Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 09:51

« La famille dans tous ses débats »

C’est ainsi que Dominique Quinio, rédactrice en chef du journal La Croix a intitulé son éditorial vendredi matin. Oui que de débats touchant de près ou de loin toutes nos familles : la discussion de la loi sur l’égalité hommes-femmes, avec l’amendement à propos de l’avortement ; le projet de loi à venir sur la fin de vie ; les sursauts crées par la nébuleuse théorie du Gender ; les inquiétudes de certains à propos de l’enseignement ou nom de « la théorie du genre » dans les écoles ; la manifestation à Lyon et Paris ce dimanche, avec le dangereux amalgame fait avec celle des « français en colère » de la semaine dernière ; les séquelles laissées d’un malaise chez beaucoup (y compris parmi nous chrétiens) autour de l’adoption de la loi sur le mariage pour tous ; le projet de loi sur la famille prévu pour Avril où devrait se poser des questions sur le statut des beaux parents, la PMA, la majorité accordée aux jeunes à 16 ans… Tout cela dans un contexte profond de crise morale et économique, d’un manque d’unité et de cohérence au sein de notre pays et enfin d’un pouvoir des médias, évidemment indispensables, mais qui ne prennent pas toujours le temps d’aborder les sujets avec le recul nécessaire.

Et voilà, aussi, que notre pape convoque pour Octobre 2014 un synode sur la famille. En plus de cela, ce dernier a souhaité que tous les diocèses soient consultés. Dans notre diocèse, une synthèse de réponses à 38 questions, qui, avouons-le, étaient difficiles, a été rédigée et envoyée. Celle-ci a été retenue par les évêques de France pour alimenter la réflexion qu’auront les pères synodaux à Rome… Les familles attendent beaucoup de l’Eglise, cette dernière doit alors vraiment se mettre à l’écoute de la diversité des situations rencontrées et vécues, avec tout le lot de souffrances mais aussi de joies que cela entraine. L’Eglise aussi a une parole à dire au monde, car avant tout est le signe, le sacrement du Christ. Sa parole est donc une parole de joie, d’espérance, de miséricorde et de salut.

Dans notre paroisse j’ai souhaité que cette année au moins soit une année de la famille… Déjà parce que l’Eglise pour moi est une grande famille. Tous les membres doivent s’y sentir accueillis, trouver leur place, mais aussi contribuer à la bonne vie de l’ensemble du groupe. Cette famille qu’est l’Eglise, elle est d’abord appelée, convoquée, par Dieu comme le dit le Concile Vatican II. Oui notre Eglise est le peuple que Dieu se choisit. Alors tous les choix que posent nos petites cellules d’Eglise que sont nos familles sont à mettre sous le regard de Dieu lui même.

Tout au long de cette année différentes célébrations viendront ponctuer le rythme de notre paroisse. Mais je souhaite sincèrement aussi que des débats, une écoute profonde de toutes les questions qui se posent aujourd’hui puissent se faire entendre au sein de la paroisse , dans un profond respect de tous. C’est aussi au sein de notre diocèse que nous allons organiser des conférences et des débats sur toutes les grandes questions d’actualité et d’éthique autour de la famille. J’espère que chacun d’entre nous apportera sa pierre à l’édifice.

Père Frédéric Benoist

-> De nombreux documents de réflexions, de prises de paroles, sont à votre disposition dans l’église sur la table de presse. Lisez-les, diffusez les autour de vous. N’hésitez pas aussi à me faire parvenir vos réflexions et vos attentes, cela peut me servir dans la belle mais difficile mission que l’évêque m’a confié, il y a un an, de la pastorale familiale.

De Bethléem au temple

1 ère lecture (Is 8,23b-9,3) Psaume (Ps 26,1.4.13-14) 2 ème lecture (1 Co 1,10-13.17) Evangile (Mt 4,12-23)

Sur les quelques kilomètres du chemin de Bethléem jusqu'au temple de Jérusalem, Marie réfléchissait dans sa mémoire et dans son coeur (Luc 2/19) aux événements qu'elle venait de vivre depuis quelques semaines et qu'elle avait partagés avec Élisabeth et avec Joseph, comme avec les bergers.

Cette démarche rituelle voulue par la Loi, s'inscrit dans la fidélité et la continuité de la révélation reçue depuis des siècles par les ancêtres de Jésus. (Matthieu 1/2).

Mais la consécration de cet enfant qu'elle doit offrir selon la Torah, qu'est-ce à côté de la consécration dont lui a parlé l'ange de l'Annonciation ... il est consacré par l'action et la présence de l'Esprit de Dieu. C'est bien là que se trouve l'identité de Jésus...

Sur le chemin du Temple, Marie gardait toutes ces choses en son coeur, et les méditait à la lumière de la Parole de Dieu. Celui qu'elle présente au Temple, c'est la réalité même du Dieu dont l'ange lui a parlé et qu'elle a chanté dans son Magnificat.

Près d'elle, Joseph qui l'accompagne, a reçu lui aussi le message divin par l'ange. Cet enfant de quelques jours, si fragile, ce Jésus dans les bras de Marie, c'est l'Esprit Saint qui le leur a donné. Jésus est un don de Dieu. Il est "l'Emmanuel".

Nous aussi nous avons à méditer la richesse de ce mystère, en rendre grâce, en parler au monde. Les circonstances de la vie se chargeront d'ailleurs de nous mettre devant tant de situations diverses pour en parler.

L'amour que Dieu leur porte est dans leurs bras et en eux. Mais le savent-ils ? Mettons-le dans les bras de nos contemporains. C'est la grâce de Dieu qui leur donnera la lumière, pour qu'ils découvrent tant bien que mal, la présence et l'action divine.

Les souffrances, les contradictions n'arrêtent pas la Vierge quand elle offre le tout de sa vie. Il en sera ainsi jusqu'au Calvaire. Elle partage ce qui est sa vocation, l'offrande de sa vie au monde.

A chaque heure de notre existence, nous aussi nous avons à mieux connaître cette continuité divine sur nous, par-delà les rituels et les obstacles.

1ère lecture : Le Seigneur vient dans son temple pour nous purifier (Ml 3, 1-4)

Lecture du livre de Malachie

Ainsi parle le Seigneur Dieu : Voici que j'envoie mon Messager pour qu'il prépare le chemin devant moi ; et soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez. Le messager de l'Alliance que vous désirez, le voici qui vient, dit le Seigneur de l'univers. Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui pourra rester debout lorsqu'il se montrera ? Car il est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs. Il s'installera pour fondre et purifier. Il purifiera les fils de Lévi, il les affinera comme l'or et l'argent : ainsi pourront-ils, aux yeux du Seigneur, présenter l'offrande en toute justice. Alors, l'offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du Seigneur, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d'autrefois.

Psaume : Ps 24, 7.8.9.10

R/ Gloire au Messie de Dieu, gloire à l'envoyé du Seigneur.

Portes, levez vos frontons, élevez-vous, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire ! Qui est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur, le fort, le vaillant, le Seigneur, le vaillant des combats. Portes, levez vos frontons, levez-les, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire ! Qui donc est ce roi de gloire ? C'est le Seigneur, Dieu de l'univers ; c'est lui, le roi de gloire.

2ème lecture : Le prêtre en tout semblable à nous (He 2, 14-18)

Lecture de la lettre aux Hébreux

Puisque les hommes ont tous une nature de chair et de sang, Jésus a voulu partager cette condition humaine : ainsi, par sa mort, il a pu réduire à l'impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le démon, et il a rendu libres ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d'esclaves. Car ceux qu'il vient aider, ce ne sont pas les anges, ce sont les fils d'Abraham. Il lui fallait donc devenir en tout semblable à ses frères, pour être, dans leurs relations avec Dieu, un grand prêtre miséricordieux et digne de confiance, capable d'enlever les péchés du peuple. Ayant souffert jusqu'au bout l'épreuve de sa Passion, il peut porter secours à ceux qui subissent l'épreuve.

Evangile : La présentation de Jésus-Christ au Temple (Lc 2, 22-40 [lecture brève: 2, 22-32])

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Voici la lumière qui éclaire les nations !Voici la gloire d'Israël ! Alléluia. (cf. Lc 2, 32)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc

[Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur. Ils venaient aussi présenter en offrande le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes. Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C'était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d'Israël, et l'Esprit Saint était sur lui. L'Esprit lui avait révélé qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Messie du Seigneur. Poussé par l'Esprit, Syméon vint au Temple. Les parents y entraient avec l'enfant Jésus pour accomplir les rites de la Loi qui le concernaient. Syméon prit l'enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s'en aller dans la paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples : lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d'Israël ton peuple. »] Le père et la mère de l'enfant s'étonnaient de ce qu'on disait de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Vois, ton fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. — Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. — Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d'un grand nombre. » Il y avait là une femme qui était prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser. Demeurée veuve après sept ans de mariage, elle avait atteint l'âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s'éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. S'approchant d'eux à ce moment, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l'enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. Lorsqu'ils eurent accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. L'enfant grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
  • Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte

DIMANCHE 2 Février 2014 – Présentation du Seigneur, fête

1 ère lecture (MI 3,1-4) Psaume (Ps 23,7-10) 2 ème lecture (He 2,14-18) Evangile (Lc 2,22-40)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

  • Lundi 3 février : De la férie
  • Mardi 4 février : De la férie
  • Mercredi 5 février : Sainte Agathe
  • Jeudi 6 février : Les martyrs du Japon
  • Vendredi 7 février : De la férie
  • Samedi 8 février : De la férie

DIMANCHE 9 Février 2014 – 5 ème dimanche du temps ordinaire

1 ère lecture (Is 58,7-10) Psaume (Ps 111,1.4-9) 2 ème lecture (Co 2,1-5) Evangile (Mt 5,13-16)

JOURNEE MONDIALE DE PRIERE POUR LES MALADES

Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

2 ème étape liturgique du parcours des enfants de la catéchèse

de CM2 qui se préparent à la Première Communion

L’exposition « Auguste Perret, Huit Chefs d’oeuvre !/? - Architectures du béton armé », organisée par le CESE en collaboration avec Fondazione Prada a lieu jusqu'au 19 février 2014 à Paris, au sein du Palais d’Iéna (siège du CESE). Elle met à l’honneur un des parcours architecturaux les plus inspirants du XXe siècle.

Eglise du Raincy / La tour de Grenoble : Conférence du samedi 15 février 2014 de 15 h 30 à 17 h avec Benjamin MOUTON et Cédric AVENIER Suivie d'un concert interprété par Kyungsun YOO

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens