Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 12:57

Pour la cause des paysans je ne me tairai pas !

Nul n’a peur de la terre mais on a peur de la houe, instrument de travail du paysan béninois. On n’y pense pas souvent mais les conditions de vie d’un paysan béninois sont inhumaines voire humiliantes au point où le terme « paysan » est insultant. Le paysan béninois pour ne pas dire africain, ne connaît pas de vacances. Il dépend des aléas climatiques. Pour savoir le temps qu’il va faire le lendemain, il n’écoute pas la météo mais il scrute le ciel ou observe l’attitude des hirondelles. S’il coupe le bois, ce n’est pas pour le vendre aux Chinois mais bien pour faire sa cuisine. S’il met le feu à la brousse, ce n’est pas parce qu’il est pyromane, mais bien pour agrandir sa surface cultivable et pour éloigner les reptiles. Le paysan béninois n’a pas de retraite. Il travaille jusqu’à l’épuisement de ses forces. Ne lui parlez pas de 35 heures lui qui se lève au premier chant de son coq et rentre de son champ à la faveur de la nuit. Le paysan béninois met au monde des enfants non pour les envoyer à l’école mais pour assurer sa relève et le prendre en charge une fois qu’il aura plus la force de labourer son champ. Pour lui, ce n’est pas une faute que de faire travailler les enfants, ses enfants ; il faut bien qu’ils apprennent à manier la houe ! Et l’Unicef ? Il n’en a jamais entendu parler ! L’Unicef a ses bureaux en ville ! Ne lui parlez pas de monogamie le rendement de ses champs dépend du nombre des bras valides que sont ses enfants. Et puis, vu la mortalité infantile incompréhensible à son niveau, il a intérêt à faire beaucoup d’enfants s’il veut voir quelques-uns survivre. Sa religion ? Cette face de l’Afrique vous est, sans doute, étrangère. Et pourtant je ne fabule pas. C’est la réalité. Au Bénin, constitue au moins 90 pour cent de la population qui se battent nuit et jour pour survivre sans avoir droit au chapitre. Ils ne vont jamais en grève étant à la fois leurs employeurs et employés. Ils vivent en dessous de la pauvreté. C’est à la vraie Afrique en quête de soulagement.

Comme prêtre je pense qu’ils ont besoin d’un aumônier comme les autres couches de la société béninoise. Ce dernier pour peu qu’il soit convaincu saura leur apporter la bonne nouvelle de la libération. Pour ma part, j’ai décidé avec une poignée de bénévoles, de créer une banque de vivres, une sorte de resto du cœur français qui leur permet de joindre les deux bouts pendant la cruciale période de soudure qui correspond aux mois de juillet, août et septembre. Notre leitmotiv principal est cet appel pressant de Jésus : « donnez-leur vous-mêmes à manger ». La banque de vivres se donne aussi pour mission de faire venir des experts en gestion pour les initier aux rudiments de la gestion. La banque de vivres ne fait pas de différence religieuse, elle accueille aussi bien les musulmans, les fidèles de la religion traditionnelle que les chrétiens. Cette mission quoi que noble reste pourtant difficile faute de moyens pourtant indispensables. Dans l’avenir, un tracteur me sera d’un grand apport pour assurer une autonomie alimentaire. Pour l’heure il me faudrait un magasin de stockage de céréales. Voilà pourquoi avec l’accord de votre curé Frédéric BENOIST, je viens vous présenter mon projet afin qu’ensemble il devienne le levain qui soulève la pâte. La lutte contre la pauvreté doit commencer là. Tant qu’on ne s’intéressera pas à l’agriculture vivrière en Afrique, vous n’arrêterez jamais le flux d’immigrants. « La pauvreté dit N. Mandela, n’est pas un accident. Comme l’esclavage et l’apartheid, elle a été faite par l’homme et peut être supprimée par des actions communes de l’humanité. » Pour combattre la pauvreté n’allons pas en rang dispersés. Je voudrais alors pouvoir compter sur chacune et chacun de vous. Pour eux je ne me tairai pas ! Merci.

Père Victorin YEKOU

Nous avons eu la joie et la chance d’accueillir depuis le mois de Janvier le père Victorin. Celui-ci va rejoindre son diocèse. Nous le portons dans notre prière.

Une collecte sera organisée pour lui aux messes des 27 et 28 Juin.

Le père Victorin présidera la messe du dimanche 28 Juin à 10 h 30

VERS L’AUTRE RIVE

1 ère lecture (Jb 38,1.8-11) Psaume (Ps 106,21-22.24-31) 2 ème lecture (2 Co 5,14-17) Evangile (Mc 4,35-41)

L’évangile de ce dimanche, la tempête apaisée, ne peut se comprendre dans toute sa richesse et sans qu’il ne soit qu’une anecdote, qu’en le lisant à la lumière de la lettre de Saint Paul aux Corinthiens : » Si quelqu’un est en Jésus-Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né. » L’embarquement est dû à l’initiative de Jésus qui décide de se déplacer en empruntant la barque de ses amis, des pêcheurs professionnels.

Dans l’évangile de Marc, Jésus donne même un ordre, « Passons sur l’autre rive » (Mc 4, 35), sans que l’on comprenne la raison d’une telle urgence, tandis que dans l’évangile de Matthieu, le récit précise que le départ est dû à la présence de « foules nombreuses » (Mt 8, 18). Après que soit calmée la tempête, Jésus et ses disciples doivent en effet arriver au pays des Gadaréniens » (Mt 8, 28) ou des « Géraséniens » (Mc 5,1 ; Lc 8, 26), autrement dit dans une région païenne de la Décapole.

Le Christ nous invite à chercher un paysage nouveau : «Passons sur l’autre rive»! « Abandonnons un territoire familier pour nous diriger vers des endroits que nous ne connaissons pas, ou qui ne nous sont pas habituels. Nous avons à vivre au milieu d’un monde qui ne partage pas notre foi et qui peut nous blesser dans nos convictions. Il nous demande de nous y rendre même s’il nous est étranger, Mais nous n’y serons pas seuls, nous avons à nous y rendre avec le Christ. Et à y vivre en partageant la vie de ces frères lointains et si proches dans le même temps, dans l’amour que Dieu leur porte. Un amour qui nous poursuit comme il les poursuit.

Que fait Jésus pendant ce temps de la traversée ? Il profite d’un moment de répit pour se reposer et dormir. Mais il n’est pas absent. Sa pensée est sur nous au travers de son Incarnation et cela est à prendre en compte. Quand nous méditons ces mystères de notre existence, nous avons à nous en approcher et la transcrire dans la nôtre, à partir de la personnalité de Jésus,. Il est pleinement homme, sauf le péché, avec les limites et les besoins des hommes. Après une journée de prédication, le soir est venu et Jésus veut s’éloigner de la foule. Fatigué, il cherche un peu de repos. Il dort sur le coussin à l’arrière. Les vagues qui le secouent et la tempête qui survient, ne réussissent pas à le réveiller tellement il dort profondément. Ce sont ses disciples qui doivent lui crier dans les oreilles. Il se réveille. Pour nous aussi le silence de Dieu n’est ni un abandon ni un rejet mais un mystère qui conduit à contempler le Christ pour nous laisser transformer par Lui.

1ère lecture : « Ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots ! » (Jb 38, 1.8-11)

Lecture du livre de Job

Le Seigneur s’adressa à Job du milieu de la tempête et dit : « Qui donc a retenu la mer avec des portes, quand elle jaillit du sein primordial ; quand je lui mis pour vêtement la nuée, en guise de langes le nuage sombre ; quand je lui imposai ma limite, et que je disposai verrou et portes ? Et je dis : “Tu viendras jusqu’ici ! tu n’iras pas plus loin, ici s’arrêtera l’orgueil de tes flots !” » – Parole du Seigneur.

Psaume : 106 (107), 21a.22a.24, 25-26a.27b, 28-29, 30-31

R/ Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour ! ou : Alléluia !

(106, 1)

Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour, qu’ils offrent des sacrifices d’action de grâce, ceux qui ont vu les œuvres du Seigneur et ses merveilles parmi les océans. Il parle, et provoque la tempête, un vent qui soulève les vagues : portés jusqu’au ciel, retombant aux abîmes, leur sagesse était engloutie. Dans leur angoisse, ils ont crié vers le Seigneur, et lui les a tirés de la détresse, réduisant la tempête au silence, faisant taire les vagues. Ils se réjouissent de les voir s’apaiser, d’être conduits au port qu’ils désiraient. Qu’ils rendent grâce au Seigneur de son amour, de ses merveilles pour les hommes.

2ème lecture : « Un monde nouveau est déjà né » (2 Co 5, 14-17)

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères, l’amour du Christ nous saisit quand nous pensons qu’un seul est mort pour tous, et qu’ainsi tous ont passé par la mort. Car le Christ est mort pour tous, afin que les vivants n’aient plus leur vie centrée sur eux-mêmes, mais sur lui, qui est mort et ressuscité pour eux. Désormais nous ne regardons plus personne d’une manière simplement humaine : si nous avons connu le Christ de cette manière, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. Si donc quelqu’un est dans le Christ, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s’en est allé, un monde nouveau est déjà né. – Parole du Seigneur.

Evangile : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? » (Mc 4, 35-41)

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. Alléluia. (Lc 7, 16)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc Toute la journée, Jésus avait parlé à la foule. Le soir venu, Jésus dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était, dans la barque, et d’autres barques l’accompagnaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Les disciples le réveillent et lui disent : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, celui-ci, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? » – Acclamons la Parole de Dieu.

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h avec l’office des Laudes
  • Tous les samedis matin de 10 h 30 à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9 h 30 à 12 h à la crypte

- Lundi 22 Juin : saint Paulin

-Mardi 23 Juin : De la férie

-Mercredi 24 Juin : Nativité de Saint Jean-Baptiste

-Jeudi 25 Juin : De la férie

-Vendredi 26 Juin : De la férie

-Samedi 27 Juin : De la férie

Rendez-vous de la semaine

- Mardi 23 Juin à 14 h salle Pierre Lefeuvre : goûter des anciens des Equipes Saint-Vincent

-Jeudi 25 Juin à 20 h salle Pierre Lefeuvre: repas de fin d’année de l’équipe d’animation paroissiale

-Vendredi 26 Juin à 14 h salle Pierre Lefeuvre : réunion des Equipes Saint-Vincent

-Samedi 27 juin à 11 h à l’école Saint-Louis-Sainte-Clotilde : messe suivie de la kermesse

Dimanche 28 juin : apéritif de fin d’année fraternel et convivial : à 10 h 30 messe à l’église Notre-Dame suivie à 11 h 45 d’un apéritif sur le parvis

Apporter quelque chose à « grignoter » pour l’apéritif (sans assiettes ni couverts)

Horaires des messes durant tout l’été du Samedi 4 Juillet

au Dimanche 30 Août inclus :

Samedi soir messe en l’église Saint-Louis à 18 h 30

Dimanche matin en l’église Notre-Dame messe à 10 h 30

DIMANCHE 21 Juin 2015 – 12 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Jb 38,1.8-11) Psaume (Ps 106,21-22.24-31) 2 ème lecture (2 Co 5,14-17) Evangile (Mc 4,35-41)

DIMANCHE 28 Juin 2015 – 13 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Sg 1,13-15 ;2,23-24) Psaume (Ps 29,3-6.12-13) 2 ème lecture (2 Co 8,7-9.13-15) Evangile (Mc 5,21-43)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

Collecte aux messes des 27 et 28 Juin organisée en faveur du Père Victorin.

Le père Victorin présidera la messe du dimanche 28 Juin à 10 h 30

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens