Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 18:26

Comment le Pape est-il élu ?
  
Et d’abord, qui peut être élu ? En théorie, tout baptisé qui remplit les conditions pour devenir évêque, puisque le pape est l’évêque de Rome. En réalité, depuis le XVe siècle, le pape a toujours été choisi parmi les cardinaux. Les électeurs sont en effet les cardinaux, qui eux-mêmes ont été nommés par les précédents souverains pontifes. L’élection du pape est réglée de manière extrêmement méticuleuse par des textes que pratiquement chaque pape a retouchés. Mais l’objectif est resté le même : créer les conditions pour que le nouvel élu puisse avoir les moyens d’assurer sa mission en toute indépendance. Loin des pressions étrangères, des ingérences médiatiques, les cardinaux se réunissent donc en conclave, au secret, dans la chapelle Sixtine. Seuls ceux qui ont moins de 80 ans participent au conclave : une règle introduite par Paul VI en 1970, pour éviter que l’allongement de la durée de la vie n’accroisse pas trop le poids des cardinaux les plus âgés. Est élu celui qui obtient plus de deux tiers de voix, au cours des scrutins. Cette règle des deux tiers avait été modifiée par Jean-Paul II, pour lui substituer celle de la majorité au bout d’un certain nombre de jours sans résultat ; l’un des premiers actes de Benoît XVI fut cependant de revenir à l’ancienne pratique, de peur que le pape puisse être l’otage d’une partie du Sacré Collège au lieu de représenter l’Église tout entière. Il n’y a pas de campagne électorale. Cependant, avant le conclave, les cardinaux - y compris ceux de plus de 80 ans - se réunissent en congrégations générales pour évoquer les grands problèmes et défis de l’Église. Un temps important où s’esquissent les grandes tendances qui ensuite "feront" l’élection. 
 
 
Intentions de prière de Sa Sainteté Benoît XVI, Pape émérite, pour mars 2013
 Universelle - Le respect de la Création
Prions pour que grandisse le respect de la nature, l'œuvre de Dieu confiée à la responsabilité humaine.
 
Pour l'évangélisation - Les ministères ordonnés
Prions pour que les évêques, les prêtres et les diacres soient des annonciateurs infatigables de l'Evangile jusqu'aux extrémités de la terre. 
 
  
Dieu est fidèle


1ère lecture (Jos 5,10-12) Psaume (33, 2-7) 2ème lecture (Co 5,17-21) Evangile (Lc 15,1-3.11-32)
 
La pérégrination dans le désert est terminée. A cause de son manque de fidélité et de foi, Moïse est mort, avant l'entrée dans la terre de son espérance et de la raison d'être de sa vie. Il en est ainsi pour toute la génération de ceux qui étaient sortis d'Egypte.
Le Jourdain vient d'être franchi et cet événement a été vécu comme un second franchissement, le premier étant celui de la Mer Rouge. L'on ne quitte plus l'esclavage de l'Egypte, on entre dans la Terre de la liberté,  la Terre Promise. Comme au moment de la traversée de la Mer, le peuple passe en traversant l'eau du Jourdain qui s'arrête.
Mais il est des différences. Maintenant la présence de Dieu n'est plus comme une nuée, elle réside en l'arche de l'Alliance scellée au Sinaï. Et le chapitre précédant du livre de Josué donne tout son sens à la péricope d'aujourd'hui. "Le Seigneur votre Dieu a asséché devant vous les eaux du Jourdain, leur dit Josué, comme le Seigneur votre Dieu l'avait fait pour la mer des Joncs." (Josué 4. 23)
Moïse n'est plus là, c'est vrai, mais Dieu, lui, est là tout aussi puissant et miséricordieux aujourd'hui qu'hier. Il n'est donc pas question d'entretenir la moindre nostalgie des temps anciens. Par contre le peuple doit avoir conscience de son attitude : il n'a pas été fidèle à Dieu; il a passé son temps à "murmurer, » dans le désert. Dieu, lui, est fidèle. Il l'a été, il le sera.
Une fois le Jourdain traversé, Josué fit dresser un mémorial (Josué 4. 20). Ce mémorial était constitué de douze pierres levées, une par tribu. La fonction de tout mémorial est celle d’un témoignage et non celle d’un souvenir du passé. Le passé continue d’être vrai, mais il n’est pas périmé puisqu’il se réalise dans le présent.
La fidélité de Dieu n’est pas qu’un souvenir, c’est une réalité actuelle. La fidélité des hommes se doit d’y répondre présentement. Mais pour nous, il ne s’agit pas seulement de rappeler cette fidélité par des pierres commémoratives. Il nous faut aussi la fêter.
Car la fête souligne davantage le mémorial. C’est pourquoi l’action rédemptrice, libératrice de Dieu qui libère son peuple de l’Egypte sera célébrée par la fête de la Pâque, chaque année selon un rituel qui en marque l’actualité.
Ces rites évocateurs de l’acte fondateur du peuple libéré, sont portés aujourd’hui par l’espérance et la foi. Nous le disons en chaque eucharistie : « En cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets et l’avènement de Jésus-Christ notre sauveur. » Saint Paul le dit aux Corinthiens en parlant de la vraie Pâque qui est celle-là même du Christ :”Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né.” (2 Cor. 5. 17) 
 
                                                                                                                                                                                             
 
 
1ère lecture : L'arrivée en Terre Promise et la célébration de la Pâque (Jos 5, 10-12)
Lecture du livre de Josué
Après le passage du Jourdain, les fils d'Israël campèrent à Guilgal et célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, vers le soir, dans la plaine de Jéricho. Le lendemain de la Pâque, ils mangèrent les produits de cette terre : des pains sans levain et des épis grillés. À partir de ce jour, la manne cessa de tomber, puisqu'ils mangeaient les produits de la terre. Il n'y avait plus de manne pour les fils d'Israël, qui mangèrent cette année-là ce qu'ils récoltèrent sur la terre de Canaan. 
 
Psaume : Ps 33, 2-3, 4-5, 6-7
R/ Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur.
Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête ! Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre. Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses. 
 
2ème lecture : Réconciliés avec Dieu par le Christ (2Co 5, 17-21) 
 Lecture de la seconde lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens
Frères, si quelqu'un est en Jésus Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s'en est allé, un monde nouveau est déjà né.Tout cela vient de Dieu : il nous a réconciliés avec lui par le Christ, et il nous a donné pour ministère de travailler à cette réconciliation. Car c'est bien Dieu qui, dans le Christ, réconciliait le monde avec lui ; il effaçait pour tous les hommes le compte de leurs péchés, et il mettait dans notre bouche la parole de la réconciliation. Nous sommes donc les ambassadeurs du Christ, et par nous c'est Dieu lui-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au nom du Christ, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec Dieu. Celui qui n'a pas connu le péché, Dieu l'a pour nous identifié au péché des hommes, afin que, grâce à lui, nous soyons identifiés à la justice de Dieu. 
 
Evangile : Parabole du père et de ses deux fils (Lc 15, 1-3.11-32) 
 
Acclamation : Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus. Comme la tendresse d'un père pour son enfant, le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour. Gloire et louange à toi, Seigneur Jésus. (cf. Ps 102, 8.13)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l'écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole : Jésus disait cette parabole : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : 'Père, donne-moi la part d'héritage qui me revient.' Et le père fit le partage de ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu'il avait, et partit pour un pays lointain où il gaspilla sa fortune en menant une vie de désordre. Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans cette région, et il commença à se trouver dans la misère. Il alla s'embaucher chez un homme du pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il réfléchit : 'Tant d'ouvriers chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je vais retourner chez mon père, et je lui dirai : Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Prends-moi comme l'un de tes ouvriers.' Il partit donc pour aller chez son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut saisi de pitié ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : 'Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils...' Mais le père dit à ses domestiques : 'Vite, apportez le plus beau vêtement pour l'habiller. Mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds. Allez chercher le veau gras, tuez-le ; mangeons et festoyons. Car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.' Et ils commencèrent la fête. Le fils aîné était aux champs. À son retour, quand il fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des domestiques, il demanda ce qui se passait. Celui-ci répondit : 'C'est ton frère qui est de retour. Et ton père a tué le veau gras, parce qu'il a vu revenir son fils en bonne santé.' Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d'entrer. Son père, qui était sorti, le suppliait. Mais il répliqua : 'Il y a tant d'années que je suis à ton service sans avoir jamais désobéi à tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est arrivé après avoir dépensé ton bien avec des filles, tu as fait tuer pour lui le veau gras !' Le père répondit : 'Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait bien festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé ! » 
 
 CALENDRIER
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
DIMANCHE  10 mars 2013 – 4ème dimanche de Carême
1ère lecture (Jos 5,10-12) Psaume (33, 2-7) 2ème lecture (Co 5,17-21) 
Evangile (Lc 15,1-3.11-32)
 
 
 Lundi 11 mars  : de la férie
 
 Mardi 12 mars  : de la férie
 
 Mercredi 13 mars  : de la férie
 
 Jeudi  14 mars  : de la férie
 
 Vendredi 15 mars  : de la férie et sainte Louise de Marignac, religieuse, fondatrice- avec saint Vincent de Paul – des Filles de la Charité 
A 17 h 30 dans l’église Notre-Dame, comme tous les vendredis de Carême : Chemin de Croix
 
 Samedi  16 mars   : de la férie
 
DIMANCHE  17 mars 2013 – 5ème dimanche de Carême
1ère lecture (Is 43,16-21) Psaume (125,1-6) 2ème lecture (Ph 3,8-14) Evangile (Jn 8,1-11)
A CHAQUE MESSE UNE COLLECTE DE CAREME EST ORGANISEE EN FAVEUR DU CCFD
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame
Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame
3ème scrutin à la messe lecture de l’Evangile de l’Année A
 
!Mercredi 20 Mars, salle des fêtes de Montfermeil (20 allée des Marguerites)   soirée d’information sur les questions de GPA (Gestation Pour Autrui) et de PMA (Procréation Médicalement Assistée) 
 
Mercredi 20 mars à 20 h 30 à la Maison Diocésaine «Ecoute Israël» Dt 6,4), conférence faite par Monsieur Michel Elbaz, Enseignant au Collège des Bernardins 
 
Dimanche 24 Mars à 17h : dans l’église Notre Dame : concert de musiques anglaises 
 
Samedi 23 et Dimanche 24 Mars : Pèlerinage de Chartres : « Allez,  de toutes les nations faites des disciples » (Mt.28 ,19)

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens