Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 10:47

Message aux catholiques du diocèse de Saint-Denis, 
 
A propos du projet de loi ouvrant le "mariage" aux couples de personnes de même sexe et la possibilité pour elles d'adopter 
 
 
A l'approche de l'examen par le Parlement du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe et la possibilité pour elles d'adopter il est important que chacun puisse se faire une opinion. Depuis plusieurs semaines je vous ai invités à vous informer et à vous rencontrer pour approfondir cette question. A nouveau, j'encourage vivement chacun d'entre vous à approfondir les enjeux de cette loi en parcourant quelques uns des nombreux textes publiés au cours de ces dernières semaines. Parmi ceux-ci je me permets de vous suggérer tout particulièrement :
 
- "Elargir le mariage aux personnes de même sexe ? Ouvrons le débat" Conférence des Evêques de France, Conseil Famille et Société.
 
- L'audition du cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et Président de la Conférence ces Evêques de France devant la Commission des Lois. 
Vous trouverez ces deux textes sur le site internet du diocèse : http://saint-denis.catholique.fr/
 
Sachez également que je partage totalement les propos que le Cardinal André Vingt-Trois a tenus dans son discours de clôture de l'assemblée des évêques de France en Novembre dernier, et que je reproduis ci après : 
" Les évêques se réjouissent que, dans le cadre de la légalité et dans le respect des personnes, de nombreuses initiatives soient prises par nos concitoyens, croyants ou non, pour s'opposer au projet du gouvernement dans son état actuel. Beaucoup de catholiques s'engagent dans ce sens avec des personnes d'autres courants de pensée ou d'autres religions. Par delà les clivages politiques, légitimes dans une démocratie, il s'agit bien d'un engagement pour la promotion d'un bien commun pour notre société. Que les catholiques de notre pays sachent que leurs évêques les encouragent à parler, à écrire, à agir, à se manifester... Ils ont le droit de témoigner de ce qui, dans la lumière de notre foi et selon la logique de la raison et du bon sens, leur semble essentiel pour le présent et pour l'avenir".
 
En espérant que cet ultime temps de réflexion permette à chacun d'entre vous de choisir en conscience la manière dont il exprimera son point de vue : parler, écrire, agir, se manifester…  

                                                     
                             + Pascal Delannoy, 
                 Evêque de Saint-Denis en France
                                    Le 17 décembre 2012. 
 

 
Pour les nations il fera paraître le jugement...

 
1ère lecture (Is 9, 1-6) Psaume (Ps 95, 1-2a, 2b-3, 11-12a, 12b-13a.c) 2ème lecture (Tt 2, 11-14)
 Evangile (Lc 2, 1-14)
 
... il ne brisera pas le roseau ployé, il n'éteindra pas la mèche qui s'étiole; à coup sûr, il fera paraître le jugement. (Ésaïe 42,1.3)
Tout fut par lui, et rien de ce qui fut, ne fut sans lui. En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes et des femmes, et la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point comprise. (Jean 1,3-5 )
Le psalmiste décrit la Parole de Dieu comme une lampe éclairant nos pas afin de nous guider sur le sentier de la vie. Dans la Sainte Écriture, la lumière est une image récurrente de la gloire de Dieu et du fait qu'Il nous guide. Par la suite, des artistes ont utilisé la lumière dans leurs représentations de la Nativité de Jésus-Christ: la lumière d'une étoile brillant au plus haut des cieux, la luminescence des anges, la lueur divine qui s'élève d'une mangeoire pour illuminer les visages humains.
Ésaïe nous apprend que la venue du Serviteur du Seigneur encouragera jusqu'à la plus pâle des lumières au plus profond des ténèbres. L'hymne de l'incarnation qui ouvre le quatrième Évangile proclame que la lumière brille encore en dépit des ténèbres, car l'obscurité ne saurait dominer la Parole, la vie, la lumière de Dieu.
Ce que la Parole a fait naître, c'est la vie, or la vie est la lumière de tous les êtres humains. Au cours de l'année qui vient, le témoignage et le travail du Conseil œcuménique des Églises portera essentiellement sur une prière simple, thème de notre 10e Assemblée : Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix.
À la période de l'Avent, de Noël et de l'Épiphanie, nous sommes particulièrement conscients du don de lumière que nous fait Dieu par la Parole éternelle devenue chair, et qui demeure parmi nous jusqu'à aujourd'hui. C'est cette lumière qui nous donne de l'espoir pour ce monde, malgré la désunion, les abus, la haine, la violence, la pauvreté, la cupidité et la corruption. La lumière du Christ est la lampe qui éclaire nos pas vers la justice et la paix. Même quand nos propres mèches éclairent faiblement, la Parole de Dieu résiste à l'obscurité, suscitant fidèlement la justice à mesure que nous cheminons ensemble vers la paix. Puissiez-vous profiter de toutes les bénédictions qu'offre Noël cette année en gardant à l'esprit la bonne nouvelle:
Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix pour ses bien-aimés. Je vous salue dans la joie de l'Esprit Saint et dans l'amour chrétien. 
 
Pasteur Olav Fykse Tveit , Secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises
 

 
Evangile : Naissance de Jésus (Lc 2, 1-14)
 
Acclamation : Alléluia. Alléluia. Je vous annonce une grande joie. Aujourd'hui nous est né un Sauveur : c'est le Messie, le Seigneur ! Alléluia. (cf. Lc 2, 10-11)
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 
En ces jours-là, parut un édit de l'empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre — ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. 
Et chacun allait se faire inscrire dans sa ville d'origine.
Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David.
Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte.
Or, pendant qu'ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter.
Et elle mit au monde son fils premier-né ; elle l'emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n'y avait pas de place pour eux dans la salle commune.
Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux.
L'ange du Seigneur s'approcha, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d'une grande crainte,
mais l'ange leur dit : « Ne craignez pas, car voici que je viens vous annoncer une bonne nouvelle, une grande joie pour tout le peuple :
Aujourd'hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur.
Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. »
Et soudain, il y eut avec l'ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant :
« Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu'il aime. »
 
 
Commencement de l'Évangile de Jésus Christ selon saint Jean
 
Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu.
Il était au commencement auprès de Dieu.
Par lui, tout s'est fait, et rien de ce qui s'est fait ne s'est fait sans lui.
En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ;
la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée.
Il y eut un homme envoyé par Dieu. Son nom était Jean.
Il était venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. 
 
 Cet homme n'était pas la Lumière, mais il était là pour lui rendre témoignage.
Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde.
Il était dans le monde, lui par qui le monde s'était fait, mais le monde ne l'a pas reconnu.
Il est venu chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçu.
 
Mais tous ceux qui l'ont reçu, ceux qui croient en son nom, il leur a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu.
Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d'une volonté charnelle, ni d'une volonté d'homme : ils sont nés de Dieu.
Et le Verbe s'est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.
Jean Baptiste lui rend témoignage en proclamant : « Voici celui dont j'ai dit : Lui qui vient derrière moi, il a pris place devant moi, car avant moi il était. »
Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce :
après la Loi communiquée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.
Dieu, personne ne l'a jamais vu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, c'est lui qui a conduit à le connaître.

 


CALENDRIER
 
 Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
 Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
 Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte
 
 
 Mercredi 26 décembre : Saint Etienne
 Jeudi 27 décembre : Saint Jean
 Vendredi 28 décembre : Saints Innocents
 Samedi 29 Décembre : 5ème jour dans l’octave de Noël
 
 
DIMANCHE  30 DECEMBRE 2012 
Sainte Famille de Jésus, Marie, Joseph
1ère lecture (1 S 1,20-22.24-28 Psaume (Ps 83,3-6.9-10) 2ème lecture (1 Jn 3,1-2.21-24) 
Evangile (Lc 2,41-52)
Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame 
Messe à 9 h à Saint-Louis - à 10 h 30 à Notre-Dame 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens