Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2020 7 26 /04 /avril /2020 09:55

Notre Communauté au quotidien

avec Notre-Dame de la Consolation

 

« Courage et confiance »

 

 

Date : 26 Avril : 3e dimanche de Pâques

 

Textes du jour : Actes des Apôtres 2, 14.22-33 ; Psaume 15 ; Première lettre de saint Pierre 1,17-21 ; Luc 24,13-35

 

 « Ils le reconnurent à la fraction du pain » 

 

Deux disciples faisaient route ensemble. Ils ne croyaient pas, et cependant ils parlaient du Seigneur. Soudain celui-ci apparut, mais sous des traits qu’ils ne purent reconnaître. A leurs yeux de chair le Seigneur manifestait ainsi du dehors ce qui se passait au fond d’eux-mêmes, dans le regard du cœur. Les disciples étaient intérieurement partagés entre l’amour et le doute. Le Seigneur était bien présent à leurs côtés, mais il ne se laissait pas reconnaître.

A ces hommes qui parlaient de lui il offrit sa présence, mais comme ils doutaient de lui, il leur dissimula son vrai visage. Il leur adressa la parole et leur reprocha leur dureté d’esprit. Il leur découvrit dans la Sainte Ecriture les mystères qui le concernaient, mais, il feignit de poursuivre sa route…

En agissant ainsi, la vérité qui est simple ne jouait nullement double jeu : elle se montrait aux yeux des disciples, telle qu’elle était dans leur esprit. Et le Seigneur voulait voir si ces disciples, qui ne l’aimaient pas encore comme Dieu, lui accorderaient du moins leur amitié sous les traits d’un étranger.

Mais ceux avec qui marchait la vérité ne pouvaient être éloignés de la charité : ils l’invitèrent donc à partager leur gîte, comme on le fait avec un voyageur. Dirons-nous simplement qu’ils l’invitèrent ? L’Ecriture précise qu’ils le pressèrent (Lc 24, 29). Elle nous montre par cet exemple que, lorsque nous invitons des étrangers sous notre toit, notre invitation doit être pressante.

Ils apprêtent donc la table, ils présentent la nourriture, et Dieu, qu’ils n’avaient pas reconnu dans l’explication de l’Ecriture, ils le découvrirent dans la fraction du pain. Ce n’est pas en écoutant les préceptes de Dieu qu’ils furent illuminés, mais en les accomplissant : Ce ne sont pas les auditeurs de la loi qui seront justes devant Dieu, mais les observateurs de la loi qui seront justifiés (Rom. 2, 13)

Quelqu’un veut-il comprendre ce qu’il a entendu, qu’il se hâte de mettre en pratique ce qu’il en a déjà pu saisir. Le Seigneur n’a pas été reconnu pendant qu’il parlait : il a daigné se manifester lorsqu’on lui offrit à manger.

Aimons donc l’hospitalité, frères très chers, aimons pratiquer la charité. C’est d’elle que Paul nous parle : Persévérez, dit-il, dans la charité fraternelle. N’oubliez pas l’hospitalité, car c’est grâce à elle que quelques-uns, à leur insu, hébergèrent des anges (Hébr. 13, 1-2) Pierre dit aussi : Pratiquez l’hospitalité les uns envers les autres, sans murmurer (1 Pierre 4, 9) Et la vérité elle-même nous en parle : j’étais un étranger, et vous m’avez recueilli (Mt. 25, 35)… Ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens, nous dira le Seigneur au jour du jugement, c’est à moi que vous l’avez fait (Mt. 25, 40) Et malgré cela, nous sommes si paresseux devant la grâce de l’hospitalité !

Mesurons, mes frères, la grandeur de cette vertu. Recevons le Christ à notre table, afin de pouvoir être reçus à son éternel festin. Donnons maintenant l’hospitalité au Christ présent dans l’étranger, afin qu’au jugement il ne nous ignore pas comme des étrangers, mais nous reçoive comme des frères dans son Royaume.

Saint Grégoire le Grand (540-604)

 

 

Paroles du pape François :

 

Combattons le covid19 et poursuivons aussi nos efforts pour prévenir et guérir la malaria, qui menace des milliards de personnes dans de nombreux pays. Je suis proche des malades, des soignants et de ceux qui œuvrent pour que tous aient accès à de bons services de santé.

Contempler ensemble le visage du Christ avec le cœur de Marie, prier le Rosaire nous rendra plus unis comme famille spirituelle et nous aidera à surmonter cette épreuve. Je prierai pour vous, surtout pour les plus souffrants, et s'il vous plaît, priez pour moi.

 

Prière du pape François

 

O Marie,
tu resplendis toujours sur notre chemin
comme signe de salut et d’espérance.
Nous nous confions à toi, Sante des malades,
qui, auprès de la croix, as été associée à la douleur de Jésus, en maintenant ta foi ferme.

Toi, Salut du peuple romain,
tu sais de quoi nous avons besoin
et nous sommes certains que tu veilleras afin que, comme à Cana de Galilée, puissent revenir la joie et la fête
après ce moment d’épreuve.

Aide-nous, Mère du Divin Amour,
à nous conformer à la volonté du Père et à faire ce que nous dira Jésus,
qui a pris sur lui nos souffrances
et s’est chargé de nos douleurs
pour nous conduire, à travers la croix, à la joie de la résurrection. Amen.

Sous Ta protection nous cherchons refuge, Sainte Mère de Dieu. N’ignore pas nos supplications, nous qui sommes dans l’épreuve, et libère-nous de tout danger, O Vierge glorieuse et bénie.

 

Nous ne savons pas encore officiellement quand nous pourrons célébrer l’eucharistie en communauté.  Patience… Chaque jour nous recevons le bulletin de la paroisse pour nous aider à prier et méditer la Parole de Dieu, vraie nourriture pour notre vie. Nous espérons que celui-ci vous apporte une nourriture, même si nous pourrions toujours l’améliorer. Certains d’entre-nous avons reçu dimanche dernier une hostie pour communier au cours de la messe télévisée. Nous nous proposons de renouveler cette proposition pour la messe de ce dimanche. Encore une fois, ce n’est qu’une proposition . Nous vous rappelons alors quelques règles de principe.

 

- Je reconnais la présence réelle du Christ dans l’hostie consacrée :

              -> Cette hostie (ou ces hosties, si c’est pour les membres de ma famille) sera donnée par le prêtre, en se servant de la réserve eucharistique de notre église, au maximum 1 heure avant la messe télévisée de 11h. Je ne vais pas faire mes courses ou autres activités avec une hostie consacrée en ma possession. Les prêtres seront là à 10h.

              -> Je m’engage de ce fait à « participer » à l’eucharistie du dimanche à la télévision. (messe télévisée)

              -> Je célèbre cette messe télévisée dans son intégralité, en ayant aucune autre activité pendant sa diffusion

              -> L’hostie consacrée est consommée dans son intégralité et n’est pas conservée au-delà de la célébration de l’eucharistie retransmise à la télévision.

              -> L’hostie consacrée qui m’est confiée est emportée dans un custode ou une petite boite métallique et non dans un tissu ou un mouchoir. (se munir de cette custode)

              -> C’est au moment de la communion que je consomme cette hostie.

 

- Je reçois mission de porter la communion :

-> éventuellement, je peux demander à vivre le sacrement de la réconciliation avant qu’il me soit confié une telle mission.

-> Je prendrai le temps de me laisser instruire par le prêtre de la mission à suivre . Je l’informe des personnes à qui je donne la communion.

 

 

Intentions de prière de ce dimanche : pour Gaëtant Manfret, Augustine Muller, dont nous avons célébré les funérailles chrétiennes cette semaine ; pour Emmanuelle Grynbaum, Renée Brunie, Marie-Claude Klein, William Petriccioli, Vincent Berthellot, recommandés à notre prière de ce dimanche.

 

Continuez à nous envoyer vos témoignages, vos réactions , aux temps que nous vivons. Nous pourrons en publier dans les prochains bulletins. Merci à celles et ceux qui ont commencé à le faire.

Nos témoignages, nos informations, nos initiatives

 

Nous souhaiterions que ce bulletin puisse témoigner de la vie de la communauté, malgré le confinement. Nous sommes séparés physiquement, mais unis dans la prière. Pour autant par vos témoignages, la notion de communauté sera véritablement incarnée. Alors envoyez nous des infiormations, des prières, des témoignages,

 

 

 Annonce du mouvement des Scouts et Guides d’Europe

 

Bonjour à tous,

Je vous espère tous en bonne santé et pas trop éprouvés par la maladie ou le confinement...

Je suis Sandrine De Almeida, responsable des guides d’Europe du Raincy-Villemomble, en lien avec les garçons.

 

Je remercie le père Frédéric Benoist de me permettre  de m’adresser à vous par le biais de son bulletin quotidien pour vous annoncer l’ouverture d’une Troupe (garçons de 12 à 17 ans) et d’un Feu (filles à partir de 17 ans) pour la prochaine rentrée scolaire. Nous n’avions  actuellement qu’une Compagnie (accueillant des jeunes filles de 12 à 17ans).

Nous sommes actuellement en recherche active de jeunes garçons et jeunes filles qui souhaitent rejoindre notre groupe. Si vous souhaitez servir en tant que chef, ou que vous connaissez des jeunes qui souhaitent vivre l’aventure scoute, n’hésitez pas à me contacter, soit par mail soit par téléphone sur le 0673261531, je suis actuellement plus disponible et prête à répondre à vos appels!

Alors n’hésitez pas, un appel n’engage à rien ;)!

 

Voici le lien national du mouvement:

 

https://www.scouts-europe.org/

 

Prenez bien soin de vous et de vos proches,

Que notre Seigneur vous garde et vous protège,

Courage et Confiance

En union de prière

Sandrine 

Cheftaine de groupe 2e St Denis

AGSE-

 

 

Un témoignage d’un de nos catéchumènes :

 

Merci pour vos bulletins quotidiens. C’est important de garder ce contact, en particulier pour ceux qui, comme moi, ont retrouvé Jésus récemment.

 

Ce confinement m’a permis de mesurer combien l’Eucharistie et les occasions de parler de Lui ont pris une place importante. Il me permet aussi d’intensifier mes lectures, de découvrir les retraites en ligne et de nouvelles façons de prier.

 

A l’hôpital,  la situation a été tendue et risque de se tendre encore. Pourtant, l’aide spontanée que nous recevons quotidiennement me permet de réaliser que Dieu est à nos côtés : dans le plaisir de revoir d’anciens collègues et d’en connaître de nouveaux, dans l’émotion de constater les attentions des non soignants, dans l’agréable surprise de nous découvrir solidaires.

 

Sur le plan personnel, le confinement commence à peser, d’autant que l’issue de la crise est incertaine. Ne plus sortir que pour le strict nécessaire dans une ville quasi morte est assez irréel. Et ne pas voir ses proches est pesant,  même si paradoxalement, les contacts téléphoniques sont plus fréquents ...

 

« N’ayez pas peur » : j’aime beaucoup cette phrase du Christ, même si je la trouve difficile à mettre en pratique. Pour mieux la vivre, j’ai dû lui adjoindre son corollaire «ayez confiance».

Actuellement, celui qui n’a pas peur peut en effet passer pour inconscient ou illuminé. 

Mais à mon avis,  ne pas avoir peur,   c’est «simplement» se laisser guider par Dieu et faire face à l’adversité en acceptant de placer ses limites entre Ses mains.

Et aussi peut-être se laisser conseiller par Lui pour ne pas « en faire trop». 

 

Je pense ici aux restrictions  imposées aux familles de malades. Dans notre service, on nous a demandé d’ interdire  les visites aux familles. Elles sont donc interdites sauf pour les fins de vie,  et ce, pour limiter le traumatisme ultérieur lié à la mise en bière immédiate.  Je trouve cela un peu excessif et humainement difficile même si nos appels quotidiens et la présence de tablettes sont censés y remédier. Pour ces décisions, le discernement est plus que jamais nécessaire.

 

À propos de discernement, j’ai  lu un livre du Père Guibert (Renaitre dans l’Esprit Saint) qui m’a aidé à me mettre à l’écoute de l’Esprit Saint. Il détaille les pré requis pour entrer dans ce mode de vie. Il m’a beaucoup nourri. Et quand la peur pointe son nez, je relis souvent l’Acte d’abandon de Charles de Foucault.  « Mon Père, je m’abandonne à toi... »

 

  .Guillaume 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques rappels :

 

Vos prêtres célèbrent les Laudes (Liturgie des heures à 9h ; la messe à 12h05 ; les Vêpres (Liturgie des heures) à 19h.

tous les jours en privé. Nous pouvons nous unir d’intention dans la prière ensemble aux mêmes heures. Une cloche sonne environ 10 minutes avant pour nous prévenir.

 

Tous les jours à 15h. le tocsin de l’église sonne, en mémoire de toutes les victimes quotidiennes du Covid19 en France et dans le monde.

 

Les célébrations du funérailles sont célébrées dans l’église, quelles que soient les circonstances de la mort des personnes. Une personne décédant du Covid19 est accueillie dans l’église. Nous appliquons les règles sanitaires en vigueur depuis le début du confinement concernant ces célébrations. Nous avons une pensée pour tout le personnel des sociétés de pompes funèbres qui fournissent un travail difficile depuis plusieurs semaines.

 

Notre église est ouverte tous les jours de 8h. à 20h. il est possible de venir se recueillir individuellement  sans aucune restriction

 

Nous comptons sur votre générosité financière pour notre paroisse. Dans un autre document nous vous rappelons comment faire un don. Merci à tous.

 

Vos prêtres sont à votre disposition n’hésitez pas à les contacter, les rendez vous sont possibles :

Père Frédéric Benoist : 0611158552 ; Père Modeste Mégnanou : 0752121861

 

Partager cet article

Repost0
Published by paroisse du Raincy - dans Feuille quotidienne "confinement"

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens