Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 17:54

  
En Europe, la lumière de Bethléem éclaire l'Avent
 
Depuis 20 ans, le troisième samedi de l'Avent, tous les mouvements de scoutisme se retrouvent à Vienne (Autriche) pour accueillir la lumière de Bethléem et la diffuser dans toute l'Europe. Cette année, une délégation de louveteaux-jeannettes (8 à 11 ans) sera au rendez-vous du 10 décembre 2011.
 
« Ce n'est qu'une petite lumière, une flamme fragile, mais elle nous invite à accueillir la paix de Dieu en ce temps qui prépare à Noël », écrit le Père Jean-Stanislas Pupin, aumônier des Scouts et Guides de France dans le diocèse de Bayeux et Lisieux.
 
Allumée en Terre Sainte, transmise au cours d'une célébration œcuménique le 10 décembre 2011 à Vienne (Autriche) - sur le thème « Le peuple qui marchait dans les ténèbres voit une grande lumière (Isaïe 9, 1-2) » - la lumière de Bethléem arrivera à Paris dimanche 11 décembre. Les Scouts et Guides de France avec les Eclaireurs et Eclaireuses unionistes de France la transmettront à leur tour aux délégations venues de toute la France lors d'une cérémonie œcuménique à l'église St-Merri. 
 
Puis elle se répandra progressivement dans les diocèses . Notre évêque monseigneur Pascal Delannoy donne rendez vous dimanche 11 Décembre à 17h. à la cathédrale basilique de Saint Denis
 
 
Jouer le rôle de la vigie, vocation spirituelle du scoutisme
La lumière de Bethléem « nous rappelle que les chrétiens ont cette tâche essentielle d'être des veilleurs de paix, y compris par des gestes aussi simples que le partage amical d'une petite lumière auprès de personnes seules, malades, isolées, comme auprès de nos voisins, notre famille »... poursuit l'aumônier.  
 
Cette lumière sera apportée à la nuit de Noël dans l’église du Raincy à 18 Heures. 
 
   
Entrons dans la joie de Dieu
Troisième dimanche de l’Avent 

 
 1ère lecture (Is 61,1-2a.10-11) Psaume (Ps Lc 1,46-50.53-54) 2ème lecture (1Th 5, 16-24) Evangile (Jn 1,6-8.19 28)
 
La liturgie de ce dimanche est un hymne à la joie de la présence de Dieu en nos vies. Les lectures forment un tout qui ne peut être dissocié. C'est leur unité qui les éclaire les unes par les autres et nous conduit à une compréhension plus profonde du message évangélique que nous avons à vivre.
 
La prière d'ouverture de la messe en trace d'ailleurs les grandes lignes : « Tu le vois, Seigneur, ton peuple se prépare à célébrer la naissance de ton Fils. Dirige notre joie vers la joie d'un si grand mystère, pour que nous fêtions notre salut avec un cœur vraiment nouveau. »
  La joie n’est ni exubérance, ni satisfaction émotionnelle ou égocentrique. Elle est libératrice parce qu’elle exprime une réalité intérieure faite de paix et de sérénité parce qu’elle jaillit de la réciprocité d’une rencontre de vérité et d’amour.
 
  Ce temps de l’Avent nous conduit à entrer dans le mystère de Dieu. Notre joie ne peut avoir d’autre source que la joie même de Dieu en sa Trinité d’échange et de communion, Père, Fils et Esprit. Créé en vue de sa divinisation, l’homme n’est cependant pas divin par nature. La dignité de l’être humain vient de ce qu’il est apte à être divinisé. L’âme n’est ni de la nature de la divinité ni de la nature des ténèbres. L’homme est une créature magnifique, merveilleuse, image et ressemblance de Dieu (Gen. 1. 26) et quand « nous adhérons étroitement au Seigneur, nous sommes un seul Esprit avec Lui" (1 Cor. 6. 17). 
 

 
1ère lecture : Le Sauveur apporte la joie (Is 61, 1-2a.10-11)
 
Lecture du livre d'Isaïe
L'Esprit du Seigneur Dieu est sur moi parce que le Seigneur m'a consacré par l'onction. Il m'a envoyé porter la bonne nouvelle aux pauvres, guérir ceux qui ont le cœur brisé, annoncer aux prisonniers la délivrance et aux captifs la liberté, annoncer une année de bienfaits, accordée par le Seigneur . Je tressaille de joie dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu. Car il m'a enveloppé du manteau de l'innocence, il m'a fait revêtir les vêtements du salut, comme un jeune époux se pare du diadème, comme une mariée met ses bijoux. De même que la terre fait éclore ses germes, et qu'un jardin fait germer ses semences, ainsi le Seigneur fera germer la justice et la louange devant toutes les nations. 
 
Psaume : Lc 1, 46b-48, 49-50, 53-54 R/ J'exulte de joie en Dieu, mon Sauveur !


Mon âme exalte le Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur. Il s'est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent. Il comble de bien les affamés, renvoie les riches les mains vides. Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour. 
 
2ème lecture : Comment préparer la venue du Seigneur (1Th 5, 16-24)


Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens
Frères, soyez toujours dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toutes circonstances : c'est ce que Dieu attend de vous dans le Christ Jésus. N'éteignez pas l'Esprit, ne repoussez pas les prophètes, mais discernez la valeur de toute chose. Ce qui est bien, gardez-le ; éloignez-vous de tout ce qui porte la trace du mal.  Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et qu'il garde parfaits et sans reproche votre esprit, votre âme et votre corps, pour la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. Il est fidèle, le Dieu qui vous appelle : tout cela, il l'accomplira. 
 
Evangile : « Il se tient au milieu de vous » (Jn 1, 6-8.19-28)


Acclamation : Alléluia. Alléluia. Prophète du Très-Haut, Jean est venu préparer la route devant le Seigneur et rendre témoignage à la Lumière. Alléluia. (cf. Lc 1, 76 ; Jn 1, 7)
 
Evangile de Jésus Christ selon saint Jean
Il y eut un homme envoyé par Dieu. Son nom était Jean. Il était venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n'était pas la Lumière, mais il était là pour lui rendre témoignage. Et voici quel fut le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » Il le reconnut ouvertement, il déclara : « Je ne suis pas le Messie. » Ils lui demandèrent : « Qui es-tu donc ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Non. — Alors es-tu le grand Prophète ? » Il répondit : « Ce n'est pas moi. » Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » Il répondit : « Je suis la voix qui crie à travers le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Or, certains des envoyés étaient des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : « Si tu n'es ni le Messie, ni Élie, ni le grand Prophète, pourquoi baptises-tu ? » Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l'eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas : c'est lui qui vient derrière moi, et je ne suis même pas digne de défaire  la courroie de sa sandale. » Tout cela s'est passé à Béthanie-de-Transjordanie, à l'endroit où Jean baptisait. 
 
 
 
CALENDRIER


 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
 Lundi 12 décembre  : de la férie
 Mardi 13 décembre  : Sainte-Lucie
 Mercredi 14 décembre  : Saint-Jean de la Croix 
 Jeudi 15 décembre : de la férie (PAS DE MESSE A 9 H A NOTRE-DAME) 
  Vendredi 16 décembre  : de la férie 
 Samedi 17 décembre  : de la férie
 et de 14 h  à 16 h répétition de la Chorale de Noël pour apprendre les chants de la messe du 24 décembre à 18 h (s’adresse à tous ; adultes, jeunes et enfants) à la salle Pierre Lefeuvre
 
Dimanche 18 décembre – Quatrième dimanche de l’Avent
(1ère lecture (2 S 7,1-5.8b-12.14a.16) Psaume (Ps 88 , 4-5 27-30) 2ème lecture (Rm 16, 25-27) Evangile (Lc 1,26-38)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame
Messe à 9h à Saint-Louis - Messe à 10h30 à Notre-Dame 

 
OFFICES DE NOËL
SAMEDI 24 : Veillées et messes de la nuit à 18 h et 22 h à 
Notre-Dame 
à 23 h 30 pour la communauté portugaise à l’église Saint-Louis
DIMANCHE 25 : messes à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à 
Notre-Dame 
10 h 15 pour la communauté portugaise à Saint-Louis
Sacrement de la réconciliation : un prêtre se tient  dans l’église Notre-Dame le Samedi 24 décembre de 10 h à 12 h et de 15 h à 17 h.

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens