Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 12:16

« Le timbre de la voix de Jésus bon pasteur »

 

Invitation à prier pour les vocations sacerdotales

 

Chers frères et soeurs, bonjour!

Dans l’Evangile de ce dimanche (cf. Jn 10,1-10), dit “du Bon Pasteur” Jésus se présente par deux images qui se complètent. L’image du pasteur et l’image de la porte de la bergerie. Le troupeau, que nous sommes tous, a comme habitation une bergerie qui lui sert de refuge, où les brebis demeurent et se reposent après les fatigues du chemin. Et la bergerie a une enceinte avec une porte où se trouve un gardien. Différentes personnes s’approchent du troupeau : celui qui entre dans l’enceinte en passant par la porte et celui qui « entre d’un autre cô » (v. 1). Le premier, c’est le pasteur, le second c’est un étranger, qui n’aime pas les brebis, il veut entrer pour d’autres intérêts. Jésus s’identifie avec le premier et il manifeste un rapport de familiarité avec les brebis, qui s’exprime par sa voix, de laquelle il les appelle et qu’elles reconnaissent et qu’elles suivent (cf. v. 3). Lui, il les appelle pour les conduire dehors, dans de verts pâturages où elles trouvent une bonne nourriture.

 

La seconde image par laquelle Jésus se présente est celle de la « porte des brebis » (v. 7). Il dit en effet : « Je suis la porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé » (v. 9), c’est-à-dire qu’il aura la vie et qu’il l’aura en abondance (cf. v. 10). Le Christ, Bon Pasteur, est devenu la porte du salut de l’humanité parce qu’il a offert sa vie pour ses brebis. Jésus bon pasteur et porte des brebis est un chef dont l’autorité s’exprime dans le service, c’est un chef qui, pour commander, donne sa vie, et ne demande pas à d’autres de sacrifier la leur. On peut avoir confiance dans un chef comme cela, comme les brebis qui écoutent la voix de leur pasteur parce qu’elles savent qu’avec lui on va sur de bons et abondants pâturages. Il suffit d’un signal, d’un appel et elles le suivent, elles obéissent, elles se mettent en marche guidées par la voix de celui qu’elles perçoivent comme une présence amie, forte et douce à la fois, qui conduit, protège, console et soigne. Le Christ est comme cela pour nous. Il y a une dimension de l’expérience chrétienne que nous laissons peut-être un peu dans l’ombre : la dimension spirituelle et affective. Le sentiment d’être lié au Seigneur par un lien spécial, comme les brebis à leur pasteur. Parfois nous « rationalisons » trop la foi et nous risquons de perdre la perception du timbre de cette voix, de la voix de Jésus bon pasteur, qui stimule et fascine. Comme c’est arrivé aux pèlerins d’Emmaüs, dont leur cœur était brûlant quand le Ressuscité leur parlait en chemin. C’est la merveilleuse expérience de se sentir aimé de Jésus. Posez-vous la question : « Est-ce que je me sens aimé de Jésus ? Je me sens aimée de Jésus ? » Pour lui, nous ne sommes jamais des étrangers, mais des amis, des frères. Et pourtant ce n’est pas toujours facile de distinguer la voix du bon pasteur. Soyez attentifs. Il y a toujours le risque d’être distraits par le vacarme de tant d’autres voix. Aujourd’hui, nous sommes invités à ne pas nous laisser détourner par les fausses sagesses de ce monde, mais à suivre Jésus, le Ressuscité, comme seul guide sûr qui donne un sens à notre vie.

 

En cette Journée mondiale de prière pour les vocations en particulier pour les vocations sacerdotales, pour que le Seigneur nous envoie de bons pasteurs invoquons la Vierge Marie : qu’elle accompagne les dix nouveaux prêtres que je viens d’ordonner.

A LA LUMIERE DE LA RESURRECTION

1 ère lecture (Ac 6,1-7) Psaume (Ps 32,1-5.18-19) 2 ème lecture (1 P 2,4-9) Evangile (Jn 14,1-12)

 

Les chapitres 14 à 16 de l’évangile de saint Jean que nous méditerons jusqu’à la solennité de Pentecôte, sont une longue méditation où s’entremêlent les paroles du Christ et la relecture qu’en fait l’apôtre Jean à la lumière de Pâques. Car les Evangiles ne sont pas seulement des récits anecdotiques. Ils sont porteurs du message du Christ que les disciples ont découvert et qu’ils ont voulu transmettre à ceux qui les écoutaient.

Ils ne sont pas descriptifs d’un épisode. Ils sont essentiellement un éclairage qui veut nous conduire à la lumière dont Dieu nous illumine par son Fils venu parmi nous. » Celui qui m’a vu a vu le Père. » Ces signes ont été rapportés « pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant vous ayiez la vie en son nom. » (Jean 20.31)

La vision qu’ils nous apportent du Christ est inséparable de l’ensemble de sa vie. La parole de l’enfant de douze ans qui répond à ses parents « Je me dois aux affaires de mon Père » résonne non pas comme un reproche, mais comme volonté fondamentale de Jésus : » Je vis uni à mon Père… je suis en mon Père. » (Jean 14. 20)

Ce n’est qu’après la résurrection de Jésus que leur apparaît clairement la personne du Fils de Dieu, du Verbe de Dieu fait chair, en communion avec le Père. Chacune de ses paroles comme chacun de ses actes prennent alors tout leur sens dans cette réalité unique où l’humanité et la divinité sont un tout indissociable en Jésus-Christ.

Dimanche 14 mai 2017 - 5ème Dimanche de Pâques - Lectures de la messe

 

Première lecture (Ac 6, 1-7)

En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge. En ce qui nous concerne, nous resterons assidus à la prière et au service de la Parole. » Ces propos plurent à tout le monde, et l’on choisit : Étienne, homme rempli de foi et d’Esprit Saint, Philippe, Procore, Nicanor, Timon, Parménas et Nicolas, un converti au judaïsme, originaire d’Antioche. On les présenta aux Apôtres, et après avoir prié, ils leur imposèrent les mains. La parole de Dieu était féconde, le nombre des disciples se multipliait fortement à Jérusalem, et une grande foule de prêtres juifs parvenaient à l’obéissance de la foi. Parole du Seigneur.

 

Psaume (Ps 32 (33), 1-2, 4-5, 18-19)

Criez de joie pour le Seigneur, hommes justes ! Hommes droits, à vous la louange ! Rendez grâce au Seigneur sur la cithare, jouez pour lui sur la harpe à dix cordes. Oui, elle est droite, la parole du Seigneur ; il est fidèle en tout ce qu’il fait. Il aime le bon droit et la justice ; la terre est remplie de son amour. Dieu veille sur ceux qui le craignent, qui mettent leur espoir en son amour, pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine.

 

Deuxième lecture (1 P 2, 4-9)

Bien-aimés, approchez-vous du Seigneur Jésus : il est la pierre vivante rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu. Vous aussi, comme pierres vivantes, entrez dans la construction de la demeure spirituelle, pour devenir le sacerdoce saint et présenter des sacrifices spirituels, agréables à Dieu, par Jésus-Christ. En effet, il y a ceci dans l’Écriture : Je vais poser en Sion une pierre angulaire, une pierre choisie, précieuse ; celui qui met en elle sa foi ne saurait connaître la honte. Ainsi donc, honneur à vous les croyants, mais, pour ceux qui refusent de croire, il est écrit : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle, une pierre d’achoppement, un rocher sur lequel on trébuche. Ils achoppent, ceux qui refusent d’obéir à la Parole, et c’est bien ce qui devait leur arriver. Mais vous, vous êtes une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut, pour que vous annonciez les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Parole du Seigneur.

 

Évangile (Jn 14, 1-12)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi. Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : ‘Je pars vous préparer une place’ ? Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi. Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. Puisque vous me connaissez, vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. » Philippe lui dit : « Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : ‘Montre-nous le Père’ ? Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ! Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même ; le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père » Acclamons la Parole de Dieu.

 

 

CALENDRIER

 

Messes de la semaine

 

- Lundi 15 mai : messe à 9 h à la crypte de l’église Notre-Dame

-Mardi 16 mai : messe à 9 h à la crypte

-Mercredi 17 mai : messe à 9 h à la crypte

-Jeudi 18 mai : messe à 9 h à la crypte

-Vendredi 19 mai : messe à 9 h à la crypte

-Samedi 20 mai : pas de messe ni de temps d’adoration du Saint-Sacrement

 

Rendez-vous de la semaine

 

-Lundi 15 Mai à 20 h au presbytère : rencontre du bureau de l’association Restaurer

-Mardi 16 Mai à 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre : rencontre des parents des lycéens qui préparent la confirmation

-Mercredi 17 Mai à 14 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion du MCR

-Mercredi 17 Mai à 17 h salle Pierre Lefeuvre : rencontre des lycéens qui préparent la confirmation

-Vendredi 19 Mai à 14 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion des Equipes Saint-Vincent

-Vendredi 19 Mai à 9 h 30 au presbytère : comité de rédaction du Messager

-Vendredi 19 Mai à 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre: réunion des catéchumènes adultes

-Samedi 20 mai à 17 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion de l’aumônerie du lycée

 

Samedi 20 Mai : journée des jeunes de 6 ème à Lisieux

  • - Pas de messe à 9 h ni de temps d’adoration du Saint Sacrement ce samedi

 

 

Journées d’amitié et d’entraide pour les prêtres des diocèses de Paris, Nanterre, Saint-Denis et Créteil :

Samedi 20 et Dimanche 21 mai dans le parc de la Maison Marie-Thérèse, 277 boulevard Raspail, 75014 PARIS M° Denfert-Rochereau Raspail RER B Port-Royal.

  • - Comptoirs et jeux ouverts de 10 h à 18 h :

-pour les enfants : jeux, maquillage, chamboule-tout, pêche à la ligne

-Comptoirs : brocante, livres, bijoux, soieries, épicerie fine, bar-buffet

 

 

 

DIMANCHE 14 mai 2017 5 ème dimanche de Pâques

1 ère lecture (Ac 6,1-7) Psaume (Ps 32,1-5.18-19) 2 ème lecture (1 P 2,4-9) Evangile (Jn 14,1-12)

 

DIMANCHE 21 mai 2017 6 ème dimanche de Pâques

1 ère lecture (AC 8,5-8.14-17) Psaume (Ps 65,1-7.16.20) 2 ème lecture (1 P 3,15-18) Evangile (Jn 14,15-21)

Messe anticipée le samedi à 18 h à Saint-Louis Dimanche à 10 h 30 messe à Notre-Dame

 

 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens