Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 19:52

« IL NOUS FAUT UN NOUVEAU PROJET COMMUN »

 

Interview de Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis, vice-président du conseil permanent de la Conférence des évêques de France à l'occasion de la publication du livre « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique » par les évêques de France.

 

Paris Notre-Dame Les évêques de France viennent de publier un livre intitulé Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique. Pourquoi cette prise de parole à quelques mois de l’élection présidentielle ?

Mgr Pascal Delannoy Nous avons pris la parole car nous sommes préoccupés par la situation de notre pays. Nous sommes frappés par les sentiments de lassitude, de frustration, de déception qu’expriment nos concitoyens vis-à-vis du politique, dans une société de plus en plus fragmentée. Tout cela nous invite à réagir, certes avant les élections, mais ce texte est d’abord une réflexion de fond, qui pourra se poursuivre après les élections.

Paris Notre-Dame Qu’est-ce qui vous inquiète ?

Mgr Pascal Delannoy D’abord, cette montée de l’individualisme au détriment d’un « nous » collectif. Nous posons donc la question de la refondation d’un contrat social pour notre société. Autrement dit, quel projet de société permettra aux individus de se retrouver pour vivre ensemble de manière harmonieuse ? L’ancien contrat social, qui avait été élaboré dans une période de plein emploi, avec, notamment, un phénomène migratoire moindre, a disparu. Il nous faut un nouveau projet commun.

Paris Notre-Dame. Qui porte la responsabilité de cet échec ? Les gouvernements successifs de notre pays ?

 

Mgr Pascal Delannoy Nous avons le sentiment que l’action politique est aujourd’hui trop centrée sur la gestion des droits individuels. Or, nous croyons que la politique, ou plus exactement le politique, doit permettre de redéfinir le sens que nous voulons donner à notre société. Qu’est-ce qui nous fait vivre ? Qu’est-ce qui nous fait agir ? C’est la raison pour laquelle nous invitons nos concitoyens à réfléchir sur la différence entre la politique à savoir, la mise en œuvre d’un projet commun.

Paris Notre-Dame Vous appelez les Français et notamment les jeunes à s’engager en politique ?

 

Mgr Pascal Delannoy L’engagement politique est important et la réflexion politique concerne chaque citoyen. Pour cela, il nous faut retrouver la place de la parole. Nous sommes dans une société où la parole est discréditée, à cause des promesses non tenues, des mensonges, de la corruption. Nous ne savons plus résoudre un conflit ou nos divergences d’opinions par le dialogue, tout passe par la violence ou la contestation. Il faut que la parole et le dialogue retrouvent toute leur place. Et ce dialogue, nous le soulignons dans le document, doit déboucher sur le compromis. Le compromis n’étant pas la démission de l’une ou l’autre des parties, mais la recherche d’une troisième voie.

 

Paris Notre-Dame Ce dialogue, vous appelez les catholiques à l’engager avec ceux qui ne pensent pas comme eux ?

 

Mgr Pascal Delannoy Oui, c’est essentiel. Il ne faut pas s’enfermer dans des schémas du passé ou rêver de revenir à ce que l’on a connu il y a trente ou cinquante ans. Nous sommes appelés à vivre quelque chose de nouveau, dans un contexte différent que l’on songe simplement à la question de la mondialisation, qui entraîne un brassage des peuples et des cultures.

 

Propos recueillis par Priscilia de Selve, pour Paris Notre-Dame du 20/10/2016



 

LA GRACE DE NOTRE DIEU

 

1 ère lecture (Sg 11,23-12,2) Psaume (Ps 144,1-2.8-11.13-14) 2 ème lecture (2 Th 1,11-2,2) Evangile (Lc 19,1-10)

 

La venue de Jésus dans la maison de Zachée peut être commentée selon divers points de vue :

le curieux qui veut savoir qui est celui qui attire les foules et qui est lui aussi attiré par cet appel direct de Jésus, un appel différent de celui qu’ont entendu les apôtres : « Venez et voyez… » A l’inverse : « Il faut que j’aille demeurer chez toi. »

le publicain qui aime l’argent au point que, comme la plupart d’entre eux, il s’est enrichi sans doute en faisant le tort aux administrés qui devaient payer l’impôt par son intermédiaire. Et ce publicain se sent réintroduit dans un autre monde. Il est respecté, aimé par celui qui l’appelle, alors que tous le juge comme un pécheur. L’évangéliste souligne en effet que ce n’étaient pas seulement les pharisiens qui méprisaient Zachée, il insiste au verset 7 sur « tous récriminaient. »

Jésus réactive sa joie de vivre en lui proposant simplement de l’accueillir et Zachée n’est pas dupe. Il a peut-être entendu que le Christ avait appelé « bienheureux », les pauvres de cœur. C’est désormais aux pauvres qu’il consacrera sa fortune.

Mais il y a aussi, dans le texte de saint Luc, comme une atmosphère de joie amicale : « Descends vite … il reçut Jésus avec joie. » Et cette joie détermine une grande générosité de la part de celui qui amassait se fortune. Bien sûr, il veut réparer les torts. En plus il donnera aux pauvres la moitié de ses biens. « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir », a dit le Christ.

 

 

 

 

 

 

1ère lecture : « Tu as pitié de tous les hommes, parce que tu aimes tout ce qui existe »

Lecture du livre de la Sagesse

Seigneur, le monde entier est devant toi comme un rien sur la balance, comme la goutte de rosée matinale qui descend sur la terre. Pourtant, tu as pitié de tous les hommes, parce que tu peux tout. Tu fermes les yeux sur leurs péchés, pour qu’ils se convertissent. Tu aimes en effet tout ce qui existe, tu n’as de répulsion envers aucune de tes œuvres ; si tu avais haï quoi que ce soit, tu ne l’aurais pas créé. Comment aurait-il subsisté, si tu ne l’avais pas voulu ? Comment serait-il resté vivant, si tu ne l’avais pas appelé ? En fait, tu épargnes tous les êtres, parce qu’ils sont à toi, Maître qui aimes les vivants, toi dont le souffle impérissable les anime tous. Ceux qui tombent, tu les reprends peu à peu, tu les avertis, tu leur rappelles en quoi ils pèchent, pour qu’ils se détournent du mal et croient en toi, Seigneur. Parole du Seigneur.

 

Psaume :

R/ Mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais !

Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour ; la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit, fidèle en tout ce qu’il fait. Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent, il redresse tous les accablés.

 

2ème lecture : « Le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui »

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens

Frères, nous prions pour vous à tout moment afin que notre Dieu vous trouve dignes de l’appel qu’il vous a adressé ; par sa puissance, qu’il vous donne d’accomplir tout le bien que vous désirez, et qu’il rende active votre foi. Ainsi, le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui, selon la grâce de notre Dieu et du Seigneur Jésus Christ. Frères, nous avons une demande à vous faire à propos de la venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui : si l'on nous attribue une inspiration, une parole ou une lettre prétendant que le jour du Seigneur est arrivé, n'allez pas aussitôt perdre la tête, ne vous laissez pas effrayer. » Parole du Seigneur.

 

Evangile : « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu »

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que ceux qui croient en lui aient la vie éternelle. Alléluia.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait. Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche. Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là. Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie. Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. » Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. » Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham. En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. » Acclamons la Parole de Dieu.

 

CALENDRIER

 

  • Messe tous les jours à 9 h avec l’office des Laudes

  • Tous les samedis matin de 10 h 30 à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation

  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9 h 30 à 12 h à la crypte

 

Lundi 31 octobre : De la férie

-Mardi 1 er novembre : Tous les Saints, Solennité

-Mercredi 2 novembre : Commémoration de tous les fidèles défunts

-Jeudi 3 novembre : De la férie

-Vendredi 4 novembre : Saint Charles Borromée

-Samedi 5 novembre : De la férie

Rendez-vous de la semaine

 

Fêtes de la Toussaint :

 

Mardi 1 er Novembre : Fête de la Toussaint : Messe en l’église Notre-Dame à 10 h 30

Mardi 1 er Novembre de 14h30 à 17 h 30 : bénédiction des tombes aux cimetières de la ville et prière auprès de nos défunts. Dépose d’une gerbe sur la tombe des prêtres du Raincy

 

 

-Mercredi 2 novembre à 19 h 30 à l’église Notre-Dame : messe pour les fidèles défunts

-Vendredi 4 novembre à 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre : Rencontre des catéchumènes adultes et de leurs accompagnateurs

-Samedi 5 novembre à 17 h salle Pierre Lefeuvre : répétition de chants pour les collégiens et les lycéens qui animeront la messe du 20/11

-Samedi 5 Novembre à 18 h 30 salle Pierre Lefeuvre ; réunion des 4 èmes-3 èmes

 

 

DIMANCHE 30 OCTOBRE 2016 31 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Sg 11,23-12,2) Psaume (Ps 144,1-2.8-11.13-14) 2 ème lecture (2 Th 1,11-2,2)

Evangile (Lc 19,1-10)

 

DIMANCHE 6 NOVEMBRE 2016 32 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (2 M 7,1-2.9-14 Psaume (Ps 16, 1.3.5-6.8.15) 2 ème lecture (2 Th 2,16) Evangile (Lc 20,27-38)

Messe anticipée : samedi à 18 h à Saint-Louis - Dimanche à 10 h 30 à Notre-Dame

Dimanche 6 Novembre à 10 h 30 messe animée par les enfants de la catéchèse

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens