 janvier  : Saints Timothée et Tite, évêques, compagnons de saint Paul, mémoire 
à partir de 19h30 salle Pierre Lefeuvre : choucroute paroissiale (s’inscrire au préalable au presbytère )
 
DIMANCHE  27 JANVIER 2013 - 3ème dimanche du temps ordinaire
1ère lecture (Ne 8,2-4a.5-6.8-10) Psaume (Ps 18,8-10.15) 2ème lecture (1Co 12,12-30 )
Evangile(Lc 1,1-4 et 4,14-21)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame 
Messe à 9 h à Saint-Louis - à 10 h 30 à Notre-Dame 
 
 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens