Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 18:34

« Je ne vous laisserai pas orphelins » (Jn 14, 18)

 

1 ère lecture (AC 2,1-11) Psaume (Ps 103,1.24.29-31.34) 2 ème lecture (1 Co 12,3b-7.12-13) Evangile (Jn 20,19-23)

 

La mission de Jésus, culminant dans le don de l’Esprit Saint, avait ce but essentiel : rétablir notre relation avec le Père, abîmée par le péché ; nous arracher à la condition d’orphelins et nous rendre celle de fils.

 

L’apôtre Paul, écrivant aux chrétiens de Rome, dit : « Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. Vous n’avez pas reçu un esprit qui fait de vous des esclaves et vous ramène à la peur ; mais vous avez reçu un Esprit qui fait de vous des fils ; et c’est en lui que nous crions “Abba ! ”, c’est-à-dire : Père ! » (Rm 8, 14-15). Voilà la relation renouée : la paternité de Dieu se rétablit en nous grâce à l’œuvre rédemptrice du Christ et au don de l’Esprit Saint.

 

L’Esprit est donné par le Père et nous conduit au Père. Toute l’œuvre du salut est une œuvre de « -génération », dans laquelle la paternité de Dieu, au moyen du don du Fils et de l’Esprit, nous libère de l’état d’orphelins dans lequel nous sommes tombés. À notre époque aussi nous rencontrons différents signes de notre condition d’orphelins : cette solitude intérieure que nous éprouvons même au milieu de la foule et qui parfois peut devenir tristesse existentielle ; cette prétendue autonomie par rapport à Dieu qui s’accompagne d’une certaine nostalgie de sa proximité ; cet analphabétisme spirituel diffus à cause duquel nous nous retrouvons dans l’incapacité de prier ; cette difficulté à percevoir comme vraie et réelle la vie éternelle, comme plénitude de communion qui germe ici-bas et s’épanouit au-delà de la mort ; cette difficulté pour reconnaître l’autre comme frère, en tant que fils du même Père ; et d’autres signes semblables.

 

À tout cela s’oppose la condition de fils, qui est notre vocation originaire, elle est ce pour quoi nous sommes faits, notre plus profond ADN, mais qui a été abimé et qui, pour être restauré, a demandé le sacrifice du Fils Unique. Du don immense d’amour qu’est la mort de Jésus sur la croix, a jailli pour toute l’humanité, comme une immense cascade de grâce, l’effusion de l’Esprit saint.

Celui qui s’immerge avec foi dans ce mystère de régénération renaît à la plénitude de la vie filiale. L’Esprit, comme affirme encore saint Paul, fait que nous appartenons au Christ. « Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ ne lui appartient pas » (Rm 8, 9). Et en consolidant notre relation d’appartenance au Seigneur Jésus, l’Esprit nous fait entrer dans une nouvelle dynamique de fraternité.

 

Par le Frère universel qui est Jésus, nous pouvons nous mettre en relation avec les autres d’une manière nouvelle, non plus comme des orphelins, mais comme des fils du même Père, bon et miséricordieux. Et cela change tout ! Nous pouvons nous regarder comme des frères, et nos différences ne font que multiplier la joie et l’émerveillement d’appartenir à cette unique paternité et fraternité. Pape François

Dimanche 4 juin 2017 - Pentecôte Solennité du Seigneur- MESSE DU JOUR

 

Première lecture (Ac 2, 1-11)

 

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit. Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel. Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d’eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient. Dans la stupéfaction et l’émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d’Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l’Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. » Parole du Seigneur.

 

Psaume (Ps 103 (104), 1ab.24ac, 29bc-30, 31.34)

 

Bénis le Seigneur, ô mon âme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand ! Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! la terre s’emplit de tes biens. Tu reprends leur souffle, ils expirent et retournent à leur poussière. Tu envoies ton souffle : ils sont créés ; tu renouvelles la face de la terre. Gloire au Seigneur à tout jamais ! Que Dieu se réjouisse en ses œuvres ! Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur.

 

Deuxième lecture (1 Co 12, 3b-7.12-13)

 

Frères, personne n’est capable de dire : « Jésus est Seigneur » sinon dans l’Esprit Saint. Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous. À chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien. Prenons une comparaison : le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit. Parole du Seigneur.

 

Évangile (Jn 20, 19-23)

 

C’était après la mort de Jésus ; le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Acclamons la Parole de Dieu.

CALENDRIER

 

 

Messes de la semaine

 

-Lundi 5 juin à 9 h messe à la crypte de l’église Notre-Dame

-Mardi 6 juin pas de messe à 9 h

-Mercredi 7 juin pas de messe à 9 h

-Jeudi 8 juin à 9 h messe à la crypte

-Vendredi 9 juin : messe à 9 h à la crypte

-Samedi 10 juin : pas de messe à 9 h ni d’exposition du Saint-Sacrement

 

 

Rendez-vous de la semaine

 

-Mardi 6 juin à 14 h goûter des anciens des Equipes Saint-Vincent

 

-Jeudi 8 Juin à 20 h dans l’église : répétition de la célébration des professions de foi de la communauté portugaise

 

-Jeudi 8 Juin à 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre : Assemblée Générale de l’association la Raincéenne

 

-Jeudi 8 juin à 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion du groupe biblique œcuménique

 

-Samedi 10 Juin à 10 h 30 en l’église Notre-Dame : célébration des communions et professions de foi des enfants de l’école saint Louis sainte Clotilde 

 

-Samedi 10 Juin à 14 h 30 dans l’église : répétition des professions de foi des jeunes de 5 e de la paroisse

 

-Samedi 10 Juin à 16 h réunion de préparation au baptême dans l’église

 

-Samedi 10 Juin à 18 h : célébration des professions de foi de la communauté portugaise

 

-Samedi 10 Juin à 19 h salle Pierre Lefeuvre : rencontre des lycéens

 

 

DIMANCHE 4 juin 2017 Pentecôte, Solennité

1 ère lecture (AC 2,1-11) Psaume (Ps 103,1.24.29-31.34) 2 ème lecture (1 Co 12,3b-7.12-13)

Evangile (Jn 20,19-23)

 

 

DIMANCHE 11 juin 2017 Sainte Trinité, Solennité

1 ère lecture (Ex 34, 4b-6.8-9) Psaume (Ct : Dn 3,52-56) 2 ème lecture (2 Co 13,11-13) Evangile (3,16-18)

Messe anticipée le samedi à 18 h à Saint-Louis Dimanche à 10 h 30 messe à Notre-Dame

Célébration des Professions de Foi des enfants de la catéchèse paroissiale 

 

 

Dimanche 11 juin à 17 h Concert en l’église Notre-Dame par l’ensemble vocal Onelli de Livry-Gargan sous la Direction de Lyonnel Cloarec : Musique sacrée d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui. Entrée libre

Infos : onelli. fr

 

 

Dimanche 25 Juin : jubilé des 25 ans de sacerdoce du père Frédéric Benoist 21 juin 1992 25 juin 2017

10 h 30 : messe suivie d’un apéritif sur le parvis de l’église et d’un cocktail déjeunatoire dans les salles paroissiales Pierre Lefeuvre (inscription nécessaire avant le 15 Juin) 

16 h Concert dans l’église.

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens