Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 10:27

Notre Communauté au quotidien

avec Notre-Dame de la Consolation

 

« Courage et confiance »

 

 

Date :  Jeudi 16 Avril : Jeudi d l’Octave de Pâques

 

Textes du jour : Actes des Apôtres 3,11-26 ; Psaume 8 ; Luc 24,35-48

 

 

Chers paroissiennes, chers paroissiens

 

Ce n’est pas vraiment un commentaire de la Parole du Jour que je vous propose aujourd’hui, mais une réflexion que j’ai envie de partager avec vous, à distance !

Je voudrais revenir sur le texte d’évangile d’hier : la rencontre avec les disciples d’Emmaüs.  Pour ne pas créer de confusions, et en rester au texte, je n’ai pas voulu, hier, encore, vous faire part de cette réflexion, qu’évidemment cette période exceptionnelle du confinement que nous vivons, éveille en moi , au jour le jour, aussi, au regard de la fête de Pâques que nous avons, les uns et les autres, tant bien que mal, célébré.

Ce texte de Luc est comme « la structure originelle » de nos célébrations eucharistiques. C’est aussi pour cela, qu’hier, je vous ai transmis un texte de saint Justin du IIe siècle, sur l’institution de l’eucharistie. Mais nous pourrions aussi lire le récit de la Didaché (Fin du 1er siècle) sur la première liturgie…

Jésus marche avec les disciples d’Emmaüs. Ils ne le reconnaissent pas. Attitude relatée dans la plupart des récits d’apparitions du Ressuscité,  L’homme, à lui seul ne peut reconnaître le Christ ressuscité, il faut que ce dernier « se manifeste », « se donne à voir », à toucher… Mais Jésus est là, il écoute le récit des disciples.

Ensuite, une fois exposé le récit des événements qui se sont passés… Jésus prend la parole. Il enseigne aux deux disciples la Parole le concernant. Cela suscite deux choses… un rappel (une mémoire) des enseignements qu’ils avaient au préalable entendus. Cette parole de Jésus, qui est « Parole » de Dieu, « nourrit » aussi les disciples… C’est le Ressuscité qui parle, elle commence à susciter un appel dans le cœur des deux disciples. On pourrait en rester là.

Jésus s’en va donc… mais il est retenu, il ne s’impose pas, mais il est invité par les deux disciples, « chez eux ». C’est une demande que Jésus reçoit : « reste avec nous ». Visiblement la « liturgie de la Parole » de Jésus porte ses fruits.

Alors Jésus prend le pain et le partage… C’est alors que les yeux des deux disciples s’ouvrirent… et ils le reconnurent ! C’est une autre manifestation de Jésus ressuscité, complémentaire, encore une fois pas imposée, mais proposée par Jésus, et reçue par les deux disciple : C’est à la fraction du pain et au partage de celui-ci, que le cœur des disciples s’ouvrent enfin vraiment et totalement.  C’est une nourriture (Liturgie de l’Eucharistie). Jésus disparaît… mais il est bien là, C’est sa présence de Ressuscité qui est maintenant ancrée dans le cœur des deux disciples, alors ils se mettent en route vers les Apôtres… Ces derniers vont vivre une rencontre quasi identique à celle des disciples d’Emmaüs (c’est le texte de ce jour)

 

Depuis les règles de confinement, cher(e)s baptisé(e)s, vous êtes « privé(e)s » de la nourriture du corps du Christ contenue dans l’hostie consacrée . C’est un jeûne eucharistique qui nous est donné de vivre. Il est peut être une chance ? Il nous permet peut-être de faire naître un « manque », du fait que nous ne communions pas ?  Dès le début du confinement, le pape François nous a communiqué la prière de la « communion spirituelle ». La célébration de l’eucharistie, n’entraine pas forcement de recevoir la communion. Nous sommes membres du corps du Christ, même si nous ne communions pas.  Une prochaine fois, je reviendrai d’ailleurs sur la « communion spirituelle » avec toutes ses richesses spirituelles qu’elle peut procurer.  

Le concile Vatican II, dans sa réforme de la Liturgie, nous rappelle que c’est tout le peuple des baptisés qui célèbre le Christ ressuscité.  Aujourd’hui, le père Modeste et moi même, célébrons l’eucharistie quotidienne en privé…  Nous portons le monde et chacun d’entre-vous dans nos prières. Nous communions seuls. Vous participez à la messe dominicale en regardant la télévision. Vous ne recevez pas le corps du Christ. La communion deviendrait-elle réservée qu’aux prêtres ? C’est me semble-t-il, une fragilité de toutes ces messes célébrées avec un écran qui sépare les participants… Si cela demeure exceptionnel, pourquoi pas ?... mais… il ne faudrait pas qu’une liturgie de confort s’installe : « je me contente de « regarder » la messe télévisée »

.

J’en viens à ma proposition : pourquoi ne pas mieux encore laisser Jésus entrer dans  nos foyers ? … Relisons bien le texte de l’Evangile. Il ne s’impose pas, mais il est invité par les deux disciples. Et pourquoi ne l’inviterions nous pas concrètement chez nous, alors que c’est un besoin réel pour nous?

 -> Aussi, voudrais-je vous proposer que vous puissiez venir « chercher le corps du Christ » (si vous le voulez) pour pouvoir communier au cours de la messe que vous regardez à la télévision le dimanche. Je voudrais proposer à un membre de votre famille, d’être responsable de la distribution de cette communion, avec des règles strictes de respect de la foi en la présence réelle du Christ dans l’hostie consacrée, et en respectant aussi entre vous et moi, et entre-vous, les règles d’hygiène sanitaire que le covid19 nous imposent.

 

Avant de vous énoncer quelques règles de procédures et de méthodes pour dimanche qui vient, je vous repose en toute conscience et sincérité cette question : quel est mon rapport à l’eucharistie, à la communion au corps du Christ ? Suis je capable de dire « mon Seigneur et mon Dieu » quand je communie au corps du Christ ? Pourquoi aurais-je besoin de recevoir aujourd’hui le corps du Christ ? Suis-je conscient de la mission « extraordinaire » qui m’est confiée en venant recevoir le corps du Christ et le transmettre aux membres de ma famille ( baptisés, en âge de communier). Car en effet, je vous enverrai porter la communion.

C’est tout un chemin de discernement spirituel qui nous est ainsi demandé et que je vous demande. Il dépasse, soit dit en passant, le temps exceptionnel d’un confinement sanitaire : quel est effectivement mon rapport à l’eucharistie dominicale… ?

 

Quand nous célébrons l’eucharistie du dimanche, certains d’entre-nous portons ensuite la communion à des personnes isolées ou malades. Nous sommes envoyés par le célébrant.   Eh bien c’est un peu cette démarche élargie que je souhaite mettre en place à partir de ce deuxième dimanche de Pâques, riche de sens, car Dimanche de la Miséricorde Divine, et ce temps que durera le confinement strict et nécessaire.

Pardon par avance si cette démarche laissent certains perplexes. C’est en tous les cas, en conscience, et comme ministre de l’eucharistie, que je la pose. Permettez-moi de vous joindre un article d’un théologien dominicain de Rome , Frère Jean-Ariel Bauza-Salinas, qui a attiré toute mon attention et m’a aidé à cheminer.

 

                                                                                               Votre curé, Père Frédéric Benoist

 

 

Quelques règles de méthodes

 

- Je reconnais la présence réelle du Christ dans l’hostie consacrée :

              -> Cette hostie (ou ces hosties, si c’est pour les membres de ma famille) sera donnée par le prêtre, en se servant de la réserve eucharistique de notre église, au maximum 1 heure avant la messe télévisée de 11h. Je ne vais pas faire mes courses ou autres activités avec une hostie consacrée en ma possession.

              -> Je m’engage de ce fait à « participer » à l’eucharistie du dimanche à la télévision. (messe télévisée)

              -> Je célèbre cette messe télévisée dans son intégralité, en ayant aucune autre activité pendant sa diffusion

              -> L’hostie consacrée est consommée dans son intégralité et n’est pas conservée au-delà de la célébration de l’eucharistie retransmise à la télévision.

              -> L’hostie consacrée qui m’est confiée est emportée dans un custode ou une petite boite métallique et non dans un tissu ou un mouchoir. (se munir de cette custode)

              -> C’est au moment de la communion que je consomme cette hostie.

 

- Je reçois mission de porter la communion :

-> éventuellement, je peux demander à vivre le sacrement de la réconciliation avant qu’il me soit confié une telle mission.

-> Je prendrai le temps de me laisser instruire par le prêtre de la mission à suivre . Je l’informe des personnes à qui je donne la communion.

 

Une telle proposition concerne uniquement la messe dominicale et s’appliquera uniquement durant le temps du confinement.

 

 

Commentaire de l’évangile du Jour

En ce jeudi de l'octave de Pâques, Jésus ressuscité se manifeste à ses disciples : c'est le retour d'Emmaüs (Lc 24, 35-48).
 La salutation que le Ressuscité  adresse à ses apôtres, "la paix soit avec vous", s’adresse à chacune et chacun d’entre nous.  C’est peut être une salutation que nous pouvons dire dans notre coeur lors de chaque rencontre que nous vivons en cette journée... Cela peut pacifier nos tensions avec certaines personnes et façonner notre coeur et notre esprit pour que nous soyons des artisans de paix pour notre monde. Ce temps du confinement est là pour nous aider à y réfléchir. À propos du témoignage et de la proposition de la foi, si la dernière phrase de l'Évangile de ce jour est d'abord adressée aux Apôtres et à leurs compagnons, aujourd'hui, c'est à nous que Jésus s'adresse. S'ils n'avaient pas témoigné, l'Église n'en serait pas là. Le Christ compte aussi sur notre témoignage :  On ne nous demande pas de réciter un catéchisme. Nous ne pouvons qu'inviter à rencontrer Jésus et à permettre à chacun une telle rencontre.  On peut toujours nous  reprocher   un décalage entre nos paroles et nos actes, mais si nous attendons qu'ils coïncident parfaitement, nous risquons d'attendre et on nous en fera à nouveau le reproche. IL est temps de vouloir oser le témoignage l’Evangile… Il peut aider à la sortie du confinement de notre société avec tous les changements nécessaires que nous entrevoyons comme nécessaires.

Voici quelques questions par rapport à  l'évangile de ce jeudi :


Quelle est la Bonne nouvelle de l’Evangile pour moi aujourd’hui ? Et cette Bonne nouvelle, avec qui vais-je la partager ? A qui ai-je envie de la transmettre ? Quel temps j’arrive à prendre pour lire "la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes" , comme m’y invite Jésus ? ?
- Qui m'aide à m'ouvrir à l'intelligence des Ecritures?
- Comment suis-je un témoin vivant de Jésus Ressuscité à travers mes paroles et mes actes de chaque jour ?

Pour les couples et les (grands-) parents :
- Quand reconnaissons-nous le Christ ressuscité présent dans notre vie de couple? Dans notre famille ? quelle transmission, aujourd’hui, de l’évangile vais je vivre avec mes enfants ? Et si nous prions ensemble ?

Pour ceux qui travaillent (professionnellement ou à la maison) :
- Avec qui puis-je évoquer et parler des joies et  des difficultés de mon travail? Suis-je bien attentif à ce que mon travail n’envahisse pas complètement mon foyer, en ces temps ?...

 

Hymne du soir de Pâques

 

 

Que cherchez-vous au soir tombant

Avec des cœurs aussi brûlants ?

Où courez-vous en abaissant

Vos têtes ?

Tout simplement le jour promis

À ceux qui auront accueilli

Cette lumière que Dieu dit

Luire aux ténèbres.

 

N’étiez-vous donc pas prévenus ?

Ce nouveau jour qui apparut

Lors de la Pâque de Jésus,

Il monte ;

Où irions-nous si ce n’est là ?

Quand notre lumière décroît,

Nous savons bien qu’il est déjà

Le jour du monde.

 

Et vous aussi, venez le voir,

Mais hâtez-vous, car il est tard !

Chacun de nous aura sa part

De grâce ;

Chacun de vous, s’il prend l’esprit,

Et l’esprit vous mène à sa nuit,

Verra surgir ce jour promis :

C’est Dieu qui passe.

 

Voici pourquoi nous accourons

À sa nouvelle création :

Dieu fait toujours ce qui est bon

Pour l’homme.

Il le découvre peu à peu,

Doucement il ouvre nos yeux,

Car rien n’est impossible à Dieu,

Puisqu’il se donne.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by paroisse du Raincy - dans Feuille quotidienne "confinement"

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens