Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 22:36

« Je suis bouleversé et empli de douleur », confie le pape François, joint au téléphone par la télévision catholique italienne TV2000 après les attentats de Paris. Une interview exceptionnelle pour un événement aussi tragique. Voici notre traduction de ce dialogue ému.


Lucio Brunelli - Sainteté, quelles sont vos pensées, vos sentiments devant le massacre de Paris ?
Pape François - Je suis bouleversé et empli de douleur. Je ne comprends pas, mais ces choses sont difficiles à comprendre, faites par des êtres humains. C’est pour cela que je suis bouleversé, empli de douleur, et je prie. Je suis tellement proche du peuple français tellement aimé, je suis proche des familles et je prie pour eux tous.


Vous avez parlé souvent d’une troisième guerre par morceaux…


C’est un morceau, il n’y a pas de justification pour ces choses.
Il ne peut surtout pas y avoir de justification religieuse….


Religieuse et humaine. Ce n’est pas humain. C’est pourquoi je suis proche de tous ceux qui souffrent et de toute la France que j’aime tant.
Le pape François a aussi posté ce tweet sur son compte @Pontifex_fr , ce samedi 14 novembre :
“J’exprime ma profonde douleur pour les attaques terroristes de Paris. Priez avec moi pour les victimes et leurs familles. #‎PrayerForParis “


Prière pour la paix dans l’esprit de Thibirine, rédigée par frère Dominique Motte, du Couvent des Dominicains de Lille, suite aux attentats de Paris (13 novembre 2015).


Désarme-les : déjà on s’habituait à ce que cette violence extrême soit le sinistre pain quotidien de l’Irak, de la Syrie, de la Palestine, de la Centrafrique, du Soudan, de l’Érythrée, de l’Afghanistan. Elle nous gagne à présent. Qui ne voit qu’elle pourrait en retour susciter chez nous des violences sans fin ou une progressive tombée dans la peur ou le désespoir ?
Désarme-les : que surgissent parmi eux aussi des prophètes, des prophètes qui leur crient leur indignation, leur honte de voir à ce point défigurées l’image de l’Homme, l’image de Dieu, et leur conviction qu’agissant ainsi ils creusent définitivement leur propre tombe.
Désarme-les, en nous donnant, s’il le faut, puisqu’il le faut, de prendre les moyens de protéger des innocents, avec détermination. Mais sans haine.
Désarme-nous aussi : en France, en Occident, sans justifier bien-sûr un tel déchaînement de vengeance, l’Histoire explique bien des choses. Donne-nous, Seigneur, de savoir écouter des prophètes guidés par ton Esprit. Que nous ne désespérions jamais de chercher à comprendre, même si nous restons confondus par l’ampleur du mal en ce monde.
Désarme-nous : garde-nous de nous crisper derrière des portes closes, derrière des mémoires sourdes et aveugles, derrière des privilèges que nous ne voudrions pas partager.
Désarme-nous : à l’image de ton Fils adorable. Dont la logique intérieure est la seule qui puisse être à la hauteur des événements qui nous frappent : « On ne prend pas ma vie, c’est moi qui la donne ».


LA ROYAUTE DU FILS DE L’HOMME
1ère lecture (Dn 7, 13-14) Psaume (Ps 92,1-2.5) 2ème lecture (Ap 1, 5-8) Evangile (Jn 18, 33b-37)


Au moment des grandes persécutions, sous Antiochus Epiphane, l’espérance s’exprime dans l’avènement du Royaume. C’est la révolte des Macchabées qui voudrait le rétablir. C’est la vision du prophète Daniel que nous lisons ce dimanche dans la première lecture : « En ce temps-là viendra le salut de ton Peuple. »
Voici que vient en effet le jour du Fils de l’Homme. Il représente le Peuple enfin libéré de l’asservissement et recevant de Dieu « domination, gloire et royauté. » Initialement, cette figure est collective. Avec le temps elle devient de plus en plus personnelle en la personne du Messie, attendu comme roi d’Israël par un don de Dieu. A l’époque du Christ, bien des révoltes contre les Romains s’inspirent de cette attente.
Le Christ revendique cette royauté, mais une royauté qui n’est pas de ce monde. Il ne veut pas la tenir du Tentateur et rejette les propositions terrestres que Satan lui fait miroiter. « A l’heure de passer de ce monde à son Père », il revendique pour lui-même la prophétie de Daniel.
Relire les textes du procès de Jésus à la lumière de ces textes de la tentation ou de la vision de Daniel, donne une grande dimension aux paroles du Christ. Dans le même temps, s’il est qualifié de « roi des Juifs », c’est que le pouvoir romain ne reconnaissait pas l’autonomie politique d’un Etat souverain. Il est le roi d’un peuple auquel ce même pouvoir reconnaissait des droits et des usages religieux particuliers.
Dieu, par son Fils, redevient le Seigneur de son Peuple. Cette royauté dépasse ce Peuple et s’exerce sur toutes les nations : « C’est le Seigneur qui règne. » (Psaume 95. 10)

1ère lecture : « Sa domination est une domination éternelle » (Dn 7, 13-14)


Lecture du livre du prophète Daniel


Moi, Daniel, je regardais, au cours des visions de la nuit, et je voyais venir, avec les nuées du ciel, comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle, qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera pas détruite. – Parole du Seigneur.


Psaume : Ps 92 (93), 1abc, 1d-2, 5


R/ Le Seigneur est roi ; il s’est vêtu de magnificence. (Ps 92, 1ab)


Le Seigneur est roi ; il s’est vêtu de magnificence, le Seigneur a revêtu sa force. Et la terre tient bon, inébranlable ; dès l’origine ton trône tient bon, depuis toujours, tu es. Tes volontés sont vraiment immuables : la sainteté emplit ta maison, Seigneur, pour la suite des temps.


2ème lecture : « Le prince des rois de la terre a fait de nous un royaume et des prêtres pour son Dieu » (Ap 1, 5-8)


Lecture de l’Apocalypse de saint Jean


À vous, la grâce et la paix, de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, le prince des rois de la terre. À lui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, qui a fait de nous un royaume et des prêtres pour son Dieu et Père, à lui, la gloire et la souveraineté pour les siècles des siècles. Amen. Voici qu’il vient avec les nuées, tout œil le verra, ils le verront, ceux qui l’ont transpercé ; et sur lui se lamenteront toutes les tribus de la terre. Oui ! Amen ! Moi, je suis l’Alpha et l’Oméga, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était et qui vient, le Souverain de l’univers. – Parole du Seigneur.


Evangile : « C’est toi-même qui dis que je suis roi » (Jn 18, 33b-37)


Acclamation : Alléluia. Alléluia. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le Règne qui vient, celui de David, notre père. Alléluia (Mc 11, 9b-10a)


Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean


En ce temps-là, Pilate appela Jésus et lui dit : « Es-tu le roi des Juifs ? » Jésus lui demanda : « Dis-tu cela de toi-même, ou bien d’autres te l’ont dit à mon sujet ? » Pilate répondit : « Est-ce que je suis juif, moi ? Ta nation et les grands prêtres t’ont livré à moi : qu’as-tu donc fait ? » Jésus déclara : « Ma royauté n’est pas de ce monde ; si ma royauté était de ce monde, j’aurais des gardes qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs. En fait, ma royauté n’est pas d’ici. » Pilate lui dit « Alors, tu es roi ? » Jésus répondit : « C’est toi-même qui dis que je suis roi. Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci : rendre témoignage à la vérité. Quiconque appartient à la vérité écoute ma voix. » – Acclamons la Parole de Dieu.


CALENDRIER


Messe tous les jours à 9 h avec l’office des Laudes
Tous les samedis matin de 10 h 30 à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9 h 30 à 12 h à la crypte



-Lundi 23 novembre : de la férie
-Mardi 24 novembre : Les martyrs du Vietnam
-Mercredi 25 novembre : de la férie
-Jeudi 26 novembre : de la férie
-Vendredi 27 novembre : de la férie
-Samedi 28 novembre : de la férie

DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015 – LE CHRIST, ROI DE L’UNIVERS, Solennité

1ère lecture (Dn 7, 13-14) Psaume (Ps 92,1-2.5) 2ème lecture (Ap 1, 5-8) Evangile (Jn 18, 33b-37)

) DIMANCHE 29 NOVEMBRE 2015 – 1er Dimanche de l’Avent

1ère lecture (Jr 33, 14-16) Psaume (Ps 24 (25), 4-5ab, 8-9, 10.14) 2ème lecture (1 Th 3, 12 – 4, 2)

Evangile (Lc 21, 25-28.34-36)

Messe anticipée : samedi à 18 h à Saint-Louis et à 10 h à Notre-Dame

QUETE POUR LES CHANTIERS DU CARDINAL



Rendez-vous de la semaine

- Samedi 28 Novembre à 18 h salle Pierre Lefeuvre : réunion des 4èmes-3èmes

- Dimanche 29 Novembre à 11 h 15 : célébration pour les 3-7 ans et leurs parents à la crypte de l’église Notre-Dame
- Dimanche 29 Novembre à 12 h 30 salle Pierre Lefeuvre : retour pour les pèlerins de Terre Sainte

Dimanche 29 Novembre à 15 h salle Jean XXIII (à coté de la chapelle de Notre-Dame des Anges) : réflexion autour de la construction d’une nouvelle église à Clichy-sous-Bois. Venons apporter nos idées et soutenir la communauté de Clichy-sous-Bois


« Entrer en Avent » : halte spirituelle à l'Abbaye de Jouarre

Dimanche 29 novembre 2015 de 8h00 à 19h00
Le service diocésain de spiritualité propose une halte spirituelle à l'Abbaye de Jouarre pour accueillir encore et encore le Seigneur qui aime notre temps et nous convie à l’aimer davantage : en choisissant de quitter un moment l’ordinaire du temps pour l’habiter ensuite avec une espérance renouvelée, en vivant des moments de prière personnelle, en participant à la liturgie des sœurs bénédictines (contact : Madame Françoise BOISARD : 06 61 23 71 79 -mboisard@free.fr)

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens