Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 14:46

Mgr Dollmann : « Un encouragement aux chrétiens dans les domaines politiques et économiques »

Evêque auxiliaire de Strasbourg, Mgr Vincent Dollmann a assisté au discours du Pape François au Conseil de l’Europe, mardi 25 novembre 2014, lors de sa visite aux institutions européennes. Impressions et analyses.

Quelles paroles du Pape souhaitez-vous souligner ?

Il y aurait beaucoup de choses. C’est très riche ! Au fond, pour moi, son discours était un cas d’école, un modèle pour nous. Je pense à trois niveaux. D’abord, un encouragement pour tout baptisé à se rappeler qu’aucun domaine de la vie de l’homme ne peut être étranger à la foi, au nom de ce que nous allons fêter dans quelques semaines, la naissance du Christ, le Fils de Dieu qui s’est fait chair. Il a quand même balayé les domaines anthropologiques, économiques et politiques.

Ensuite, son discours s’adresse également à tous nos penseurs, à nos décideurs chrétiens qui sont préoccupés par la dimension chrétienne de leur travail. Il y a un appel très fort à vraiment faire en sorte que la foi ait toute sa place dans la réflexion, dans les discours. Le Pape nous a montré combien la foi, l’attachement au Christ, peut féconder la raison et la réflexion. La raison peut gagner en hauteur et en profondeur. Notre épiscopat français aujourd’hui partage ce souci : il nous faut encourager toutes les personnes chrétiennes, dans les domaines politiques et économiques, à oser y aller avec leur foi. Ce serait un vrai service à rendre.

Troisième point, pour moi fondamental, et qui renvoie à toute personne de bonne volonté, c’est que tous nos messages, tous nos engagements, se fassent dans le respect sans faille des personnes. Je pense, par exemple, à ce qui s’est passé à la cathédrale de Strasbourg, la veille de l’arrivée du Pape François. Un membre du groupe des Femen est monté sur l’autel. Cela a beaucoup blessé le cœur des chrétiens. On a utilisé l’élément le plus central, l’autel, symbole du Christ, pour des revendications qui n’ont pas leur place à ce niveau-là. Moi-même j’ai été très blessé par les images. Comme chrétiens, nous avons à réagir mais dans le respect. Ce matin, avec l’archevêque de Strasbourg, Mgr Jean-Pierre Grallet, nous avons cherché comment dire que nous ne nous opposons pas à l’expression libre de toutes les opinions, mais que cela ne peut pas se faire sans un respect des uns et des autres. Comme communauté catholique, nous avons droit à un minimum de respect.

Une nouvelle année liturgique commence….

1 ère lecture (Is 63, 16b-17.19b; 64,2b-7) Psaume (Ps 79,2.3.15-16.18-19) 2 ème lecture (1 Co 1,3-9) Evangile (Mc 13,33-37)

Chaque année, la liturgie nous invite à ré-entrer dans le mystère de Dieu : Nous commençons aujourd’hui une nouvelle année liturgique, selon le cycle même dont l’Eglise marque le temps. Il nous est donné de nous rappeler la grâce reçue dans le mystère de l’Incarnation, dont la Nativité en est la première expression. Puis dans le mystère pascal de la Rédemption, mort et résurrection du Seigneur Jésus. De cette manière, nous sommes invités à réactualiser la grâce qui est en nous. Cette « réactualisation » se vit en Eglise, et non pas simplement selon notre cheminement solitaire.

En ce temps de l’Avent qui commence, nous sommes invités à partir, à « redémarrer » pour accueillir Dieu qui choisit notre humanité pour l’habiter dans ce qu’elle a parfois de plus vulnérable… En fait, nous ne sommes pas encore arrivés au terme de cette « identification au Christ » que décrit saint Jean dans ces écrits et que l’Eglise rappelait dans la liturgie de la Toussaint : « Dès maintenant nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. » (1 Jean 3. 2) Ce que saint Paul exprime d’une autre manière : « Ce n’est plus moi qui vis, mais le Christ qui vit en moi. » (Galates 2. 19-20). Il nous faut donc sans cesse nous libérer des habitudes, des autosatisfactions qui reviennent entraver notre liberté d’enfants de Dieu. Il nous faut être conscients de ce que nous sommes, à la fois « un vieil homme », et, dans le même temps selon l’expression de saint Paul, ce « nouvel homme » qui vit déjà en nous par la grâce de notre baptême, nouvel homme dont la force vitale dépasse infiniment les limites du « vieil homme ». Bref ce temps de l’Avent est un temps de passage, de conversion, qui nous est de nouveau proposé. Sachons en profiter, sachons nous poser, même si c’est difficile en cette période de l’année.

1ère lecture : Appel au Seigneur pour qu'il vienne (Is 63, 16b-17.19b; 64, 2b-7)

Lecture du livre d'Isaïe

Tu es, Seigneur, notre Père, notre Rédempteur : tel est ton nom depuis toujours. Pourquoi Seigneur, nous laisses-tu errer hors de ton chemin, pourquoi rends-tu nos cœurs insensibles à ta crainte ? Reviens, pour l'amour de tes serviteurs et des tribus qui t'appartiennent. Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais, les montagnes fondraient devant toi. Voici que tu es descendu, et les montagnes ont fondu devant ta face. Jamais on ne l'a entendu ni appris, personne n'a vu un autre dieu que toi agir ainsi envers l'homme qui espère en lui. Tu viens à la rencontre de celui qui pratique la justice avec joie et qui se souvient de toi en suivant ton chemin. Tu étais irrité par notre obstination dans le péché, et pourtant nous serons sauvés. Nous étions tous semblables à des hommes souillés, et toutes nos belles actions étaient comme des vêtements salis. Nous étions tous desséchés comme des feuilles, et nos crimes, comme le vent, nous emportaient. Personne n'invoquait ton nom, nul ne se réveillait pour recourir à toi. Car tu nous avais caché ton visage, tu nous avais laissés au pouvoir de nos péchés. Pourtant, Seigneur, tu es notre Père. Nous sommes l'argile, et tu es le potier : nous sommes tous l'ouvrage de tes mains.

Psaume : 79, 2.3bc, 15-16a, 18-19

R/ Dieu, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés !

Berger d'Israël, écoute, toi qui conduis, ton troupeau : resplendis ! Réveille ta vaillance et viens nous sauver. Dieu de l'univers reviens ! Du haut des cieux, regarde et vois : visite cette vigne, protège-la, celle qu'a plantée ta main puissante. Que ta main soutienne ton protégé, le fils de l'homme qui te doit sa force. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !

2ème lecture : L'Église est fidèle dans l'attente du Seigneur (1Co 1, 3-9)

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères, que la grâce et la paix soient avec vous, de la part de Dieu notre Père et de Jésus-Christ le Seigneur. Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu'il vous a donnée dans le Christ Jésus ; en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la Parole et toutes celles de la connaissance de Dieu. Car le témoignage rendu au Christ s'est implanté solidement parmi vous. Ainsi, aucun don spirituel ne vous manque, à vous qui attendez de voir se révéler notre Seigneur Jésus-Christ. C'est lui qui vous fera tenir solidement jusqu'au bout, et vous serez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus-Christ. Car Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à vivre en communion avec son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.

Evangile : « Veillez ! » (Mc 13, 33-37)

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde : fais-nous voir le jour de ton salut. Alléluia. (cf. Ps 84, 8)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment. Il en est comme d'un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et recommandé au portier de veiller. Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin. Il peut arriver à l'improviste et vous trouver endormis. Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h avec l’office des Laudes
  • Tous les samedis matin de 10 h 30 à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9 h 30 à 12 h à la crypte

DIMANCHE 30 novembre 2014 – 1 er dimanche de l’Avent

1 ère lecture (Is 63, 16b-17.19b,64,2b-7) Psaume (Ps ) 2 ème lecture (1 Co 1,3-9) Evangile (Mc 13,33-37)

  • Lundi 1 er décembre : De la férie
  • Mardi 2 décembre : De la férie
  • Mercredi 3 décembre : Saint-François-Xavier
  • A 20 h 30 salle Pierre Lefeuvre : réunion du groupe Tibériade : catéchèse sur l’eucharistie ouverte à tous
  • Jeudi 4 décembre : De la férie
  • Vendredi 5 décembre : De la férie

Vendredi 5 décembre à 20 h 30 à la maison diocésaine, 6 avenue Pasteur 93140 Bondy Conférence organisée par l’ACI (Action Catholique des milieux Indépendants) sur le thème « Société cherche famille » que dit l’Eglise du rôle de la famille dans la société ? Conférence faite par Monique Baujard, directrice du service national « famille et société » de la Conférence des Evêques de France

  • Samedi 6 décembre : De la férie

DIMANCHE 7 décembre 2014 – 2ème dimanche de l’Avent

Messe anticipée : samedi à 18 h 30

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

Samedi 6 et Dimanche 7 Décembre : Marché de Noël de la paroisse, salle Pierre Lefeuvre - samedi de 10 h à 20 h - dimanche de 10 h à 18 h : Vente de sapins, nombreux stands pour les cadeaux de fin d’année : compositions florales, décorations, livres, Produits du Terroir et de la mer, épicerie fine… Ce marché de Noël est organisé pour aider financièrement les familles et les jeunes qui iront en pèlerinage en Terre Sainte à la Toussaint 2015.

A noter : Jeudi 11 Décembre à 20 h 30 à la salle de spectacle, chemin de la remise à Coubron : soirée interreligieuse organisée par l‘UDPP : sur le thème : « Dieu encourage-t-il la violence « ? Comment lire nos textes fondateurs ?

Dimanche 14 Décembre à 15 h dans l’église Notre-Dame célébration œcuménique autour de la lumière de Bethléem. Veillée de prière animée par les scouts de France et les scouts unionistes de France.

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens