Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2020 3 22 /04 /avril /2020 22:43

Notre Communauté au quotidien

avec Notre-Dame de la Consolation

 

« Courage et confiance »

 

Date : Jeudi 23 Avril 2020

 

Textes du jour : Actes des Apôtres 5,27-33 ; Psaule 33 ; Jean 3,31-36

 

Commentaire

 

   Dans son long dialogue entre Jésus et Nicodème, Jean nous a parlé de Souffle, de Vérité, de Lumière. Il nous a introduit dans une réalité invisible et pourtant accessible à tout homme. Il réaffirme que les deux réalités Ciel et Terre ne sont pas séparées, mais qu’en la personne humaine et divine de Jésus, chair et esprit sont réconciliés et ne font qu’un, appellant sans relâche l’homme à une renaissance en ses deux entités propres : glaise et souffle, chair et esprit, corps et âme, mort et vie éternelle.

Déjà dans l’ancien Testament, Jacob avait rêvé d’une échelle reliant la terre et le ciel (Gn 28,10-22). Sans un autre passage de l’évangile de  Jean, Jésus fait une promesse en ce sens à Nathanaël : « Amen, amen, je vous le dis : vous verrez le ciel ouvert, et les anges de Dieu monter et descendre au-dessus du Fils de l’homme » (Jn 1,51).

Il nous faut recevoir et accueillir le témoignage de Jésus, le Fils Bien Aimé du Père, Crucifié et Ressuscité. Sa vie divine donnée pour la multitude n’attend que notre consentement intime.

« Celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, car Dieu lui donne l’Esprit sans mesure. Le Père aime le Fils et il a tout remis dans sa main. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle. » (Jn 3, 34-36). C’est bien sous la conduite de l4esprit que nous entrons en dialogue avec le Père et le Fils, dans notre prière

 

Père Frédéric Benoist

 

Prière d’intercession :

 

Tournons-nous vers le Père : comme il a tiré son Fils des ténèbres, qu’il nous fasse aujourd’hui marcher dans la lumière :


R/ Sois notre Dieu, Dieu de Jésus Christ !


Dieu de lumière, pénètre nos cœurs de ta clarté — pour qu’en toute vérité nous puissions te prier : R/

Purifie nos intentions, fortifie nos désirs,— rends-nous fermes dans l’assurance qui nous fait crier vers toi : R/

Fais que nos yeux te voient dans les pauvres, — et qu’avec eux nous t’implorions : R/

Réjouis-nous de tes biens tout au long de ce jour, — et, sûrs de ton amour, nous pourrons chanter : R/

 

 

Paroles du pape François:

 

Laissons l’amour de Dieu entrer en nous et nous aider à voir avec la lumière de l’Esprit. Demandons-nous: est-ce que je marche dans la lumière ou dans les ténèbres, suis-je enfant de Dieu ou ai-je fini par être une pauvre «chauve-souris»?

 

Quand nous sommes dans le péché, nous sommes comme des «chauves-souris humaines». Il est plus facile pour nous de vivre dans les ténèbres parce que la lumière nous fait voir ce que nous ne voulons pas. Mais ainsi les yeux s’habituent, et ne savent plus ce qu’est la lumière.


François Varillon sj, « L’évangile des temps de crise – Mc 13, 24-32 »

Extrait de « La Parole est mon royaume » Le centurion, 1986, p. 171-175.

 

De même que le paysan ne s’impatiente pas de ne pas voir venir l’été avant que les feuilles de figuier ne poussent, de même en toute situation de crise, il importe de ne pas s’agiter. Le calme est au cœur d’une spiritualité pour les temps de crise » (…)

Quand nous voyons s’assombrir le paysage, que ce soit notre paysage intérieur ou le paysage du monde, nous sentons passer sur nous le vent de la peur qui précède l’imminence du raz de marée.

Or la peur est une malédiction biblique. A toutes les étapes de l’Alliance, Dieu évoque la peur comme le signe de la diminution ou de la disparition de la foi : « Si vous ne m’écoutez pas, dit-il, si vous ne mettez pas en pratique mes commandements… je vous assujettirai au tremblement » (Lv 26,16)

Le découragement est aussi, comme la peur, un symptôme de crise : une sorte de lassitude de vivre accompagne la déception, surtout quand l’espoir était vif, comme c’est le cas aujourd’hui dans de larges secteurs de la jeunesse.

Pour vaincre dans la dignité le découragement et la peur, il faut d’abord, comme dit l’Ecriture, redire ad cor, rentrer au-dedans de soi, se recueillir. Ce n’est que du dedans de soi qu’on peut prendre la mesure réelle des évènements. (…) Mais il y a deux manières de prendre du recul : se recueillir ou s’évader. (…)

Le recueillement, c’est tout autre chose que l’évasion. Par le recueillement, on rejoint Dieu qui ne survole pas le monde comme un hélicoptère, mais qui est au cœur du monde, au cœur des personnes, des évènements et des choses. Celui qui se recueille en Dieu cesse d’être bloqué dans l’immédiat, il acquiert ce que j’appellerai une intelligence pascale de l’histoire.

Le mystère pascal est au centre de notre foi. Mourir avec le Christ et ressusciter avec lui, c’est toute la vie chrétienne. Chacun de nos actes libres de justice et d’amour fait mourir notre égoïsme et nous assimile au Christ. Il n’y a pas de décision sérieuse qui ne soit mortifiante en quelque manière : on ne peut pas à la fois se donner et se garder pour soi. Mais nous croyons qu’en consentant à mourir, nous vivons davantage de la vie du Christ ressuscité. La vie, qui est un tissu d’actes libres (ou de décisions), est un continuel passage – par les multiples seuils des morts partielles – à la vie du Christ ressuscité. Mais il y a des heures particulièrement graves où il n’est plus permis de choisir sa manière de mourir. Ce sont les grandes crises. Tel genre de mort, et non pas tel autre, nous est imposé par la situation historique. Une surface strictement délimitée sur le terrain interdit que l’on cherche ailleurs le lieu où dresser la croix. Si l’on s’obstinait à vouloir la dresser ailleurs, elle pourrait bien être une croix, mais ce ne serait pas la croix du Christ. Il y aurait sacrifice sans doute, mais non pas sacrifice d’obéissance. ( …)

L’espérance, elle (à la différence de l’optimisme) est une certitude : je suis certain que l’Alliance de Dieu avec l’humanité est éternelle. Par la foi, je prends appui sur le passé de l’histoire du salut ; Dieu s’est autrefois révélé à nos Pères ; Il a contracté alliance avec l’humanité ; il a été fidèle à sa promesse. Je crois en Dieu qui a parlé à Abraham, à Isaac, à Jacob et à Moïse ; je crois en l’incarnation du Verbe qui a souffert, est mort, est ressuscité. Cela, historiquement, est passé ; mais c’est Mon passé ; en tant que chrétien, j’en suis issu. Dès lors, si je me tourne vers l’avenir, j’espère. Si Dieu fut fidèle, il ne cessera pas de l’être…

 

Intention de prière:

Pour Augustine Bazin don’t les funérailles chrétiennes sont célébrés ce Jeudi .

 

Comment allez vous? Envoyez-nous des nouvelles

 

Chers paroissiens,

Comment allez vous ? Que devenez vous ? ou êtes-vous ?  Plusieurs d’entre-vous nous ont remercié pour ce petit bulletin quotidien, car il permet, dites-vous, le lien avec la communauté…

Le père Modeste et moi, aimerions bien avoir, en effet,  ce lien avec la communauté. Pardon du  cynisme, mais les seuls coups de téléphone qui arrivent à la paroisse viennent de sociétés de Pompes Funèbres.

Alors nous allons vous demander de nous écrire :

- Vos impressions sur cet épisode, long et compliqué du confinement. Comment le vivez-vous ? comment vous vous organisez ? Nous pouvons peut être nous encourager les uns et les autres ?

- La vie en famille ? travail à la maison ? école à la maison ? comment gérez vous tout cela ? vos impressions ?

- Quelles sont vos joies ? vos inquiétudes ? vos tristesses ? vos espoirs ? vos désirs pour l’avenir ?

- Arrivez-vous à prier ? Avez vous besoin d’éléments pour vous y aider ? Auriez vous des intentions à partager ?

 

Nous serions heureux de publier vos témoignages, à condition qu’ils ne soient pas trop longs,

Bref faisons effectivement communauté…  Alors à vos plumes et merci !!!

Partager cet article

Repost0
Published by paroisse du Raincy - dans Feuille quotidienne "confinement"

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens