Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 21:03

Les chrétiens menacés au Niger

Suite à la publication de Charlie Hebdo la semaine dernière, la minorité chrétienne a fait l’objet d’attaques à Niamey et Zinder (Niger). Plusieurs communautés religieuses françaises sont présentes sur le terrain.

Vendredi 16 janvier 2015, les 9 églises catholiques de Niamey, capitale du Niger, et les temples protestants ont été détruits. Mgr Michel Cartatéguy, SMA, archevêque de Niamey, a suspendu les célébrations dominicales le 18 janvier. Une des 2 maisons des Sœurs de Gethsémani a été brûlée. Seule la cathédrale est toujours debout.

Avec pour charisme l’éducation, les Sœurs de l’Assomption sont implantées depuis 1966 à Zinder, ville de 250 000 habitants, à plus de 950 km de Niamey. Il ne reste rien de leurs locaux. Elles agissaient de concert avec les Pères blancs et les sœurs de Saint-Joseph de Cluny au dispensaire de Kara Kara, le quartier des lépreux.

Au Niger, les catholiques représentent 25 000 personnes, dans un pays qui compte 17 millions de musulmans. Mais ceux-ci sont « de plus en plus noyautés et manipulés par les djihadistes et Boko Haram » explique le Père Claude Nachon, SMA, à l’origine de la construction de l’église Saint-Augustin inaugurée en octobre 2014.

« La reconstruction des églises et surtout des cœurs sera longue et douloureuse » estime-t-il. « Choisissons la vie, choisissons l’amour dans nos paroles, dans nos actes, dans notre prière » invite quant à elle Soeur Danièle Relion, Supérieure générale des sœurs de Gethsémani.

Appel du Pape François pour le « bien-aimé Niger »

On ne peut pas faire la guerre au nom de Dieu, a rappelé le Pape François au cours de l’Audience générale du mercredi 21 janvier, en invitant les fidèles réunis dans la salle Paul VI « à prier ensemble pour les victimes des manifestations de ces derniers jours au bien-aimé Niger ».

En dénonçant les brutalités commises à l’égard des chrétiens, en particulier à l’égard des enfants, et les attaques contre les églises, le Pape a invoqué pour le pays « le don de la réconciliation et de la paix » et a souhaité que « l’on puisse rétablir au plus tôt un climat de respect réciproque et de coexistence pacifique » parmi la population. « Que jamais, a-t-il mis en garde, le sentiment religieux ne devienne une occasion de violence, d’abus et de destruction ». Source : Osservatore Romano

.

PLUS QU’UN SCRIBE

1 ère lecture (Dt 18,15-20) Psaume (Ps 94,1-2.6-9) 2 ème lecture (1 Co 7,32-35) Evangile (Mc 1,21-28)

La scène de l’évangile de ce dimanche se centre sur Jésus qui enseigne avec autorité et se fait obéir d’un esprit impur, qu’il chasse. L’enseignement de Jésus est mis en contraste avec celui des scribes, pourtant spécialistes des Ecritures (1, 22).

Il n’enseigne rien qui soit nouveau ni contraire à la doctrine. Ce n’est pas une doctrine nouvelle qu’il apporte. Ce qui est nouveau, c’est le ton d’autorité, sa manière d’enseigner et de faire découvrir le sens de la doctrine. Et dans le même temps, ce qui est nouveau, c’est son pouvoir sur les esprits mauvais : « Ils lui obéissent ». Jésus ne discute pas avec eux. Il coupe court à toute conversation.

Et là on retrouve la netteté des réponses au terme des quarante jours au désert. Jésus affirme et peut affirmer : « Il est la Vérité. »

Dans la synagogue de Capharnaüm, Jésus devance ainsi tous les enseignements convenus, comme le sont ceux des scribes. Il n’en reste pas à un commentaire. Par sa Parole, il rejoint l’être humain dans sa plénitude du bien possible comme du mal vécu.

Le texte qui nous transmet la Parole de Dieu doit nous donner de rejoindre l’être divin qu’est Jésus dans la plénitude de sa pensée et de son amour vécu. Il nous faut donc suivre l’itinéraire proposé par Marc à travers son évangile. Mais c’est surtout la personne de Jésus qui nous est ainsi donnée de rencontrer.

1ère lecture : « Je ferai se lever un prophète ; je mettrai dans sa bouche mes paroles »

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple :« Au milieu de vous, parmi vos frères, le Seigneur votre Dieu fera se lever un prophète comme moi, et vous l’écouterez. C’est bien ce que vous avez demandé au Seigneur votre Dieu, au mont Horeb, le jour de l’assemblée, quand vous disiez : “Je ne veux plus entendre la voix du Seigneur mon Dieu, je ne veux plus voir cette grande flamme, je ne veux pas mourir !” Et le Seigneur me dit alors : “Ils ont bien fait de dire cela. Je ferai se lever au milieu de leurs frères un prophète comme toi ; je mettrai dans sa bouche mes paroles, et il leur dira tout ce que je lui prescrirai. Si quelqu’un n’écoute pas les paroles que ce prophète prononcera en mon nom, moi-même je lui en demanderai compte. Mais un prophète qui aurait la présomption de dire en mon nom une parole que je ne lui aurais pas prescrite, ou qui parlerait au nom d’autres dieux, ce prophète-là mourra.” » – Parole du Seigneur.

Psaume :

R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur, mais écoutez la voix du Seigneur.

Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons notre Rocher, notre salut ! Allons jusqu’à lui en rendant grâce, par nos hymnes de fête acclamons-le ! Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous, adorons le Seigneur qui nous a faits. Oui, il est notre Dieu ; nous sommes le peuple qu’il conduit le troupeau guidé par sa main. Aujourd’hui écouterez-vous sa parole ? « Ne fermez pas votre cœur comme au désert, comme au jour de tentation et de défi, où vos pères m’ont tenté et provoqué, et pourtant ils avaient vu mon exploit. »

2ème lecture : La femme qui reste vierge a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée »

Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens

Frères, j’aimerais vous voir libres de tout souci. Celui qui n’est pas marié a le souci des affaires du Seigneur, il cherche comment plaire au Seigneur. Celui qui est marié a le souci des affaires de ce monde, il cherche comment plaire à sa femme, et il se trouve divisé. La femme sans mari, ou celle qui reste vierge, a le souci des affaires du Seigneur, afin d’être sanctifiée dans son corps et son esprit. Celle qui est mariée a le souci des affaires de ce monde, elle cherche comment plaire à son mari. C’est dans votre intérêt que je dis cela ; ce n’est pas pour vous tendre un piège, mais pour vous proposer ce qui est bien, afin que vous soyez attachés au Seigneur sans partage. – Parole du Seigneur.

Evangile : « Il enseignait en homme qui a autorité »

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée. Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. » Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée. – Acclamons la Parole de Dieu.

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h avec l’office des Laudes
  • Tous les samedis matin de 10 h 30 à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9 h 30 à 12 h à la crypte

Invitation exceptionnelle du Service Diocésain pour les

Relations avec le Judaïsme

Le dimanche 1er Février 2015 de 15h à 18h30, à la Maison Diocésaine (6 avenue Pasteur à Bondy) accueillera Monsieur le Rabbin Philippe Haddad pour une conférence sur “La lecture Juive de la prière du Notre Père.

Calendrier liturgique

Lundi 2 février : Présentation du Seigneur, fête

Mardi 3 février : De la férie

Mercredi 4 février : De la férie

Jeudi 5 février : Sainte Agathe

Vendredi 6 février : Les martyrs du Japon

Samedi 7 février : De la férie

Rendez vous de la semaine

Samedi 7 février en soirée salle Pierre Lefeuvre : soirée choucroute (inscription au préalable)

18 h 30 messe animée par les Scouts de France

A noter

Mardi 10 Février à 20h30 : Salle des Fêtes de Livry-Gargan, Place François Mitterrand, soirée interreligieuse de l’UDPP sur le thème : « liberté d’expression et liberté des religions, quelle place dans l’espace public »

Vendredi 20 février de 20h à 22h30 : Conférence sur l'Islam : Montée du fondamentalisme dans nos banlieues à la Maison diocésaine (6 Avenue Pasteur, Bondy)

DIMANCHE 1 er Février 2015 – 4 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Dt 18,15-20) Psaume (Ps 94,1-2.6-9) 2 ème lecture (1 Co 7,32-35)

Evangile (Mc 1,21-28)

DIMANCHE 8 Février 2015 – 5 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Jb 7,1-4.6-7) Psaume (Ps 146,1.3-7) 2 ème lecture (1 Co 9,16-19.22-23)

Evangile (Mc 1,29-39)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

Célébration de l’Eveil à la Foi des 3-7 ans avec leurs parents

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens