Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2016 2 13 /12 /décembre /2016 20:07

Paroles du pape lors de l’angélus du Dimanche 4 Décembre

 

Chers frères et sœurs, bonjour !

 

Dans l’Evangile de ce deuxième dimanche de l’Avent résonne l’invitation de Jean le Baptiste : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche » (Mt 3,2). Avec ces paroles Jésus commencera sa mission en Galilée (cf. Mt 4,17); et ce sera aussi l’annonce que devront porter les disciples dans leur première expérience missionnaire (cf. Mt 10,7). L’évangéliste Matthieu veut ainsi présenter Jean comme celui qui prépare la route au Christ qui vient, et les disciples comme les continuateurs de la prédication de Jésus. Il s’agit de la même annonce joyeuse : le Royaume de Dieu arrive, ou plutôt il est proche, il est au milieu de nous ! Cette parole est très importante : le Royaume de Dieu est au milieu de vous, dit Jésus. Et Jean annonce ce que Jésus dira ensuite : le Royaume de Dieu est venu, il est arrivé, il est au milieu de vous. C’est le message central de toute mission chrétienne. Quand un missionnaire ou un chrétien va annoncer Jésus, il ne va pas faire du prosélytisme comme s’il était un supporter qui cherche plus d’adhérents pour son équipe, non. Il va simplement annoncer : le Royaume de Dieu est au milieu de vous. Et ainsi le missionnaire prépare le chemin pour Jésus qui rencontre son peuple.

 

Mais qu’est-ce que ce royaume de Dieu, ce royaume des cieux ? ce sont des synonymes. Nous pensons tout de suite à quelque chose qui concerne l’au-delà : la vie éternelle. Certes, le royaume de Dieu s’étendra sans fin au-delà de la vie terrestre, mais la belle nouvelle que Jésus nous apporte et que Jean anticipe est que nous ne devons pas attendre le royaume de Dieu dans le futur : il s’est approché, d’une certaine façon il est déjà présent et nous pouvons dès maintenant faire l’expérience de sa puissance spirituelle. Le royaume de Dieu est au milieu de vous, dira Jésus. Dieu vient établir sa seigneurie dans notre histoire, dans l’aujourd’hui de tous les jours, dans notre vie ; et là où elle est accueillie avec foi et humilité germent l’amour, la joie et la paix.

 

La condition pour entrer et faire partie de ce royaume est d’accomplir un changement dans notre vie, c’est-à-dire de nous convertir. Nous convertir tous les jours, un pas en avant tous les jours. Il s’agit de laisser les chemins, faciles mais trompeurs, des idoles de ce monde : le succès à tout prix, le pouvoir au détriment des plus faibles, la soif de richesses, le plaisir à n’importe quel prix. Et d’ouvrir au contraire le chemin au Seigneur qui vient : Il n’enlève pas notre liberté, mais nous donne le vrai bonheur. Avec la naissance de Jésus à Bethléem, c’est Dieu lui-même qui fait sa demeure au milieu de nous pour nous libérer de l’égoïsme, du péché et de la corruption, et de ces attitudes qui sont du diable : chercher le succès à tout prix, chercher le pouvoir au détriment des plus faibles, avoir soif de richesses, et chercher le plaisir à n’importe quel prix.

 

Noël est un jour de grande joie aussi extérieure, mais c’est surtout un événement religieux pour lequel une préparation spirituelle est nécessaire. En ce temps de l’Avent, laissons-nous conduire par l’exhortation du Baptiste : « Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers ! », nous dit-il (v. 3). Nous préparons le chemin du Seigneur et nous rendons droits ses sentiers, quand nous examinons notre conscience, quand nous scrutons nos attitudes, pour chasser ces attitudes peccamineuses que j’ai mentionnées, qui ne sont pas de Dieu : le succès à tout prix, le pouvoir au détriment des plus faibles, la soif de richesses, le plaisir à n’importe quel prix.

 

Que la Vierge Marie nous aide à nous préparer à la rencontre avec cet Amour-toujours-plus-grand, celui que porte Jésus qui dans la nuit de Noël s’est fait tout petit, comme un grain tombé en terre. Et Jésus est cette semence, cette semence du Royaume de Dieu.

JEAN-BAPTISTE ET JESUS

 

1 ère lecture (Is 35, 1-6a.10) Psaume (Ps 145, 7, 8, 9ab.10a) 2 ème lecture (Jc 5, 7-10) Evangile (Mt 11, 2-11)

 

Comme dimanche dernier, la liturgie nous présente la figure de Jean-Baptiste et, en contraste et simultanément, celle de Jésus. Voilà huit jours, Jean-Baptiste lui-même opposait le baptême qu’il était capable de donner (« un baptême d’eau en vue de la conversion des péchés ») et le baptême qui viendra par Jésus : « Un baptême dans l’Esprit-Saint et le feu. »

Dans l’évangile de ce jour, nous voyons, Jean emprisonné par Hérode, coupé de tout, dans une forteresse du désert et les échos qui lui parviennent de l’action de Jésus, le laissent désemparé. Il avait prêché le jour du Seigneur celui où Dieu sauvera son peuple. Or ce jour semble tarder. Jésus ne se comporte pas comme lui, Jean, l’avait envisagé et le présentait : »Il a sa pelle à vanner à la main. Il va nettoyer son aire et recueillir son blé. » (Matthieu 3. 12)

Les premières démarches de Jésus ne correspondent pas à l’attente du précurseur. Jésus accueille. Il ne rejette pas celui qui n’observe pas la volonté de Dieu. « il ne nettoie pas son aire. »Alors Jean envoie ses disciples se renseigner auprès de Jésus qu’il avait, au moment du baptême, identifié avec l’Agneau de Dieu dont parlait Isaïe. Jésus lui fait répondre : » Le salut du monde avance chaque fois que le mal recule : mal physique ou ignorance de l’Evangile, de la Bonne Nouvelle. » La réponse est sans ambiguïté.

Nous aussi nous sommes déconcertés par certaines réponses divines jusqu’au travers de son Eglise. Cette réponse de Jésus est faite d’un ensemble de citations du prophète Isaïe qui expriment les signes traditionnels de l’avènement du salut, signes que Jésus reprendra d’ailleurs dans la synagogue de Nazareth (Luc 4. 18 à 20) : « les aveugles voient, les boiteux marchent …. »

Après avoir répondu à Jean-Baptiste par l’intermédiaire de ses messagers, Jésus se tourne vers la foule pour situer le Précurseur par rapport au message dont il était le porteur. Jean est bien le messager que Dieu envoie selon le prophète Malachie (3. 1). Jésus introduit cependant une modification essentielle et significative. Chez le prophète, Dieu dit : »J’envoie mon messager en avant de moi. » A la foule, Jésus cite comme parole de Dieu : »J’envoie mon messager en avant de toi. » La foule présente avait bien entendu la question de Jean : »Es-tu celui qui doit venir ? » Elle entend la réponse. Jésus s’y affirme comme l’incarnation de Dieu lui-même. Le « Moi » de Dieu devient « Toi », le Christ.

1ère lecture : « Dieu vient lui-même et va vous sauver »

 

Lecture du livre du prophète Isaïe

Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent ! Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse comme la rose, qu’il se couvre de fleurs des champs, qu’il exulte et crie de joie ! La gloire du Liban lui est donnée, la splendeur du Carmel et du Sarone. On verra la gloire du Seigneur, la splendeur de notre Dieu. Fortifiez les mains défaillantes, affermissez les genoux qui fléchissent, dites aux gens qui s’affolent : « Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu : c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu. Il vient lui-même et va vous sauver. » Alors se dessilleront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. Alors le boiteux bondira comme un cerf, et la bouche du muet criera de joie. Ceux qu’a libérés le Seigneur reviennent, ils entrent dans Sion avec des cris de fête, couronnés de l’éternelle joie. Allégresse et joie les rejoindront, douleur et plainte s’enfuient. Parole du Seigneur.

 

Psaume :

R/ Viens, Seigneur, et sauve-nous ! ou : Alléluia !

 

Le Seigneur fait justice aux opprimés, aux affamés, il donne le pain, le Seigneur délie les enchaînés. Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles, le Seigneur redresse les accablés, le Seigneur aime les justes. Le Seigneur protège l’étranger, il soutient la veuve et l’orphelin. D’âge en âge, le Seigneur régnera.

 

2ème lecture : « Tenez ferme vos cœurs car la venue du Seigneur est proche »

 

Lecture de la lettre de saint Jacques

Frères, en attendant la venue du Seigneur, prenez patience. Voyez le cultivateur : il attend les fruits précieux de la terre avec patience, jusqu’à ce qu’il ait fait la récolte précoce et la récolte tardive. Prenez patience, vous aussi, et tenez ferme car la venue du Seigneur est proche. Frères, ne gémissez pas les uns contre les autres, ainsi vous ne serez pas jugés. Voyez : le Juge est à notre porte. Frères, prenez pour modèles d’endurance et de patience les prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur. Parole du Seigneur.

 

Evangile : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »

 

Acclamation : Alléluia. Alléluia. L’Esprit du Seigneur est sur moi : il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Alléluia.

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu

 

En ce temps-là, Jean le Baptiste entendit parler, dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. Il lui envoya ses disciples et, par eux, lui demanda : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et voyez : Les aveugles retrouvent la vue, et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, et les sourds entendent, les morts ressuscitent, et les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! » Tandis que les envoyés de Jean s’en allaient, Jésus se mit à dire aux foules à propos de Jean : « Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? un roseau agité par le vent ? Alors, qu’êtes-vous donc allés voir ? un homme habillé de façon raffinée ? Mais ceux qui portent de tels vêtements vivent dans les palais des rois. Alors, qu’êtes-vous allés voir ? Un prophète ? Oui, je vous le dis, et bien plus qu’un prophète. C’est de lui qu’il est écrit : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour préparer le chemin devant toi. Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ; et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux est plus grand que lui. » Acclamons la Parole de Dieu.

CALENDRIER

 

  • Messe tous les jours à 9 h avec l’office des Laudes

  • Tous les samedis matin de 10 h 30 à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation

  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9 h 30 à 12 h à la crypte

 

 

Rendez-vous de la semaine

 

-Mercredi 14 décembre à 14 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion du groupe MCR

-Mercredi 14 Décembre à 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre : rencontre avec le Conseil Paroissial de la communauté portugaise du Raincy

-Jeudi 15 Décembre à 10 h dans l’église : célébration de Noël des enfants du primaire de l’école Saint- Louis

-Jeudi 15 Décembre à 12 h : repas des prêtres du secteur

-Jeudi 15 Décembre à 14 h salle Pierre Lefeuvre : réunion des comités de rédaction des trois journaux du secteur le Raincy-Villemomble-Gagny

-Jeudi 15 Décembre à 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion des parents des enfants de la catéchèse de CM2

-Vendredi 16 Décembre à 8 h 30 dans l’église : messe collège et lycée du groupe scolaire Sainte-Clotilde (pas de messe à 9 h dans la crypte)

-Vendredi 16 Décembre à 14 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion des Equipes Saint-Vincent

 

 

 

-Dimanche 18 Décembre à 11 h 45 sur le parvis de l’église Notre dame : Déclaration des responsables des communautés juive et chrétienne du Raincy : « accueillons la lumière et l’espérance de Dieu. » Message des responsables religieux à notre ville

-Dimanche 18 Décembre à 12 h30 : repas partagé des communautés catholique et protestante

-Dimanche 18 Décembre à 15 h dans l’église : accueillons la lumière de paix de Béthléem : célébration oecuménique

 

 

Signets Noël 2016

Vous vous demandez à quoi peut servir ce morceau de papier distribué à l’entrée de l’église ? Durant toute la période de l’Avent, nous vous proposons de préparer la venue du Seigneur en vous faisant tous participer, grands et petits, au caté comme à la maison, à la réalisation d’un petit signet qui sera distribué à chaque participant lors des différents offices de Noël, en souvenir de ce beau jour de fête. Il vous suffit donc, selon vos envies et vos talents, d’inscrire sur ce signet une parole d’espérance, un mot, un dessin symbole de joie et de paix ou tout simplement de réaliser une jolie décoration et de déposer vos « œuvres »( !) dans l’urne située à l’entrée de l’église.

Pour que tout le monde puisse repartir avec un signet, il faut en prévoir au moins 1500 ! Alors n’hésitez pas à en confectionner plusieurs ! Merci beaucoup à tous !

 

L’équipe liturgique chargée des offices de Noël

 

DIMANCHE 11 DECEMBRE 2016 Troisième dimanche de l’Avent

1 ère lecture (Is 35, 1-6a.10) Psaume (Ps 145, 7, 8, 9ab.10a) 2 ème lecture (Jc 5, 7-10) Evangile (Mt 11, 2-11)

 

DIMANCHE 18 DECEMBRE 2016 Quatrième dimanche de l’Avent

1 ère lecture (Is 7,10-16) Psaume (Ps 23,1-6) 2 ème lecture (Rm 1,1-7) Evangile (Mt 1,18-24)

Messe anticipée : samedi à 18 h à Saint-Louis - Dimanche à 10 h 30 à Notre-Dame

 

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens