Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 19:21

Biographie du Pape François

 


Jorge Mario Bergoglio est né le 17 décembre 1936 à Buenos Aires en Argentine. Il suit une formation d'ingénieur chimiste avant d'entrer au séminaire de Villa Devoto, puis au noviciat de la Compagnie de Jésus le 11 mars 1958. Il part faire son noviciat au Chili et revient en 1963 pour obtenir une licence de philosophie à l'Université de San Miguel. De 1964 à 1965, il est professeur de littérature et de psychologie à l'Université de l'Immaculée de Santa Fé puis, en 1966, à l'Université del Salvador à Buenos Aires. Entre 1964 et 1965, il est professeur de littérature et de psychologie au Collège de l'Immaculée Conception de Santa Fe. En 1966 il enseigne ces matières au Collège Salvatore de Buenos Aires. De 1967 à 1970, il reprend des études de théologie à l'Université de San Miguel et obtient son diplôme.
Il est ordonné prêtre le 13 décembre 1969.  
Après une année à Alcala de Henares en Espagne, il prononce ses vœux perpétuels le 22 avril 1973. Il devient maître des novices à la Villa Barilari, à San Miguel, professeur à la Faculté de Théologie et conseiller pour la Province jésuite. Le 31 juillet 1973, il est élu Provincial d'Argentine, charge qu'il exerce jusqu'en 1979 (6 ans). Entre 1980 et 1986, il est recteur à l'Université de San Miguel et des Facultés de philosophie et théologie. Il est également curé de la paroisse de San José dans le diocèse de San Miguel. Il part ensuite finir son doctorat en Allemagne, puis revient à l'Université del Salvador et enfin, à l'église de la Compagnie de Jésus à Cordoue comme directeur spirituel et confesseur.
Jean-Paul II le nomme évêque titulaire de Auca et auxiliaire de Buenos Aires le 20 mai 1992. Il reçoit la consécration épiscopale le 27 juin 1992 de la part du cardinal Antonio Quarracino, le Nonce apostolique, Mgr Ubaldo Calabresi et l'évêque de Mercedes-Luján, Mgr Emilio Ogñénovich. Sa devise est « Miserando atque eligendo. ». Il participe à la Ixe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques en octobre 1994 sur la vie consacrée. 
Le 3 juin 1997, il est nommé archevêque coadjuteur du même diocèse. Il participe à l'Assemblée spéciale pour l'Amérique du Synode des Évêques en novembre 1997. A la mort du Cardinal Antonio Quarracino, il devient l’archevêque de la capitale d'Argentine, le 28 février 1998. Il est aussi l'évêque ordinaire des fidèles de rite oriental, résidents en Argentine, sans Ordinaire de leur propre rite, et Chancelier de l'Université catholique d'Argentine depuis le 30 novembre 1998.
Il est rapporteur général adjoint de la Xème Assemblée Générale Ordinaire du Synode des Évêques sur l'évêque en octobre 2001. Il participe également à la XIe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques en octobre 2005 sur l'Eucharistie.
Le 9 novembre 2005 il est élu président de la Conférence épiscopale d'Argentine, réélu en 2008 et termine son mandant en novembre 2011. Il est Président de la Commission épiscopale pour l'Université catholique d'Argentine.
Créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 21 févier 2001, du titre de saint Robert Bellarmin.
Papabile en 2005, il est alors sans doute le challenger le plus sérieux de Joseph Ratzinger avec le cardinal Martini. 
Il était jusqu'à ce jour membre de :
- La Congrégation pour le Clergé, La Congrégation pour le Culte divin et Discipline des Sacrements, la Congrégation pour les Instituts de Vie consacrée et les Sociétés de Vie apostolique,
- Le Conseil pontifical  pour la Famille (membre de la présidence)
- La Commission pontificale pour l'Amérique Latine
- Le Conseil ordinaire du Secrétariat général du Synode des évêques
- Le Conseil post-synodal 
 
  
Le culte de la mémoire

 


1ère lecture (Is 43,16-21) Psaume (125,1-6) 2ème lecture (Ph 3,8-14) Evangile (Jn 8,1-11)
 
 
L'Ancien Testament invite le Peuple de Dieu à se rappeler les hauts faits de Dieu au cours de son Histoire, comment il l'a tiré d'Egypte à main forte et à bras étendu et comment il a noué une alliance, de sa part sans réserve, avec ce peuple "à la nuque raide." Les prophètes viennent rappeler la grandeur et les exigences de cette alliance à tous ceux qui auraient tendance à l'oublier dans leur vie quotidienne, et particulièrement au roi qui devrait en être le garant. De même saint Paul rappelle au chrétien à quelle impiété et à quelle idolâtrie le Seigneur l'a arraché :"Souvenez-vous qu'autrefois vous étiez sans Christ... maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur." (Ephésiens 2. 12 et ss.)
Mais le souvenir n'est pas nécessairement associé à la noirceur du passé. Il ravive aussi l'élan du néophyte de jadis dont il nous faut sans cesse retrouver l'enthousiasme et l'empressement :"J'ai contre toi ta ferveur première que tu as abandonnée. Repens-toi et accomplis les oeuvres d'autrefois." (Apocalypse 2. 4 et 5)
C'est ce à quoi Jésus invite la femme adultère qu'on a jetée à ses pieds et qu'il relève pour un nouveau comportement. La mémoire porte sur le salut opéré par Dieu, sur l'espérance vécue par la communauté, dans la joie de la libération. 
 
Ces lectures nous disent en même temps que Dieu ne peut être cantonné dans le passé. La vie spirituelle se conjugue au présent, tournée vers l'avenir. Elle n'est pas un retour en arrière. "Voici que je fais un monde nouveau. Il germe déjà. Ne le voyez-vous pas ?" (Isaïe 43. 19) Car cet autrefois n'est pas seulement un passé récent ou douloureux d'où le Peuple est sorti, c'est aussi le passé de tout ce que Dieu a fait depuis le temps de sa création. Dieu ne nous enferme pas dans un souvenir nostalgique. Il est créateur. L'expression biblique "son bras puissant" est une expression souvent employée par les prophètes et les psaumes. Il fait et fera du neuf, à l'égard de quoi les actions passées paraîtront mineures. A nous d'être créatifs. Chez saint Paul, il en est de même. Nous n'avons pas à nous arrêter sur la seule expression "Oubliant ce qui est en arrière." Nous avons à tenir compte de ce que le passé nous a apporté et comment il nous a façonnés. 
 
 
 
 
1ère lecture : Promesse du nouvel exode (Is 43, 16-21)
Lecture du livre d'Isaïe
Ainsi parle le Seigneur, lui qui fit une route à travers la mer, un sentier au milieu des eaux puissantes, lui qui mit en campagne des chars et des chevaux, des troupes et de puissants guerriers ; et les voilà couchés pour ne plus se relever, ils se sont éteints, ils se sont consumés comme une mèche. Le Seigneur dit : Ne vous souvenez plus d'autrefois, ne songez plus au passé. Voici que je fais un monde nouveau : il germe déjà, ne le voyez-vous pas ? Oui, je vais faire passer une route dans le désert, des fleuves dans les lieux arides. Les bêtes sauvages me rendront gloire — les chacals et les autruches — parce que j'aurai fait couler de l'eau dans le désert, des fleuves dans les lieux arides, pour désaltérer le peuple, mon élu. Ce peuple que j'ai formé pour moi redira ma louange. 
 
Psaume : Ps 125, 1-2ab, 2cd-3, 4-5, 6
R/ Le Seigneur a fait merveille : nous voici dans la joie.
Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion, nous étions comme en rêve ! Alors notre bouche était pleine de rires, nous poussions des cris de joie. Alors on disait parmi les nations : « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous nous étions en grande fête ! Ramène, Seigneur, nos captifs, comme les torrents au désert. Qui sème dans les larmes moissonne dans la joie. Il s'en va, il s'en va en pleurant, il jette la semence; il s'en vient, il s'en vient dans la joie, il rapporte les gerbes. 
 
2ème lecture : Renoncer à tout pour être avec le Christ (Ph 3, 8-14)
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Philippiens
Frères, tous les avantages que j'avais autrefois, je les considère maintenant comme une perte à cause de ce bien qui dépasse tout : la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur. À cause de lui, j'ai tout perdu ; je considère tout comme des balayures, en vue d'un seul avantage, le Christ, en qui Dieu me reconnaîtra comme juste. Cette justice ne vient pas de moi-même — c'est-à-dire de mon obéissance à la loi de Moïse — mais de la foi au Christ : c'est la justice qui vient de Dieu et qui est fondée sur la foi. Il s'agit de connaître le Christ, d'éprouver la puissance de sa résurrection et de communier aux souffrances de sa passion, en reproduisant en moi sa mort, dans l'espoir de parvenir, moi aussi, à ressusciter d'entre les morts. Certes, je ne suis pas encore arrivé, je ne suis pas encore au bout, mais je poursuis ma course pour saisir tout cela, comme j'ai moi-même été saisi par le Christ Jésus. Frères, je ne pense pas l'avoir déjà saisi. Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l'avant, je cours vers le but pour remporter le prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus. 
 
Evangile : Jésus et la femme adultère : « Va, et ne pèche plus » (Jn 8, 1-11)
Acclamation : Gloire à toi, Seigneur. Gloire à toi. 
Auprès du Seigneur est la grâce, près de lui, la pleine délivrance. 
Gloire à toi, Seigneur. Gloire à toi. (Ps 129, 7)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
Jésus s'était rendu au mont des Oliviers ; de bon matin, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s'assit et se mit à enseigner. Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu'on avait surprise en train de commettre l'adultère. Ils la font avancer, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, qu'en dis-tu ? » Ils parlaient ainsi pour le mettre à l'épreuve, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus s'était baissé et, du doigt, il traçait des traits sur le sol. Comme on persistait à l'interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d'entre vous qui est sans péché, qu'il soit le premier à lui jeter la pierre. » Et il se baissa de nouveau pour tracer des traits sur le sol. Quant à eux, sur cette réponse, ils s'en allaient l'un après l'autre, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme en face de lui. Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-il donc ? Alors, personne ne t'a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. » 
 
 
 CALENDRIER 


 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  17 mars 2013 – 5ème dimanche de Carême
1ère lecture (Is 43,16-21) Psaume (125,1-6) 2ème lecture (Ph 3,8-14) Evangile (Jn 8,1-11)
Ce week-end à toutes les messes :
Collecte de Carême organisée par le CCFD
 
 Lundi 18 mars  : Saint-Cyrille
 Mardi 19 mars  : Saint-Joseph, Epoux de la Vierge Marie
Pas de messe à 9 h 
A 19 h 30 messe à la crypte à l’intention du nouveau  Pape François au jour de son installation 
A 20 h 30 Salle Pierre Lefeuvre réunion du groupe Tibériade. Nouvelle catéchèse sur le Credo ouverte à tous
 Mercredi 20 mars  : de la férie 
 
- Salle des fêtes de Montfermeil, 20 allée des Marguerites : soirée d’information sur les questions de GPA (Gestation Pour Autrui) et de PMA (Procréation Médicalement Assistée)
 
 Jeudi  21 mars  : de la férie 
 Vendredi 22 mars  : de la férie 
A 17 h 30 dans l’église Notre-Dame, comme tous les vendredis de Carême : Chemin de Croix 
 Samedi  23 mars   : de la férie 
 
DIMANCHE  24 mars 2013 – Fête des Rameaux
Entrée dans la semaine sainte
1ère lecture (Lc 19,28-40) Psaume (Ps 21,8-9.17) 2ème lecture (Ph 2,6-11) Evangile (Lc 22,14-23,56)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame
Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame
Messe avec bénédiction des Rameaux au début de chaque messe
A 17h Concert de Musiques anglaises de la Renaissance au XXème siècle

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens