Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 18:54

Résumé de l’homélie du père Frédéric Benoist

11 Janvier 2015

Eglise Notre-Dame du Raincy

Hommage rendu aux victimes des différents attentats

Fête du baptême du Seigneur

Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon fils bien-aimé ; en toi je trouve toute ma joie » (Mc.1,11)

Prenons-nous bien conscience qu’il s’agit d’une manifestation de Dieu ? (une théophanie). Oui Dieu fait le choix de se manifester à l’humanité en son fils Jésus, ce dernier n’a pas besoin de savoir qu’il est fils de Dieu, il le sait déjà, ses parents le savaient. Cette manifestation est donc pour nous tous.

Alors prenons nous conscience que le baptême, notre baptême (qui puise sa source dans le baptême de Jésus) n’est pas simplement le fait de notre choix. Chrétien je le deviens par le baptême mais c’est aussi le choix de Dieu lui même, de manifester, de donner , de révéler son amour à l’être humain que je suis. Dieu réalise ainsi sa promesse inscrite dans les origines de la Bible : « l’homme est image et ressemblance de Dieu », il est sa créature aimée, donc aimante. Tout homme est une histoire sacrée. Oui tout homme. Ma foi est réponse à l’appel que Dieu m’adresse, il me révèle, il me manifeste son amour . Quant à moi je dois l’accueillir, l’assimiler au cœur de mon existences et de mon environnement , de mes relations. Voilà ce qu’est l’acte de foi.

Mais alors Seigneur comment l’homme peut il être si méchant , mauvais, destructeur, s’il est ta créature aimée et aimante ? Ma foi est mise à l’épreuve, notre foi a été mise à l’épreuve cette semaine dans notre pays. Trois hommes, ont commis l’irréparable, l’ignominie. L’émotion est vive. A ma porte. Cela ne doit pas me faire oublier le lot quotidien de personnes dans bien des parties du monde. Toutes ces victimes d ‘attentats, innocentes, dans le monde aujourd’hui.

Mais Dieu où es tu ?

Avons-nous bien entendu Dieu nous parler à travers la bouche du prophète Isaïe ? (première lecture) : « Prêtez l’oreille, venez à moi !, Ecoutez et vous vivrez, je m’engagerai envers vous par une alliance éternelle… Car mes pensées ne sont pas vos pensées, mes chemins ne sont pas vos chemins… » (Is.55,3.8)

Oui Seigneur tes pensées nous dépassent, alors aucun homme ne peut parler ou agir en ton nom, sauf celui qui est venu faire ta volonté, ton Fils que tu nous as envoyé, Prince de la paix.

Aucun homme ne peut s’emparer et enfermer la pensée de Dieu. Ceux qui prétendent faire cela nient Dieu.

Alors au cœur de ma colère, au cœur de ma tristesse, de ma haine, de mon désir de vengeance, je dois écouter la pensée de Dieu… elle est nécessaire, elle est même indispensable.

Voilà pourquoi il ne faut pas cacher Dieu, il ne faut pas le mettre dans la sphère privée et individualiste. Si nous faisons cela nous donnons des armes aux terroristes et aux bourreaux qui croient parler et agir au nom de Dieu.

Je ne dois pas taire Dieu, chers chrétiens, je vous adresse cet appel solennel : et je crois que je dois le faire avec une force redoublée en ce jour : ne taisons pas Dieu. Ne cachons pas celui qui est venu nous révéler et accomplir l’œuvre d’amour de Dieu pour tous les hommes.

Une société ne peut pas grandir en paix et dans l’harmonie entre les hommes si Dieu est mis sous silence.

Dieu ne se laisse pas enfermer dans la pensée des hommes, il donne au contraire à ces pensées tout leur sens, leur dynamisme. L’homme s’en trouve alors transformé, transcendé, bref l’homme est véritablement homme.

Nous avons une responsabilité considérable pour nos enfants, pour notre monde d’aujourd’hui et de demain. Une prise de conscience urgente et nécessaire de raviver chez les chrétiens leur foi. Le dimanche est le jour du Seigneur. Nous devons répondre massivement à son appel pourquoi ? parce que c’est là qu’il nous livre sa Parole, c’est là qu’il nous nourrit.

Ce matin nous avons besoin que la parole de Dieu vienne transformer nos pensées et nos sentiments. Il doit en être ainsi dans les jours et semaines à venir.

J’en appelle à cette vraie prise de conscience. … Les événements qui sont en train de se passer doivent nous faire réagir.

Parents qui nous confiez vos enfants, je compte sur vous aussi. Vivez de l’Evangile, priez en famille, priez ensemble , discuter des événements de la vie et du monde en les confiant ensuite dans la prière…

  • invitation à prendre la feuille de prière

Chers jeunes collégiens et lycéens qui êtes là . permettez moi de vous dire quelque chose qui me tient à cœur. Méfiez vous et soyez vigilants par rapport au temps que vous passez sur les réseaux sociaux. Vous y cherchez des amis ? Allez d’abord les rencontrer physiquement autour de vous c’est plus sûr. Il n’y a pas que de bonnes nouvelles sur les informations qui circulent entre vous. Permettez moi de vous dire que vous êtes vulnérables, déjà nous adultes nous le sommes, mais vous l’êtes encore plus que nous car vos personnalités sont en cours de construction.

Pardonnez moi, je vais vous paraître ringard et utopique : et si vous passiez autant de temps à lire et étudier à prier la Parole de Dieu ? Plus vous lirez la Parole de Dieu, plus vous pourrez aller à la rencontre des autres. N’ayez pas peur d’aller parler avec votre copain juif ou musulman ou sans religion. Ne restons pas côte à côte dans l’ignorance sous prétexte de tolérance. Accueillez et grandissez dans l’accueil de la différence de l’autre.

En conclusion :

Avez vous vu dans cette église. J’ai déposé dix sept lumières

  • au pied de la crèche,
  • au pied de la croix où je me tiens
  • sur l’autel, et à coté le cierge pascal, le Christ ressuscité, lumière qui brille au cœur des ténèbres.

-> au pied de la crèche : Dieu s’est fait l’un de nous, il est venu rejoindre l’humanité en se faisant lui même homme. Ce petit enfant, c’est le « prince de la paix ». Je dépose donc ces dix sept lumières et je prie pour la paix. Seigneur donne nous ta paix.

-> au pied de la croix : un paroissien, hier m’a interpelé. Pourquoi n’avez vous mis que dix sept lumière et pas vingt ? oui où sont les trois lumière représentant les trois assassins.

Je vous le redis, ma foi est éprouvée. Sa question me dérange, mais il a raison. Alors je dois entendre cette parole que Jésus prononce sur la croix. : « Père pardonne-leur ils ne savent pas ce qu’ils font. Je confie ces trois jeunes, ces trois français, à ta justice Seigneur.

-> sur l’autel : l’autel est le lieu où nous déposons les offrandes. Celles du pain et du vin, où Dieu va signifier en son Fils son alliance d’amour « éternelle ». Mais c’est le lieu où nous venons aussi déposer toute notre humanité : notre travail, nos joies, nos labeurs . Oui toute notre humanité…

Dieu fait alliance : il prend toute notre humanité pour la transformer dans sa dimension d’amour. Encore une fois ses pensées ne sont pas nos pensées. Ses pensées purifient nos pensées. Le Christ est venu accomplir le désir de Dieu. Je dois me nourrir de cette force. Oui Seigneur je viens te déposer la vie de ces 17 victimes, mais aussi tous nos sentiments… transforme-les dans ton amour.

Frère et sœurs, voilà ce que nous devons nous dire et redire sans cesse :

« Voici le premier : Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur.

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit et de toute ta force.

Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandement plus grand que ceux-là. »

Laissons le Seigneur disposer nos pensées.

Père F. Benoist, 11 janvier 2015

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Déclarations & documents

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens