Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 19:21

Le Père Georges Vandenbeusch est un homme libre

Une immense, une bouleversante joie. L’annonce, ce mardi matin, de la libération du Père Georges Vandenbeusch est venue illuminer une journée qui s’annonçait grise. Ce dénouement, après sept semaines de détention, a été une surprise, y compris pour ses proches. Le ministère des affaires étrangères les avait préparés psychologiquement à l’hypothèse d’une détention très longue : un homme seul est facile à cacher et à déplacer, à la différence des sept membres de la famille Moulin-Fournier (dont quatre enfants), enlevés en février 2013 dans la même région avant d’être libérés deux mois plus tard.

Comme à chaque fois, il y aura des questions sur le pourquoi et le comment de cette libération auxquelles il ne sera pas possible d’avoir des réponses certaines. Ce n’est d’ailleurs pas souhaitable. Il y a ailleurs d’autres otages français dont la vie demeure exposée. Quatre sont retenus en Syrie (dont Nicolas Hénin, ancien correspondant en Éthiopie) et deux autres au Mali. Rien ne doit être fait qui pourrait compliquer les tentatives pour les libérer et, en particulier, susciter des surenchères financières.

Seule doit prévaloir la joie. Celle de savoir libre un homme qui était venu, sans autre bagage que celui de la foi, se mettre au service d’un village du nord du Cameroun et avait choisi d’y demeurer en dépit des risques auxquels il se savait exposé. Depuis le 13 novembre, date de son enlèvement, une immense chaîne de prière l’a accompagné. Formons le vœu que cette mobilisation se prolonge. Pour accompagner le P. Georges dans l’étape délicate du retour. Pour demeurer auprès de tous les otages de la terre et de leurs familles. Et pour que s’ouvre le cœur des ravisseurs.

Guillaume Goubert (Journal La Croix)

C’est bien entendu avec une grande joie et un immense soulagement que j’ai appris par les médias la libération de Georges. Toutes nos prières pour qu’il ne perde pas confiance ont été exaucées. Je sais que cette prière fervente a traversé nos familles, y compris nos enfants de la catéchèse. Si Georges était parmi nous il saurait remercier tous et chacun de cette union dans la prière. Nous devons porter alors aussi dans notre prière le sort des autres otages retenus en captivité. C’est aussi une occasion de lire et de méditer le message pour la paix du pape François que nous avons publié le 1 er Janvier.

Père Frédéric Benoist

L'ouverture à toutes les nations

1 ère lecture (Is 60,1-6) Psaume (Ps 71,1-2.7-8.10-13) 2 ème lecture (Ep 3,2-3a.5-6) Evangile (Mt 2,1-12)

Pour éclairer la scène de l’Epiphanie, nous sommes accoutumés à lire la scène grandiose et rutilante que nous décrit le prophète Isaïe au chapitre 60.

Au long du temps de l’Avent, dans la nuit et le jour même de Noël, nous avons lu ces oracles d’Isaïe qui annonçaient le relèvement d’Israël et la gloire de Jérusalem. Pour Isaïe, il n’est pas que le Peuple Juif qui soit intéressé à ce que Dieu accomplit en réaffirmant sa royauté sur son peuple. Tous les peuples, même païens sont concernés :"D’un bout à l’autre de la terre, toutes les nations païennes verront le salut de Dieu." (Isaïe 52)

Les "mages" sont des païens qui cherchent la vérité loyalement se sentant concernés par ce texte d'Isaïe.

Dans ce chapitre 60 d’Isaïe, les païens ont un rôle plus actif, puisqu’ils ne se contentent pas de voir. Ils marchent vers la lumière qu’ils ont aperçue. Ce sont des foules. Et non pas seulement des foules amies, mais aussi des ennemis comme Madian et Epha contre qui Israël a guerroyé bien des fois. Les mages s’approchent de la lumière du Verbe de Dieu (Jean ch. 1) sans être fils d’Israël.

C’est pour nous, aujourd’hui un enseignement et une espérance. Nos contemporains sont, eux aussi, loin de la lumière divine, loin du Peuple de Dieu qu’est l’Église. Sous des signes apparents d’indifférence de nos contemporains, soyons attentifs à tous les appels que le Seigneur sème dans le cœur des hommes d’aujourd’hui. Sachons accueillir chaque jour la nouveauté de l’Evangile dans nos vies.

1ère lecture : Les nations païennes marchent vers la lumière de Jérusalem (Is 60, 1-6)

Lecture du livre d'Isaïe

Debout, Jérusalem ! Resplendis : elle est venue, ta lumière, et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi. Regarde : l'obscurité recouvre la terre, les ténèbres couvrent les peuples ; mais sur toi se lève le Seigneur, et sa gloire brille sur toi. Les nations marcheront vers ta lumière, et les rois, vers la clarté de ton aurore. Lève les yeux, regarde autour de toi : tous, ils se rassemblent, ils arrivent ; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur les bras. Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d'au-delà des mers afflueront vers toi avec les richesses des nations. Des foules de chameaux t'envahiront, des dromadaires de Madiane et d'Épha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l'or et l'encens et proclamant les louanges du Seigneur.

Psaume : Ps 71, 1-2, 7-8, 10-11, 12-13

R/ Parmi toutes les nations, Seigneur, on connaîtra ton salut

Dieu, donne au roi tes pouvoirs, à ce fils de roi ta justice. Qu'il gouverne ton peuple avec justice, qu'il fasse droit aux malheureux ! En ces jours-là, fleurira la justice, grande paix jusqu'à la fin des lunes ! Qu'il domine de la mer à la mer, et du Fleuve jusqu'au bout de la terre ! Les rois de Tarsis et des Iles apporteront des présents, les rois de Saba et de Seba feront leur offrande. Tous les rois se prosterneront devant lui, tous les pays le serviront. Il délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours. Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie.

2ème lecture : L'appel au salut est universel (Ep 3, 2-3a.5-6)

Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens

Frères, vous avez appris en quoi consiste la grâce que Dieu m'a donnée pour vous : par révélation, il m'a fait connaître le mystère du Christ. Ce mystère, il ne l'avait pas fait connaître aux hommes des générations passées, comme il l'a révélé maintenant par l'Esprit à ses saints Apôtres et à ses prophètes. Ce mystère, c'est que les païens sont associés au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le Christ Jésus, par l'annonce de l'Évangile.

Evangile : Les mages païens viennent se prosterner devant Jésus (Mt 2, 1-12)

Acclamation : Alléluia. Alléluia. Nous avons vu se lever son étoile, et nous sommes venus adorer le Seigneur. Alléluia. (cf. Mt 2, 2)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d'inquiétude, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d'Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le Messie. Ils lui répondirent :« À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem en Judée, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée ; car de toi sortira un chef, qui sera le berger d'Israël mon peuple. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant. Et quand vous l'aurez trouvé, avertissez-moi pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'étoile qu'ils avaient vue se lever les précédait ; elle vint s'arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l'enfant. Quand ils virent l'étoile, ils éprouvèrent une très grande joie. En entrant dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

CALENDRIER

  • Messe tous les jours à 9 h précédée de l’office des Laudes à 8 h 45
  • Tous les samedis matin de 11 h à 12 h 15 un prêtre se tient dans l’église Notre-Dame pour accueillir une démarche du sacrement de réconciliation
  • Adoration du Saint-Sacrement tous les samedis de 9h30 à 12h à la crypte

DIMANCHE 5 janvier 2014 – Epiphanie du Seigneur

1 ère lecture (Is 60,1-6) Psaume (Ps 71,1-2.7-8.10-13) 2 ème lecture (Ep 3,2-3a.5-6) Evangile (Mt 2,1-12)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame

  • Lundi 6 janvier : De la férie
  • Mardi 7 janvier : De la férie
  • Mercredi 8 janvier : De la férie
  • Jeudi 9 janvier : De la férie
  • Vendredi 10 janvier : De la férie
  • Samedi 11 janvier : De la férie
  • § A 16 h salle Pierre Lefeuvre : goûter et soirée Loto organisée par les Scouts de France

DIMANCHE 12 janvier 2014 – Baptême du Seigneur

1 ère lecture (Is 42,1-4.6-7) Psaume (Ps 28,1-4.9-10) 2 ème lecture (Ac 10,34-38) Evangile (Mt 3, 13-17)

Messe anticipée : samedi à 18 h 30 à Notre-Dame

Messe à 9 h à Saint-Louis et à 10 h 30 à Notre-Dame :

au cours de la messe remise du parcours de préparation à la première communion aux enfants du CM2

A 16 h salle Pierre Lefeuvre : Le père Frédéric Benoist, curé de la paroisse sera heureux de vous accueillir à la cérémonie des vœux et au partage de la galette.( présence à confirmer auprès du secrétariat de la Paroisse)

Partager cet article

Repost 0
paroisse du Raincy - dans Feuilles de semaine

Présentation

  • : Le blog de la paroisse du Raincy
  • : Pour connaître l'actualité de la Paroisse du Raincy, des équipes, des mouvements, les horaires des Messes, pour consulter le Messager en ligne etc ...
  • Contact

Recherche

Liens