Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 11:57

Avant d'agir, se demander ce que ferait le Christ

Vous l’avez lu ou entendu dans les médias, la première semaine du synode sur la famille a été riche en témoignages les plus divers, et souvent très poignants, de familles face à différentes situations de la vie à l’échelle aussi de notre planète. Un premier « document de travail » pour les pères du synode est paru. Je suis en train de le lire et le travailler. Ce n’est qu’un document de travail, mais il laisse pressentir qu’aucun sujet n’a été oublié. Continuons à porter ce travail d’Eglise dans la prière, cette année et dans les deux années à venir. La méditation ci-dessous peut aussi nous donner un éclairage. Je souhaite en tous les cas que dans notre paroisse nous continuions sans cesse à nous en inspirer.

Père Frédéric Benoist

L'église confiée au secrétaire d’État du pape, le cardinal Parolin est celle de la paroisse des saints Simon et Jude Thaddée, à Torre Angela, zone périphérique à l'Est de Rome. Au cours de son homélie rapportée par L’Osservatore Romano, le cardinal a évoqué la première semaine de l'assemblée extraordinaire du synode des évêques sur la famille (5-19 octobre).

« Ces jours-ci, j’ai ressenti qu’à chaque fois que les chrétiens se préoccupent de ce qui touche la chair des hommes sans regarder le Christ, sans se demander ce que ferait le Christ, quel regard il aurait eu sur ce problème, cela revient à compter sans son hôte », a-t-il déclaré.

Une Église qui dirait au Christ « Tu es notre chef, tu es le centre de tout » mais ensuite tenterait de résoudre les problèmes « par elle-même, avec ses bonnes idées, des idées prises à Jésus », agirait paradoxalement « au nom du Christ mais sans sa grâce, sans suivre son regard ni saisir la tendresse avec laquelle il regarde tout homme et toute femme sur la terre. Et sans s’émouvoir devant ses miracles, devant son cœur qui bât pour sauver chacun ».

Au contraire si l’Église pratique la miséricorde envers « les vies blessées ou fatiguées, envers ceux qui recherchent le bonheur en suivant de mauvais chemins », alors « la beauté de Jésus transfigure, change, guérit ce qui paraissait perdu, répare ce qui était cassé ».

Le cardinal a évoqué le rôle de la paroisse « prise dans le tissu réel de milliers de personnes », au croisement du périphérique de la capitale : « Autrefois, c’était ici un lieu de rencontre entre la ville et la campagne, alors que maintenant vos quartiers vivent des bouleversements, de nouvelles tensions, de nouveaux problèmes. L’indifférence et l’anonymat, qui n’existaient pas jadis, augmentent, ainsi que des dynamiques qui veulent semer l’hostilité ».

Cela représente « tant de nouvelles occasions de vivre l’Évangile et de confesser le nom du Christ, au cœur des attentes et des souffrances, en ces temps d’essoufflement », car « la compagnie du Christ fait ressortir de manière désarmante sa douce victoire. Dans le cœur de la vie concrète des hommes et des femmes en chair et en os. Avec leurs rêves, leurs chutes, leurs péchés », a-t-il poursuivi.

Le cardinal Parolin a encouragé la communauté à poursuivre la ligne d’évangélisation voulue par le pape en « sortant » pour « aller à la rencontre des personnes dans la rue, dans les immeubles, dans les lieux de la vie quotidienne, par pure gratuité. Sans rien prétendre. Non pas pour conquérir des espaces mais plutôt pour se laisser surprendre par les miracles que le Christ accomplit parmi ses bien-aimés. A commencer par les pauvres ».

Au delà d’une effigie

1 ère lecture (Is 45,1.4-6a) Psaume (Ps 95,1.3-5.7-10) 2 ème lecture (Th 1,1-5b) Evangile (Mt 22,15-21)

Après les paraboles sur le Royaume et sur la vigne du Seigneur, voici dans l’Evangile de Matthieu quatre récits de « controverses» . On est toujours dans l’enceinte du Temple de Jérusalem, Jésus est alors interpelé. Dans le récit de ce dimanche, ce sont les pharisiens, plus particulièrement les « hérodiens » (ceux qui voudraient réinstaurer le plein pouvoir des descendants d’Hérode sur toute la Palestine, occupée par les Romains) qui veulent mettre à l’épreuve Jésus : Est-il légitime de payer la taxe impériale ? Si Jésus refuse l’impôt, il peut être accusé de rébellion (motif utilisé lors de son procès). S’il l’admet, il se compromet avec un pouvoir idolâtre (les pièces de monnaies de l’époque représentant l’empereur couronné comme un dieu).

Pour déjouer le piège, Jésus se fait apporter l’objet du débat, une pièce romaine, qui justement porte une représentation de l’empereur et l’inscription « à Tibère César, fils du divin Auguste ». Les Juifs bénéficiaient pourtant d’une monnaie sans images humaines en raison de ce risque de déification. Cependant pour l’impôt impérial on n’échappait pas à la pièce « impie ». Dans notre récit c’est justement un pharisien qui sort de sa poche celle-ci… La monnaie impériale porte l’effigie de César, mais l’homme est l’effigie de Dieu… Rendez donc à César ce qui relève de son domaine mais ne lui donnez pas ce qui, en vous, les pharisiens, n’appartient qu’à Dieu.

Compris de cette manière, et non pas comme instituant une cloison étanche entre la politique et la religion, nous pouvons entendre la parole de Jésus pour nous chrétiens, aujourd’hui, qui avons à nous engager dans la cité, y compris en politique.

« Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » ne nous déresponsabilise pas de notre participation à la vie civile.

Qu’il me soit permis de faire un rapprochement avec la soirée « inter religieuse » que nous avons vécu mardi dernier, suite à la déclaration publique que nous avons tenu à faire à quatre voix (juive, catholique, protestante et musulmane). Hormis ce temps de prière ensemble, nous avons voulu montrer que nos religions avaient un rôle à jouer au coté des pouvoirs publics pour favoriser des chemins de paix et d’harmonie entre les hommes au cœur de nos cités et particulièrement dans notre département. Je crois que nous avons su le dire et que nous avons été entendus des représentants du pouvoir civil qui étaient là. Petite goutte d’eau dans un océan, certes, mais elle a le mérite d’exister. Continuons à avancer et à prier dans ce sens. Père Frédéric Benoist

1ère lecture : Les empires sont dans la main de Dieu

Lecture du livre d'Isaïe

Parole du Seigneur au roi Cyrus, qu'il a consacré, qu'il a pris par la main, pour lui soumettre les nations et désarmer les rois, pour lui ouvrir les portes à deux battants, car aucune porte ne restera fermée : « À cause de mon serviteur Jacob et d'Israël mon élu, je t'ai appelé par ton nom, je t'ai décerné un titre, alors que tu ne me connaissais pas. Je suis le Seigneur, il n'y en a pas d'autre : en dehors de moi, il n'y a pas de Dieu. Je t'ai rendu puissant, alors que tu ne me connaissais pas, pour que l'on sache, de l'orient à l'occident, qu'il n'y a rien en dehors de moi. »

Psaume :

R/ Au Seigneur notre Dieu, tout honneur et toute gloire

Chantez au Seigneur un chant nouveau, racontez à tous les peuples sa gloire, à toutes les nations ses merveilles ! Il est grand, le Seigneur, hautement loué, redoutable au-dessus de tous les dieux : lui, le Seigneur, a fait les cieux. Rendez au Seigneur, familles des peuples, rendez au Seigneur la gloire et la puissance, rendez au Seigneur la gloire de son nom. Adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté : Allez dire aux nations : « Le Seigneur est roi ! » Il gouverne les peuples avec droiture.

2ème lecture : La foi, l'espérance et la charité de la communauté

Commencement de la lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens

Nous, Paul, Silvain et Timothée, nous nous adressons à vous, l'Église de Thessalonique qui est en Dieu le Père et en Jésus-Christ le Seigneur. Que la grâce et la paix soient avec vous. À tout instant, nous rendons grâce à Dieu à cause de vous tous, en faisant mention de vous dans nos prières. Sans cesse, nous nous souvenons que votre foi est active, que votre charité se donne de la peine, que votre espérance tient bon en notre Seigneur Jésus-Christ, en présence de Dieu notre Père. Nous le savons, frères bien-aimés de Dieu, vous avez été choisis par lui. En effet, notre annonce de l'Évangile chez vous n'a pas été simple parole, mais puissance, action de l'Esprit Saint, certitude absolue.

Evangile : À César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Rendez au Seigneur, vous les dieux, rendez au Seigneur gloire et puissance, rendez au Seigneur la gloire de son nom. Alléluia.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu

Les pharisiens se concertèrent pour voir comment prendre en faute Jésus en le faisant parler. Ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des partisans d'Hérode : « Maître, lui disent-ils, nous le savons : tu es toujours vrai et tu enseignes le vrai chemin de Dieu ; tu ne te laisses influencer par personne, car tu ne fais pas de différence entre les gens. Donne-nous ton avis : Est-il permis, oui ou non, de payer l'impôt à l'empereur ? » Mais Jésus, connaissant leur perversité, riposta : « Hypocrites ! Pourquoi voulez-vous me mettre à l'épreuve ? Montrez-moi la monnaie de l'impôt. » Ils lui présentèrent une pièce d'argent. Il leur dit : « Cette effigie et cette légende, de qui sont-elles ? - De l'empereur César », répondirent-ils. Alors il leur dit : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h avec l’office des Laudes
  • Tous les samedis matin de 10 h 30 à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9 h 30 à 12 h à la crypte

DIMANCHE 19 octobre 2014 – 29 ème Dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Is 45,1.4-6a) Psaume (Ps 95,1.3-5.7-10) 2 ème lecture (Th 1,1-5b) Evangile (Mt 22,15-21)

QUETE IMPEREE : JOURNEE MONDIALE POUR LES MISSIONS

  • Lundi 20 octobre : De la Férie
  • Mardi 21 octobre : De la Férie
  • Mercredi 22 octobre : De la Férie
  • Jeudi 23 octobre : De la Férie
  • Vendredi 24 octobre : De la Férie
  • Samedi 25 octobre : De la Férie

DIMANCHE 26 octobre 2014 – 30 ème Dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Ex 22,20-26) Psaume (Ps 17,2-4.20.47.51) 2 ème lecture (Th 1,5c-10) Evangile (Mt 22,34-40)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

Horaire des Offices autour des fêtes de la Toussaint

Samedi 1 er Novembre : Solennité de la Toussaint :

Messe à 9 h à saint Louis et 10 h 30 à Notre-Dame (pas de messe anticipée le vendredi soir)

Dimanche 2 Novembre : commémoration des fidèles défunts :

Messe à 10 h 30 à Notre-Dame (pas de messe anticipée le samedi soir ni le dimanche à Saint Louis)

Dimanche 2 Novembre de 14 h 30 à 17 h : les prêtres de la paroisse seront aux cimetières du Raincy pour bénir les tombes et pour un temps de prière.

Le Dimanche 2 Novembre, nous invitons toutes les familles qui ont connu un deuil dans l’année et que nous avons accompagnées par une célébration dans l’église du Raincy. Le nom de chaque défunt sera prononcé au cours de la prière universelle ce jour-là. Nous pourrions rajouter les noms et prénoms de vos fidèles défunts de l’année que vous avez accompagnés en dehors de notre paroisse (mémento des défunts). C’est au cours de cette messe que j’enverrai en mission les chrétiens de la communauté qui accompagnent les familles dans le deuil. C’est une belle mission, même si elle est parfois douloureuse, qui est ainsi confiée à tous les baptisés. C’est aussi au cœur de cette célébration que s’exprime notre espérance de chrétiens. Ce jour du 2 Novembre est précédé de la fête de tous les saints. Tous ceux dont les « noms sont inscrits dans les cieux ». Et comme le dit le Christ, cela doit nous réjouir (Luc 10,20). C’est aussi un peu notre fête à tous… Tous appelés à la sainteté, nous le sommes de par notre baptême.

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens