Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 17:27

Dimanche 5 Juillet à 20 heures dans l’église NOTRE-DAME

LA NUIT DES EGLISES

« L’évènement permet, à partir d’une initiative clairement ecclésiale, d’engager des partenariats féconds avec les collectivités locales, le monde culturel, de reprendre en quelque sorte l’initiative dans des domaines où l’Eglise, affectataire exclusif de ces lieux apparait souvent comme un frein ou un obstacle.

La nuit des églises permet de donner très concrètement l’image d’une Eglise accueillante. Les portails largement ouverts et éclairés tout au long de la nuit ou de la soirée sont un signe fort, une invitation amicale que perçoivent de nombreux passants qui franchissent le seuil de l’église pour un temps plus ou moins long.

Cette opération permet enfin, au sein de nos communautés, d’élargir le cercle trop étroit des personnes engagées, et porte peut-être en germe des fruits, notamment au plan musical et vocal. »

Samedi 5 Juillet

de 20 h à 21 h 30 :

LA NUIT DES EGLISES

- Audition d’orgue et violons

- office de vigile

A partir du 12 Juillet 2013 et jusqu’au 6 Septembre inclus :

  • - la messe de 18 h 30 sera célébrée en l’église Saint-Louis
  • - la messe de 10 h 30 sera toujours célébrée à Notre-Dame

Messe télévisée le Dimanche 7 Septembre : la messe télévisée du Jour du Seigneur sur France 2 sera diffusée en direct de l’église Notre-Dame le : Dimanche 7 Septembre

Solennité du Saint-Sacrement du corps et du sang du Christ

1 ère lecture (Dt 8,2-3.14b-16a) Psaume (Ps 147, 12-15.19-20] 2 ème lecture (1 Co 10,16-17) Evangile (Jn 6,51-58)

Dans le cycle liturgique de cette année, les trois lectures et le psaume orientent la méditation du fidèle vers la dimension « communionnelle » de l’Eucharistie, sans supprimer les autres dimensions de ce mystère : fraction du pain, repas communautaire, présence réelle, sacrifice. Ces dimensions sont reprises dans les deux autres années du cycle liturgique. Hormis les lectures de la Parole de Dieu, les textes de saint Thomas d’Aquin sont les mêmes chaque année et nous font ainsi pénétrer au cœur du mystère.

Ce qui est souligné cette année, c’est que l’Eucharistie nous unit à la personne même du Christ dans sa plénitude grâce à la communion de son être lui-même : indissociable en sa totale divinité et sa totale humanité.

Par elle-même, la mort du Christ n’est pas seulement rédemptrice. Par son offrande, elle est notre participation à lui-même, elle nous divinise parce qu’elle « nous unit à la divinité de celui qui a pris notre humanité » selon ce te texte que l’on rappelle discrètement, trop discrètement, lors de l’offertoire. »

Et cette unité elle n’est pas pour quelques fidèles, ceux de la messe, elle est pour tous les hommes, elle signifie toute la richesse que Dieu nous offre et qu’exprime cet humble geste de la goutte d’eau.

« De même que le Christ ressuscité est présent, bien que nos yeux ne voient que du pain, de même toute l’Eglise est concernée par l’eucharistie, même si nous ne sommes que quelques-uns. L’Eglise catholique toute entière, celle du temps présent et celle de tous les temps, dans une communion des « saints » qui dépasse toute frontière. » (Jacques Perrier) Car l’Eucharistie insère tous les hommes dans l’attente et la réalisation de la vie divine, à travers les siècles et pour toujours.

Ceux qui participent à l’Eucharistie, sont unis au Christ, présent par le prêtre, qui offre à Dieu l’acte sauveur par excellence, la Croix et la Résurrection. Il les associe eux-mêmes, il y associe la « multitude » pour laquelle le sang de l’Alliance a été versé.

1ère lecture : Dieu nourrit son peuple

Lecture du livre du Deutéronome

Moïse disait au peuple d'Israël : « Souviens-toi de la longue marche que tu as faite pendant quarante années dans le désert ; le Seigneur ton Dieu te l'a imposée pour te faire connaître la pauvreté ; il voulait t'éprouver et savoir ce que tu as dans le cœur : est-ce que tu allais garder ses commandements, oui ou non ? Il t'a fait connaître la pauvreté, il t'a fait sentir la faim, et il t'a donné à manger la manne — cette nourriture que ni toi ni tes pères n'aviez connue — pour te faire découvrir que l'homme ne vit pas seulement de pain, mais de tout ce qui vient de la bouche du Seigneur. N'oublie pas le Seigneur ton Dieu qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison d'esclavage. C'est lui qui t'a fait traverser ce désert, vaste et terrifiant, le pays des serpents brûlants et des scorpions, pays de la sécheresse et de la soif. C'est lui qui, pour toi, a fait jaillir l'eau de la roche la plus dure. C'est lui qui, dans le désert, t'a donné la manne — cette nourriture inconnue de tes pères.»

Psaume : R/ Peuple de Dieu, célèbre ton Seigneur !

Glorifie le Seigneur, Jérusalem ! Célèbre ton Dieu, ô Sion ! Il a consolidé les barres de tes portes, dans tes murs il a béni tes enfants. Il fait régner la paix à tes frontières, et d'un pain de froment te rassasie. Il envoie sa parole sur la terre : rapide, son verbe la parcourt. Il révèle sa parole à Jacob, ses volontés et ses lois à Israël. Pas un peuple qu'il ait ainsi traité ; nul autre n'a connu ses volontés.

2ème lecture : Le sacrement de l’unité

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères, La coupe d'action de grâce que nous bénissons, n'est-elle pas communion au sang du Christ ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas communion au corps du Christ ? Puisqu'il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps, car nous avons tous part à un seul pain.

sequence : La séquence est facultative et ad libitum :

Sion, célèbre ton Sauveur, chante ton chef et ton pasteur par des hymnes et des chants. Tant que tu peux, tu dois oser, car il dépasse tes louanges, tu ne peux trop le louer... Le voici, le pain des anges, il est le pain de l'homme en route, le vrai pain des enfants de Dieu, qu'on ne peut jeter aux chiens...

Evangile : « Le pain que je donnerai, c’est ma chair, pour la vie du monde»

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Tu es le pain vivant venu du ciel, Seigneur Jésus. Qui mange de ce pain vivra pour toujours. Alléluia.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean

Après avoir nourri la foule avec cinq pains et deux poissons, Jésus disait : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c'est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie. » Les Juifs discutaient entre eux : « Comment cet homme-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi. Tel est le pain qui descend du ciel : il n'est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement.»

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
  • Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte

DIMANCHE 22 juin 2014 – SAINT SACREMENT DU CORPS

ET DU SANG DU CHRIST, solennité

1 ère lecture (Dt 8,2-3.14b-16a) Psaume (Ps 147, 12-15.19-20] 2 ème lecture (1 Co 10,16-17)

Evangile (Jn 6,51-58)

  • Lundi 23 juin : De la férie
  • Mardi 24 juin : NATIVITE DE SAINT JEAN-BAPTISTE, solennité
  • De 10 h à 12 h : repérages TV pour la messe télévisée du 7 septembre à l’église Notre-Dame
  • De 20 h à 22 h, Place de l’église Saint-Louis : Feu de la Saint-Jean avec les Scouts et Guides de France du Raincy (venons nombreux)
  • Mercredi 25 juin : De la férie
  • Jeudi 26 juin : De la férie
  • Vendredi 27 juin : SACRE CŒUR DE JESUS, solennité
  • Samedi 28 juin : Cœur Immaculé de Marie, mémoire

DIMANCHE 29 juin 2014 – SAINT PIERRE ET SAINT PAUL, APÔTRES

1 ère lecture (Ac 12,1-11) Psaume (Ps 33.2-9] 2 ème lecture ( Tm 4,6-8.16-18)

Evangile (Mt 16,13-19)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

Messe présidée par notre Evêque Monseigneur Pascal DELANNOY

Célébration du sacrement de confirmation

Dans le cadre du Marché de Noël, nous sollicitons les bonnes volontés pour la confection de confitures qui serviront à financer le pèlerinage de jeunes de notre paroisse en Terre-Sainte. Merci d’avance.

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens